Accès à Internet depuis un Pocket PC

Eric Le Yavanc (Palmtops)
30 mai 2001 à 19h19
0
00FA000000027145-photo-appareil-photo-num-rique-sony-mavica-fd90.jpg
De plus en plus recherchées par les utilisateurs d'ordinateurs de poche, les fonctions liées à Internet (navigation sur le Web, gestion du courrier électronique, accès à des FTP, ...) demeurent relativement complexes à mettre en œuvre d'autant que de multiples solutions se révèlent aujourd'hui disponibles pour rester connecté.

Les alternatives matérielles



A tout seigneur tout honneur, commençons par l'élément vital d'une liaison à Internet : le modem. Trois types de modulateurs/démodulateurs pourront être employés en parfaite harmonie avec votre PDA. Le choix s'effectuera selon l'endroit d'où vous souhaitez établir votre connexion.
Dans le cas d'une utilisation nomade, le GSM demeure la solution la plus universelle puisqu'elle consiste en un téléphone équipé d'un port infrarouge ou encore d'un modèle standard agrémenté d'un câble modem (type TDK GlobalPulse). Seule restriction, la liaison s'effectue pour l'instant à 9600 bauds ce qui peut être suffisant pour le mail mais qui en revanche s'avère très lent pour la consultation de pages Web.
00F0000000048563-photo-pocket-pc-menu-connexion.jpg
Les utilisateurs pouvant attendre la proximité d'une ligne de téléphone appartenant au RTC se contenteront d'un modem de type V90 (56 Kbps) qui se verra pleinement exploité par le Pocket PC. Sa liaison avec le PDA s'effectue le plus simplement du monde, à savoir directement par l'intermédiaire du cordon série fourni avec l'ordinateur de poche. Prévoyez tout de même un câble du même type équipé de deux prises mâles afin de relier les deux appareils.

La configuration logicielle



Afin de configurer votre Pocket PC pour qu'il dialogue avec le modem de votre choix, il faudra vous rendre dans le menu "Démarrer" puis choisir "Paramètres" pour enfin cliquer sur l'onglet "Connexions". C'est ici que résident les deux options qui nous intéressent : d'une part "Modem" qui comme son nom l'indique abrite l'outil qui rendra possible la configuration de la machine ad hoc et d'autre part, l'icône Réseau qui autorise l'accès aux réglages de type adresse IP et serveur de DNS. Cette seconde forme d'accès au réseau des réseaux sera abordée ultérieurement.
Une simple pression sur "Modem" affiche la liste des configurations déjà enregistrées dans la machine. Un "clic droit" sur l'une d'elles (pression continue du stylet) permet de l'effacer ou encore d'établir la liaison. Nous choisirons pour notre part de créer une nouvelle connexion en sélectionnant l'item éponyme. Pour commencer, donnons un nom compréhensible au profil puis choisissons le type de modem employé (Hayes pour un modèle RTC et IrDA dans le cas du port infrarouge). Le débit en bauds devra correspondre à la vitesse maximum atteignable par le périphérique (9600 ou 14400 maximum pour le GSM)
Modifié le 18/09/2018 à 11h59
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top