Aopen AX64Pro

18 avril 2000 à 05h06
0

Introduction

00043418-photo-aopen-logo.jpg

L’AX64Pro est la deuxième carte-mère basée sur le chipset Via Apollo 133A testée par notre laboratoire, mais ce n’est pas la première carte-mère Aopen basée sur ce chipset. En effet la MX64 était la première carte du constructeur utilisant ce chipset, mais comme elle était au format Micro ATX elle n’était que peu intéressante pour le grand public.
Cette fois, il s’agit d’une carte au format ATX, bien plus courante dans nos contrées.

Présentation

Très ingénieux ; la carte est livrée avec un guide d’installation des plus pratiques qui ressemble à un grand journal, vous y retrouverez toutes les informations nécessaires à son installation.
Trois câbles sont fournis ; un IDE, un pour lecteur disquette et un câble Ultra DMA/66.
La carte gère jusqu'à quatre ports USB, dont deux intégrés et deux externes.
Finalement, un CD d’installation contenant les pilotes est également de mise.
Physiquement, la carte ressemble à n’importe quelle autre carte-mère, bien qu’Aopen ait pris l’habitude de placer sur le North Bridge un dissipateur thermique, qui est à la fois efficace et esthétique .
L’interface CPU est du type Slot1, vous pourrez donc placer tous types de CPU’s, des vieux P2-233Mhz au dernier P3-FCPGA, en utilisant un adaptateur adapté à cet effet.
Vous aurez le choix entre plusieurs FSB : 66/75/83/100/103/105/110/112/115/120/124/133/140 et 150
Un grand point faible est que pour avoir accès à toutes les fréquences, vous êtes obligé de déplacer un cavalier !Vous aurez donc le choix entre le mode Auto, qui détecte automatiquement le bus externe qu’utilise votre processeur, où vous pourrez le régler vous-même. Voici les combinaisons possibles : 66~83 ; 100~124 ; 133~150.
C’est vraiment dommage, car ce système remet en question l’utilité d’avoir un BIOS Jumperless.
Le choix est assez limité et on aurait préféré un réglage d’FSB par pas de 1 Mhz.
Par contre, on retrouve une longue liste de voltages allant du 1.3V-2.10V(par pas de 0.05V) au 2.10V-3.50V(par pas de 0.1V).
La carte intègre le North Bridge VIA 694X qui s’occupe notamment de la gestion de l’AGP 4x et qui vous certifie un FSB de 133Mhz.Le South Bridge VIA 686A, s’occupe pour sa part, de la gestion de l’Ultra DMA/66, du monitoring en temps réel et des 4 ports USB.
Malheureusement, seul 3 bancs de mémoire sont présents (jusqu’à 1.5Go de mémoire RAM), ainsi que 4 ports PCI et un ISA, ce qui peut être trop peu si vous avez beaucoup de périphériques.
Le très à la mode (et pour l’instant inutile) slot AMR est également présent, ainsi qu’un port AGP.
Le son est intégré et est conforme à la norme AC’97 Audio qui est en somme très basique et qui ne satisfera au grand jamais les mélomanes.
Vous pouvez toutefois aisément la désactiver grâce à un cavalier.
On retrouve non pas un mais bien deux BIOS Award, car l’AX64Pro intègre la fonction « Die-Hard BIOS », qui est le nom d’un système intelligent qui, en cas de disfonctionnement ou de virus, vous permet, via un cavalier, d’activer le deuxième BIOS de « réserve » de façon à ce que vous puissiez toujours utiliser votre ordinateur en cas de pépin.
Modifié le 18/09/2018 à 11h59
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Porn : Macron veut

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top