Halte aux ransomwares : on vous dit tout sur ces attaques

29 juin 2017 à 17h56
0
Vous avez cliqué sur la pièce jointe d'un email, et vous ne pouvez plus ouvrir le moindre de vos fichiers ? Votre fond d'écran a changé et vous demande de payer pour récupérer l'accès à vos documents ? Votre PC est infecté par un ransomware ! En 2017, les rançongiciels se sont multipliés : pensons à WannaCry ou encore Petya. Mais alors, comment réagir face à un ransomware ? Comment récupérer ses fichiers ?

Suivez nos 3 conseils pour faire face à un ransomware !

01F4000008702142-photo-clubic-wannacry-le-ransomware-qui-paralyse-linternet-2987367-486896-854x480-3-jpg.jpg


Face à un ransomware : NE. PAS. PAYER !

C'est la règle numéro un lorsqu'on est face à un ransomware : il ne faut pas payer. Même si certaines entreprises sont capables de donner des sommes hallucinantes aux pirates, il est important de ne pas céder au chantage qui vous est proposé.

En effet, deux risques continueront d'exister même si vous donnez la somme demandée :
  • Le hacker peut ne pas déverrouiller votre ordinateur. Vous aurez donc payé... pour rien ! Rien ne dit non plus qu'une porte ouverte ne sera pas laissée sur votre PC, qui permettrait aux hackers de recommencer.
  • En payant, vous encouragez les pirates à recommencer... ce que vous ne souhaitez pas, n'est-ce pas ?

Notre premier conseil face à un ransomware tel que celui dit de la « Gendarmerie Nationale », WannaCry ou encore Petya est de ne jamais payer la rançon demandée. « C'est facile à dire, mais alors comment retirer un ransomware ? » On y vient... on y vient.

PC infecté par un rançongiciel ? Cherchez les outils de décryptage

Face à un ransomware qui se répandrait rapidement, les sociétés de sécurité sont assez rapides. Elles n'hésitent pas à publier gratuitement des outils de déchiffrage qui permettent de récupérer vos fichiers ! Il ne faut donc pas hésiter à chercher sur le net, pour trouver le logiciel qui répond à votre problème. Il est ainsi possible de télécharger des logiciels produits par AVG ou encore Bit Defender. À noter que ces outils sont souvent conçus pour supprimer un ransomware en particulier : ne vous trompez donc pas.

MalwareBytes a de son côté prévu un logiciel qui est encore en bêta, spécialement créé pour lutter contre ce type de cyberattaque. TrendMicro vous propose aussi un outil qui va débloquer votre PC, si vous n'arrivez plus à y accéder.

Si aucun outil n'est publié, ne perdez pas espoir et sauvegardez vos fichiers touchés sur un disque dur externe tout de même. Dans les semaines voire les jours à venir, ces mêmes sociétés risquent de finir par publier le logiciel dont vous avez besoin. Vous pourrez alors vous en servir pour récupérer l'accès à vos fichiers, avec un peu de retard !

Réinstaller Windows... la dernière solution !

Ce peut être la dernière solution : réinstaller Windows. Pour y parvenir, vous aurez besoin d'une clé d'installation de Windows 10 (si vous êtes sous cette version de l'OS Microsoft). Faites simplement redémarrer votre PC directement sur la clé USB ou le CD d'installation. Vous aurez alors à réinstaller tout vos logiciels et vous perdrez vos fichiers, mais vous repartirez sur une base saine qui n'aura pas été infectée. Vous pouvez aussi essayer de ramener votre PC à un point de sauvegarde précédent, mais certains ransomwares ne vous laisseront pas faire.

Ce qui nous amène à vous rappeler qu'il est indispensable de penser à faire régulièrement des sauvegardes de vos fichiers importants sur un disque dur externe. De cette façon, vous risquez pas de tout perdre en cas de virus... ou de ransomware !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top