VPN : 1 Français sur 5 affirme utiliser un réseau virtuel privé

Alexandre Boero Contributeur
12 septembre 2019 à 19h21
0
vpn_sept1600

La protection de la vie privée semble être de plus en plus prise au sérieux par les Français, toujours plus nombreux à utiliser des VPN pour se protéger.

Aujourd'hui, naviguer sur le Web via son adresse IP, son propre réseau local ou en Wi-Fi dans les zones publiques peut être dangereux, tant pour nos données personnelles que pour nos machines, exposées aux attaques. Ainsi, la solution du VPN, le réseau virtuel privé, constitue une excellente alternative pour s'offrir une connexion sécurisée. Alternative privilégiée par une masse d'utilisateurs qui grossit de plus en plus.

De plus en plus d'utilisateurs veulent protéger leur vie privée en ligne

Selon une étude menée par Kasperksy, les Français sont - heureusement - frappés par une réelle prise de conscience des dangers du numérique. Ils ne sont plus que 7 % à assumer le fait de ne pas s'inquiéter de la protection de leur vie privée, que ce soit en ou hors ligne. Si vous êtes nombreux sur Clubic - en tout cas nous l'espérons - à être sensibles à ces enjeux, 85 % des Français souhaiteraient en savoir davantage sur la manière dont ils peuvent protéger leur vie privée sur Internet. Il y a donc un réel désir, une réelle volonté de se protéger.


Et c'est tout naturellement que ce besoin des Français de se sentir protégés dans leur navigation se transforme en gain de popularité et en utilisation des fameux VPN. 20 % des Français, soit 1 sur 5, déclarent utiliser un réseau virtuel privé. Ce qui représente des millions d'utilisateurs. L'exercice de pédagogie est pourtant loin d'être terminé, puisque 27 % des personnes interrogées avouent ignorer ce qu'est un VPN.

Les Français ont encore des progrès à faire

Parmi les Français ayant fait le choix d'utiliser un VPN, 68 % se tournent vers des offres gratuites. Pour une majorité d'entre eux, c'est la protection contre les cybercriminels (51 %) qui constitue la principale raison de s'équiper d'un réseau crypté. Pouvoir utiliser des services ou avoir accès à des sites indisponibles en France (25 %) sont aussi des motivations crédibles. Dans le monde, 32 % des 16-34 ans utilisent un VPN. Cette proportion diminue logiquement avec l'âge (28 % des 35-44 ans et 18 % des 45-54 ans).


Concernant le pourcentage de Français déclarant utiliser un VPN, avec 20 %, la France fait presque office de mauvais élève en la matière. De manière générale, l'Europe fait mieux (21 %), tout comme l'Amérique du Nord (21 %). Viennent ensuite l'Amérique du Sud (31 %) et l'Asie-Pacifique (50 %), décidément très au fait des préoccupations technologiques.

Source : Kaspersky
18 réponses
13 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top