Vous louez sur Airbnb, vous vendez sur Vinted et pensez devoir payer des impôts ? Notre guide pour tout compendre

Alexandre Boero
Journaliste chargé de l'actualité – Reporter – Vidéaste
17 avril 2024 à 08h02
16
Photo du site Airbnb © Alexandre Boero / Clubic
Photo du site Airbnb © Alexandre Boero / Clubic

Les consommateurs qui louent leur appartement sur Airbnb ou vendent des biens sur Leboncoin et Vinted peuvent s'affoler au moment de remplir leur déclaration des revenus. Des conditions particulières s'appliquent.

Le service en ligne de déclaration des revenus 2023 est ouvert depuis quelques jours, le 11 avril 2024 plus précisément, et avec les usages numériques croissants, la démarche s'avère toujours plus fastidieuse. Pour les Français qui louent un logement via des plateformes comme Airbnb, Abritel ou vendent des biens et vêtements par Leboncoin ou Vinted, il n'est pas toujours nécessaire de déclarer les revenus issus de ces activités à l'Administration fiscale. Clubic vous explique tout, pas à pas.

Airbnb
  • Le plus grand choix de logements au monde
  • Variété des hébergements proposés
  • Système d'avis authentiques

Airbnb est une application iconique du secteur touristique. Elle offre la possibilité de louer un hébergement temporaire à un particulier. Que cela soit une chambre privée ou bien un logement entier, la plateforme regorge de logements à travers le monde entier. On aime les (très) nombreux filtres de résultats ainsi que les suggestions personnalisées de séjours.

Airbnb est une application iconique du secteur touristique. Elle offre la possibilité de louer un hébergement temporaire à un particulier. Que cela soit une chambre privée ou bien un logement entier, la plateforme regorge de logements à travers le monde entier. On aime les (très) nombreux filtres de résultats ainsi que les suggestions personnalisées de séjours.

Ce qu'il faut faire si vous louez votre logement sur Airbnb, Booking ou Abritel

Au-delà d'un certain seuil, particulièrement bas il est vrai, vous devez déclarer vos revenus issus de la location meublée. Vous êtes concerné dès lors que vous louez votre appartement ou maison pour un week-end ou à l'année, ou lorsque vous partez en vacances, ou même si vous louez votre parking, votre cave ou votre piscine.

La première règle d'importance, c'est qu'en-deça de 760 euros par an pour la location saisonnière sur une plateforme de type Airbnb, le consommateur reste exonéré et n'a pas à déclarer la somme à l'Administration fiscale.

Au-delà de cette somme et jusqu'à 77 700 euros de recettes pour la seule année 2023, le propriétaire doit agir sous le régime « micro BIC », avec les recettes brutes devant être reportées sur une déclaration complémentaire n°2042 C pro. 50% des recettes sont sujettes au barème de l'impôt sur le revenu, avec abattement pour frais automatique de 50%. Si les recettes sont supérieures à 77 700 euros, le particulier est soumis au BIC en régime réel.

Ce qu'il faut faire si vous vendez des biens et autres objets sur Leboncoin, Vinted ou eBay

Si vous vendez des vêtements, des jeux vidéo ou des bijoux sur les plateformes de petites annonces de type Vinted ou Leboncoin, il existe différents cas de figure. D'abord, il faut savoir que tout ce que vous déclarez ne sera pas forcément imposé.

Dans le cas où vous avez vendu des métaux précieux, bijoux ou objets d'art, de collection ou d'antiquité à un prix supérieur à 5 000 euros, les revenus issus de ces ventes sont imposables, via la taxe forfaitaire sur les objets précieux (formulaire 2091).

Pour les autres biens dont les ventes dépassent 5 000 euros sur l'ensemble de l'année (vous vendez des vêtements, des disques ou autres sur Vinted ou Leboncoin) : vous êtes soumis au régime d'imposition des plus-values de cession de biens meubles, au taux de 19%. Il s'agit de l'imprimé 2048-M. Il est à noter que de leur côté, les plateformes de ce type transmettent automatiquement les montants générés au Fisc dès qu'ils dépassent 2 000 euros, ou 30 ventes par an. Mieux vaut donc ne pas s'amuser avec l'Administration fiscale.

Notez enfin que si vous achetez ou fabriquez des biens pour les vendre ou les revendre (que vous vendez ce que vous avez fabriqué), vous pouvez opter pour le régime micro BIC, si vos recettes sont inférieures à 188 700 euros pour l'année 2023 (au-delà, il faut basculer au BIC régime réel), où vous serez imposé au barème de l'impôt sur le revenu sur 29% des recettes, avec un abattement pour frais automatique de 71%. Pour ce dernier cas, le formulaire 2042-C-Pro sera votre allié.

Vinted
  • Démarche éco-responsable.
  • Achat 100 % sécurisé.
  • Pas de frais de vente pour les vendeurs.

Créée en 2008, Vinted est une plateforme d'achat et de vente de vêtements et d'objets de seconde main. Elle encourage la réutilisation plutôt que l'achat dans le neuf pour permettre à tous de réduire leur impact sur l'environnement. Outre ses atouts écologiques, elle permet aux particuliers de revendre leurs accessoires inutilisés pour gagner de l'argent, ou de trouver des articles à petits prix, vendus par d'autres utilisateurs. Une solution gagnant-gagnant.

Créée en 2008, Vinted est une plateforme d'achat et de vente de vêtements et d'objets de seconde main. Elle encourage la réutilisation plutôt que l'achat dans le neuf pour permettre à tous de réduire leur impact sur l'environnement. Outre ses atouts écologiques, elle permet aux particuliers de revendre leurs accessoires inutilisés pour gagner de l'argent, ou de trouver des articles à petits prix, vendus par d'autres utilisateurs. Une solution gagnant-gagnant.

Alexandre Boero

Journaliste chargé de l'actualité – Reporter – Vidéaste

Journaliste chargé de l'actualité – Reporter – Vidéaste

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, éc...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (16)

Emmanuel_ANGULO1
Je m’étonne que l’on doive encore rappeler à tous les loueurs sur Airbnb qu’ils ont des impots à payer…<br /> Nan nan, ce n’est pas de l’argent de poche illimité.
Loposo
Le bon coin, vendre en mains propre, déjà ça permet de vérifier le produit et pas de trace du boncoin
Proutie66
Le bon coin balance à l’état, comme Vinted. Après, tu peux tenter, même gagner, mais c’est 100% pareil.<br /> Reste comme tu le dis, en main propre… «&nbsp;sur le bon coin&nbsp;», mais sans que ce soit payé sur leur plateforme.
Oncle_Picsou
Pour le micro bic et la location Airbnb, il n’y a pas une nouvelle loi qui vient de passer justement, abaissant le plafond à 15 000€ et réduisant le taux d’abattement à 30%?
StephaneGotcha
Il faudrait faire un article sur ce qui n’est pas taxé en France.<br /> Bon ok, l’article serait très court mais bon …
Proutie66
Et bien la mort.<br /> Ah bha si… c’est taxé aussi.<br /> Mais ça va, NoNo a dit que les services publics ne seront plus gratuit. Du coup, on paiera toujours des impots comme des monstres, mais pour rien
Loposo
À la base oui, mais une fois la com faite, et bien au final on fait pas<br /> Capital.fr – 20 Feb 24<br /> Le maintien de la niche fiscale AirBnb fait grincer les syndicats hôteliers<br /> La niche fiscale devait, à l'origine, faire baisser l'abattement fiscal sur les locations de meublés touristiques à 30% (au lieu de 71%). Mais le gouvernement a finalement maintenu cette niche, au grand dam des professionnels de l'hôtellerie.<br />
MHC
" Il est à noter que de leur côté, les plateformes de ce type transmettent automatiquement les montants générés au Fisc dès qu’ils dépassent 2 000 euros, ou 30 ventes par an. Mieux vaut donc ne pas s’amuser avec l’Administration fiscale."<br /> Donc si les gens diversifient les plateformes et font moins de 2000 euros / 30 ventes par plateforme…
MHC
C’est ce qui va pousser le pays à sa perte si ça continue comme ça, ce n’est qu’une question de temps. Sauf si quelqu’un vient assainir la situation.<br /> En Argentine, le nouveau président, qui a immédiatement sabré dans les dépenses d’un état argentin devenu obèse et qui n’est arrivé que en décembre a déjà réussi à dégager le premier excédent budgétaire (le premier depuis 12 ans).<br /> Idem en Italie où le déficit public baisse après les réformes assez importantes de l’an dernier.<br /> Donc tout est possible quand on s’en donne les moyens, la volonté et le courage.
Oncle_Picsou
Ok, merci pour la précision! Je n’habite pas en France, donc je n’ai suivi ça que de loin et j’ai raté le rétropédalage.
MisterDams
Tous les loueurs de Airbnb ne sont pas des marchands de bien. Ceux là oui, ils connaissent bien le régime fiscal.<br /> Mais il y a aussi des particuliers qui mettent de temps en temps leur résidence principale à disposition, pour les aider à financer des travaux ou leur crédit, ou juste arrondir un peu les fins de mois pendant qu’ils n’utilisent pas leur logement (le but officiel d’Airbnb au départ). Et il va y en avoir un paquet à Paris pour les JO ! C’est donc pas inintéressant de le rappeler.<br /> D’ailleurs pour le coup, j’ai appris des règles sur la vente d’objets d’occasion grâce à l’article, même si je vends rarement pour plus de 5 000€ sur l’année (voire la décennie).<br /> A la limite une vente de véhicule, mais ça ne doit pas rentrer pas dans la même grille, d’autant qu’il y rarement de plus value… enfin, pas pour moi en tout cas, je vends pas un exemplaire unique de Ferrari F12 bridée à 25kmh
somoved
«&nbsp;Balance&nbsp;», ils ne sont pas obliger par la loi ?<br /> Si les gens ne veulent pas se conformer au lois alors autant ne pas passer par des intermédiaires qui peuvent «&nbsp;balance&nbsp;».<br /> Vous seriez surpris du niveau de «&nbsp;balance&nbsp;» dans un pays frontalier à la France.
somoved
Le faite de mourrir n’est pas taxé.<br /> Si vous parlez de l’héritage, j’ai un avis assez tranché (et je pense pas consensuel sur le sujet) et croyez moi, c’est clairement pas assez taxer, pour tout plein de raison mais on en parlera pas dans un article sur du airBnB.
Nmut
somoved:<br /> Le faite de mourrir n’est pas taxé.<br /> L’héritage est quand même aussi une taxe sur la mort, et il y a aussi le transport de corp, la TVA sur les services funéraires, les frais de notaire, … La mort est bien elle aussi taxée!<br /> On débatera sur le bien fondé de tout ça sur un autre article (spoiler: je suis assez d’accord avec toi ).
ben100g
on est bien forcé vu que de compter sur l’honnêteté des gens ne paient pas … surtout chez les frontaliers-profiteurs ^^
jvachez
Mais est-ce qu’un cumul des montants est fait si l’on s’inscrit à la fois sur le boncoin, ebay et vinted par exemple ?
Palou
@jvachez Oui, l’administration fiscale comptabilise tout
MattS32
jvachez:<br /> Mais est-ce qu’un cumul des montants est fait si l’on s’inscrit à la fois sur le boncoin, ebay et vinted par exemple ?<br /> Chaque plateforme déclare si tu dépasses les paliers sur cette plateforme.<br /> Après, au niveau de la déclaration d’impôts, c’est à toi de faire tes comptes, et de déclarer le total de ce que tu es censé déclarer, et ce totalement indépendamment de ce qui est déclaré par les plateformes : tu peux être soumis à imposition même si aucune plateforme n’a déclaré quoi que ce soit, tout comme tu peux ne pas être soumis à imposition alors que tu as dépassé les seuils de déclaration sur plusieurs plateformes…<br /> Les déclarations que font les plateformes ne servent au fisc que comme «&nbsp;indice&nbsp;» pour tenter de détecter une activité non déclarée, mais l’imposition ne se base pas sur ça. Notamment parce que les plateformes ne peuvent pas savoir si ce que tu as vendu est soumis à imposition ou non : un même produit peut être soumis à imposition ou pas selon la situation…<br /> Par exemple, si j’achète un disque dur, que je me rends compte qu’il ne rentre pas dans mon PC et que je le revend sur eBay parce que le commerçant qui me l’a vendu ne le reprend pas, ce n’est pas imposable (je vend un produit que j’avais acheté pour moi et que je n’utilise plus). Si j’achète le même disque dur lors de la liquidation judiciaire d’une entreprise en faillite et que je le revend immédiatement sur eBay, c’est imposable (je vend un produit que j’ai acheté pour le vendre) (après abattement de 71% avec un abattement minimum de 305€). Mais ni eBay ni le fisc ne peuvent savoir dans lequel des deux cas je me situe, c’est à moi de le déclarer.
Proutie66
C’est déjà ultra taxé, mais j’imagine que tu sors de Fac, et que ton point de vue changera avec le temps.<br /> Aux environs de 1 Millions, (est-on riche avec 1 millions de patrimoine?), c’est 40% de taxe.<br /> Tu crois que les enfants de Tonton Bernard ils vont payer 100 milliards ? .
somoved
Les héritages les plus modeste, soit la grande majorité en France (~80%), ne sont pas taxés.<br /> Source<br /> Proutie66:<br /> Aux environs de 1 Millions, (est-on riche avec 1 millions de patrimoine?), c’est 40% de taxe.<br /> Les héritages d’un millions ou plus sont un cas rare.<br /> Un exemple : un couple avec un appartement dans une grande ville avec deux enfants. L’appartement est à 500K€. Un des deux parent meurt. Tu prends, pour la nu propriété, 50% de l’appartement pour l’autre parent, et 25% pour chaque enfant. 125K€, donc on a abatement pour les enfants de 100K€ donc 20% de taxe sur 25K€ donc 5 000€ par enfants.<br /> C’est ridicule.<br /> Surtout si les enfants ont 50 ans.<br /> Mes parents sont par exemple dans la classe moyenne haute (fonctionnaire et assimilé fonctionnaire), leur héritage ne donne lieux à aucune taxe (pour 4 enfants).<br /> 1 million de patrimoine c’est les riches, et pas ceux du début du tableau.<br /> Proutie66:<br /> mais j’imagine que tu sors de Fac<br /> Désolé monsieur, vous vous fourvoyez.<br /> Proutie66:<br /> ton point de vue changera avec le temps<br /> «&nbsp;C’est bien connu&nbsp;» quand on a plus d’argent on devient plus près de ses sous.
MattS32
somoved:<br /> 1 million de patrimoine c’est les riches, et pas ceux du début du tableau.<br /> Et en plus ils trouvent plein de combines pour que ça échappe à la taxation… Il y a par exemple certaines propriétés qui ne sont pas taxées, les assurances vie qui permettent de transmettre quelques centaines de milliers d’euros sans droits, le passage par une société et une augmentation de capital avec prime d’émission, des magouilles avec des œuvres d’art ou des pièces de collection (ça passe pas forcément en cas de contrôle… mais encore faut-il qu’il y ait un contrôle…), etc…
Panicstation
Visiblement, la méritocratie est un concept bien difficile à accepter en France.
somoved
Méritocratie ? dans un pays occidental ?<br /> Etre né au bon endroit et/ou dans une bonne famille c’est de la méritocratie ?<br /> L’héritage c’est de la méritocratie ?<br /> Cette réflection montre une vision de la situation, et je pense qu’elle aveugle d’une partie de la réalité.
Panicstation
Non, la méritocratie c’est quand on a:<br /> Fait des études longues et difficiles<br /> Pris des risques au niveau professionnel<br /> Fait des investissements judicieux<br /> Avoir suer eau et sang en bossant<br /> Ne pas avoir fait 5 enfants pour espérer lui laisser quelque chose.<br /> Et quand on voit suite a ces efforts, ce qu’on doit payer en succession c’est à vomir.<br /> Mais je suppose, c’est à la mode, qu’il vaut mieux se la jouer ouin ouin crevard, tendre la main et cracher sur ceux qui ont un peu réussi en travaillant et espérer qu’ils soient encore plus taxés ?<br />
Emmanuel_ANGULO1
Ah oui ça, le souci des JO… Le plafond de revenus a été rabaissé pour ces raisons là, à mon avis. Mais c’est vrai que le Bon Coin et autres ebay, c’est également reglementé mais très peu contrôlé finalement.
MattS32
Panicstation:<br /> Et quand on voit suite a ces efforts, ce qu’on doit payer en succession c’est à vomir.<br /> Celui qui paye la succession, c’est l’héritier, pas le mort <br /> Et donc ce n’est pas celui qui a fait des études longues et difficiles, pris des risques au niveau professionnel, fait des investissements judicieux (et ce point là il est déjà discutable d’un point de vue «&nbsp;mérite&nbsp;»… parce que à part quand ces investissements sont dans le cadre d’une augmentation de capital d’une entreprise, ce n’est pas l’investissement en lui même qui est générateur du succès de l’investissement, c’est le travail d’autres personnes…), sué sang et eau en bossant. C’est juste celui dont le mérite est d’être l’enfant de celui qui a fait tous ces efforts.<br /> La vraie méritocratie, ce serait justement l’abolition totale de toute forme d’héritage. Il n’y a que comme ça que tu n’as que ce que tu as mérité par ton travail.
Panicstation
Celui qui paye la succession, c’est l’héritier, pas le mort <br /> Et l’héritier il paye les frais de succession avec quel argent ? Celui du mort.<br /> La vraie méritocratie, ce serait justement l’abolition totale de toute forme d’héritage. Il n’y a que comme ça que tu n’as que ce que tu as mérité par ton travail.<br /> Question de point de vue, si on supprime l’héritage, on fait quoi du patrimoine ?<br /> Ah oui, on le donne aux creuvards et ils ne l’auront pas non plus mérité.
MattS32
Panicstation:<br /> Et l’héritier il paye les frais de succession avec quel argent ? Celui du mort.<br /> Oui. Et le mort, il s’en fout. Ça lui en touche une sans faire bouger l’autre là où il est à ce moment là…<br /> Panicstation:<br /> Question de point de vue, si on supprime l’héritage, on fait quoi du patrimoine ?<br /> Ah oui, on le donne aux creuvards et ils ne l’auront pas non plus mérité.<br /> On distribue les parts d’entreprises aux employés de ces entreprises. Et le reste à l’État.
Panicstation
On distribue les parts d’entreprises aux employés de ces entreprises. Et le reste à l’État.<br /> Ah ah, parce que les employés méritent plus que les héritiers ? <br /> Et l’état lol comment dire…
MattS32
Panicstation:<br /> Ah ah, parce que les employés méritent plus que les héritiers ? <br /> Ah ben oui, carrément… Les employés des entreprises, ce sont eux qui travaillent dans l’entreprise, qui créent de la valeur, valeur qui fait ensuite augmenter la valeur des parts de l’entreprise… Supprime d’un coup tous les employés, tu verras combien elle vaudra encore la boîte…<br /> Les héritiers qui se sont juste contentés d’avoir un parent qui un jour à cliqué sur «&nbsp;Acheter&nbsp;» sur son portefeuille boursier en ligne, ils ont absolument 0 mérite dans la valorisation de ces parts… Et même s’ils sont les enfants du fondateur de l’entreprise, et pas juste d’un boursicoteur, ils ont pas plus de mérite. Ce ne sont pas eux qui ont crée l’entreprise. Ils ont juste eu la chance d’être issus de la bonne paire de gamètes, ils ont rien fait pour mériter ça.
Palou
Panicstation:<br /> si on supprime l’héritage, on fait quoi du patrimoine ?<br /> Comme en Angleterre où les gens ne sont jamais propriétaires de leur maison (enfin, juste pour 99 ans), les terres appartiennent au roi d’Angleterre
MattS32
Palou:<br /> Comme en Angleterre où les gens ne sont jamais propriétaires de leur maison (enfin, juste pour 99 ans), les terres appartiennent au roi d’Angleterre<br /> Ça existe d’ailleurs aussi en France, mais c’est beaucoup moins répandu. Ça s’appelle le bail emphytéotique.<br /> Je connais par exemple une entreprise qui utilise un tel bail dans ma ville pour développer un espace de coworking, un bar/restaurant et un espace pour concerts, conférence, etc… dans un bâtiment public ancien qui n’était pas utilisé (un ancien couvent du XVIIème, appartenant aujourd’hui à la ville) et que la ville voulait valoriser sans le vendre. L’entreprise agit comme si elle était propriétaire du lieu (donc par exemple, c’est elle qui a intégralement financé la rénovation, même si la ville a quand même mis un peu son nez dedans pour s’assurer qu’ils fassent pas n’importe quoi avec ce bâtiment historique), mais pour une durée limitée : au terme du bail de 45 ans ou si l’entreprise ferme, ça revient à la ville.
Panicstation
Meuh oui.<br /> Bienvenue en URSS.<br /> Aller, pour couper court à cette discussion qui devient ridicule, je vais plutôt dire que je suis pour une méritocratie, pas tout à fait vraie, dans laquelle on ne confisque pas massivement le fruit d’une vie de labeur sous les applaudissements de crevards jaloux et incapables.
MattS32
Panicstation:<br /> je suis pour une méritocratie, pas tout à fait vraie<br /> Jolie euphémisme que de qualifier de «&nbsp;méritocratie pas tout à fait vraie&nbsp;» ce qui est tout sauf de la méritocratie… Parce que l’héritage social et patrimonial, c’est justement LE principal frein à la méritocratie, et pas qu’au moment de la succession (avoir des parents riches est déjà un avantage à la base pour réussir scolairement et dans ses études, c’est un avantage pour se lancer dans la vie professionnelle, ça facilite aussi l’entreprenariat, etc… et remettre en question les succession laisse tout de même tous ces avantages, déjà considérables, aux «&nbsp;fils de&nbsp;»).<br /> Et insulter tes contradicteurs ne donne pas le moindre poids à tes propos, bien aux contraires…<br /> Le jaloux incapable et crevard, il est chef d’entreprise en n’étant petit fils d’ouvriers tout en bas de l’échelle et en n’ayant pas touché un centime d’héritage. Et il ne serait pas du tout choqué qu’à sa mort son patrimoine revienne à l’État. Et tout comme il est bien content d’avoir fait sa vie et atteint son indépendance financière bien avant le décès de ses parents (et en espérant qu’il survienne le plus tard possible, aucune hâte à hériter de leur modeste patrimoine, car justement il a travaillé pour ne pas en avoir besoin… tout en étant aussi conscient qu’il a quand même largement bénéficié de son héritage social…), il espère bien que quand il mourra ses héritiers auront eux aussi bien réussi leur vie et n’auront pas besoin d’un quelconque héritage.
Panicstation
Tu as bien compris l’esprit de mes commentaires même si tu «&nbsp;butes&nbsp;» sur la méritocratie.<br /> Ne te fais pas plus bête que tu n’es.<br /> Il semblerait que tu crois que c’est de toi dont je parle comme jaloux et crevard.<br /> Je suis désolé de te dire que ce n’est pas le cas.<br /> Tu as commencé tout en bas sans un balle d’héritage ? Eh ben, nous sommes deux.<br /> Je parle en général de tous ces gens qui jalousent ceux qui ont peut-être fait beaucoup d’efforts pour arriver ou ils sont.
somoved
Je suppose que les points exposées ne sont pas nécessaire ni suffisant ?<br /> Un artisan autodidact (sans aide d’une école), est-ce qu’il est méritant ?<br /> Est-ce qu’un smicard qui a créé des entreprises qui se sont cassées la gueule est méritant ?<br /> Est-ce qu’un rentier est méritant ?<br /> Panicstation:<br /> Mais je suppose, c’est à la mode, qu’il vaut mieux se la jouer ouin ouin crevard, tendre la main et cracher sur ceux qui ont un peu réussi en travaillant et espérer qu’ils soient encore plus taxés ?<br /> La mode de ce qu’on appel l’égalité de chance ? Est-ce que vous pensez que c’est ca le problème ?<br /> L’avenir que chaque personne a est plus le fait du hasard que des efforts.<br /> Les efforts servent à augmenter les chances de réussite, pas a offrir la réussite.<br /> Votre méritocratie n’est pas celle que je souhaite, vous souhaitez une société basé sur l’héritage ce qui est très discriminatoire. Un vrai pied d’égalité ne sera jamais possible à atteindre (malheureusement). Mais on pourrait faire mieux.<br /> En quoi le fait que vos parents aient gagné beaucoup d’argent fait de vous quelqu’un de méritant ?<br /> En quoi le fait d’hériter de vos parents fait de vous quelqu’un de méritant ?<br /> SI je comprends normalement la méritocratie c’est une société qui mets en avant les gens méritants ? En quoi vous donner le fruit du mérite de vos parents vous aides a devenir méritant ?
somoved
Allez en Suisse, le fait de dénoncer n’est pas «&nbsp;mal vu&nbsp;» comme en France (nous avons encore l’héritage de la collaboration).<br /> ben100g:<br /> frontaliers-profiteurs<br /> Si vous êtes d’accord avec le capitalisme alors c’est nomal pour des agents économiques rationnels de faire les meilleurs choix pour eux, et ce que vous appelez profiteurs c’est juste du rationnel.<br /> Si vous être d’accord avec une conception plus social, alors certains comportement sont une trahison à la fraternité (mais pas tous).
Panicstation
L’avenir que chaque personne a est plus le fait du hasard que des efforts.<br /> N’importe quoi.<br /> Même si j’admets m’etre un peu fourvoyer sur l’héritage après l’échange avec Matts32, ne vous focalisez pas uniquement sur cet argument pour vous donner raison, j’ai indiqué plus haut d’autres exemples concernant la méritocratie.<br /> Non, je ne souhaite pas une société basée sur l’héritage, relisez mes commentaires.<br /> Oui, l’égalité des chances selon votre vision, à savoir, cracher sur ceux qui réussissent est selon moi un problème.
somoved
Panicstation:<br /> N’importe quoi.<br /> Vous conviendrez que :<br /> la famille de naissance joue un rôle très grand dans la réussite d’une personne. Vous pouvez faire tous les efforts possible vous ne changerez pas vos parents.<br /> le lieux de naissance joue un rôle très grand dans la réussite, naitre dans la forêt amazonienne ne donne pas les même chance de réussite que dans un bidon ville de Kinshasa ou même qu’a New York.<br /> les personnes croisées joue un rôle important dans la réussite, ne pas être/être dans la bonne classe, ne pas être/être dans la bonne école, ne pas être/être dans la bonne réunion, ne pas être/être dans la bonne soirée, suffit à faire raté/créé des relations sociales qui permettent d’avoir un bon réseau. On peut faire tous les efforts possible on ne peux pas avoir toutes les personnes nécessaire à notre réussite dans notre réseau (on peut se défoncé le cul, mais c’est du petit bonheur la chance, si on ne le fait pas on a juste aucune chance).<br /> Panicstation:<br /> cracher sur ceux qui réussissent<br /> Qui a dit que ceux qui réussissent ne doivent pas être respecté ? C’est une interprétation de votre part. Je dis seulement que le hasard à plus à voir avec leur réussite que leur efforts. Je ne dis pas qu’ils n’ont pas fait d’efforts pour être là où ils en sont.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet