Halte aux ransomwares : on vous dit tout sur ces attaques

29 juin 2017 à 17h56
0
Vous craignez de vous retrouver avec vos fichiers chiffrés ou de ne plus pouvoir accéder du tout à votre ordinateur ? Alors suivez nos3 astuces pour ne pas attraper de ransomware !

01F4000008724582-photo-ransomware-et-virus.jpg


Première règle : un PC (vraiment) à jour !

Quand on sait que l'infection WannaCry n'a été possible que parce que les ordinateurs infectés n'étaient pas mis à jour...

Nous vous conseillons de commencer par vérifier que votre ordinateur est parfaitement à jour. Microsoft n'hésite pas à publier régulièrement des correctifs, qui corrigent les failles découvertes sur le système d'exploitation. Il est important de télécharger et installer dès que possible ces correctifs... d'autant que le centre de mise à jour Windows peut le faire automatiquement pour vous !

Mais Windows n'est pas la seule chose qui doit être parfaitement à jour sur votre ordinateur : c'est aussi le cas de l'ensemble de vos logiciels. On pense particulièrement à Flash, mais aussi à vos navigateurs web qui sont de véritables points d'entrée pour les virus... et donc les logiciels de rançon.

Un bon antivirus luttera contre les rançongiciels !

On ne vous le dira jamais assez : il est important d'avoir le meilleur antivirus possible. Ces logiciels font le job, lorsqu'il s'agit de supprimer les menaces avant qu'elles n'infectent vos ordinateurs. Certains vont même vous prévenir avant de cliquer sur un fichier dangereux, vous évitant un geste malheureux...

Nous vous invitons donc à télécharger un antivirus, qu'il soit payant ou gratuit. Les solutions payantes sont bien souvent plus fournies en outils de prévention, et proposent souvent gratuitement des petits logiciels visant à supprimer un ransomware. A ce propos, afin de choisir le bon logiciel de protection, retrouvez notre comparatif 2017 des antivirus.

N'hésitez pas à vous servir de votre antivirus pour scanner les pièces-jointes de vos mails : c'est la porte d'entrée préférée de ces parasites bien embêtants.

L'astuce anti-ransomware ultime :

Saviez-vous que le plus grand problème pour un PC se situe souvent entre l'écran et la chaise ? Troll à part, ce sont souvent les actions de l'utilisateur qui permettent à un ransomware de s'installer.

La plupart des rançongiciels se propagent via des emails malicieux ou sur des sites suspects. Il suffit d'un clic sur la mauvaise pièce-jointe ou sur un lien dangereux pour que le virus s'installe. Vérifiez donc à chaque fois :

  • La provenance d'un mail : cliquez sur le nom de l'envoyeur, pour vérifier que l'adresse mail correspond au contenu (non, votre banque ne vous enverra pas de mails depuis l'adresse d'un particulier...)
  • Le contenu du mail : des fautes, des imprécisions, une envie de vous effrayer ? Probablement un faux mail...
  • La pièce-jointe : des noms tels que « Facture à payer » ou encore « Scann N°00145f6 » doivent vous alerter.

Si vous avez le moindre doute, mieux vaut ne pas cliquer !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top