Netflix teste une fonctionnalité pour lutter contre le partage de mot de passe

© Clubic

Le géant Netflix fait de la lutte contre le partage de son mot de passe hors du foyer familial une priorité. L'entreprise a démarré une sorte de test répressif qui toucherait alors potentiellement des millions de personnes dans le monde.

Utiliser le mot de passe du cousin lillois alors que vous habitez à Nice, cela pourrait bientôt être terminé. Netflix, qui a longtemps sciemment ignoré le phénomène du partage de compte, dans l'optique de gonfler un maximum sa communauté sans doute, veut désormais taper du poing sur la table. La plateforme teste une fonctionnalité qui demande aux utilisateurs de vérifier qu'ils sont bien un membre du foyer rattaché au compte payant. Elle en a fait l'annonce jeudi.

Netflix demande à vérifier que l'utilisateur est bien l'abonné du compte

Effectivement, plusieurs utilisateurs et abonnés Netflix ont déjà pu remarquer, depuis le début de la semaine, que leur service de streaming vidéo était un peu plus curieux que d'habitude. « Si vous ne vivez pas avec le titulaire de ce compte, vous avez besoin de disposer de votre propre compte pour continuer à regarder ».

Voilà pour la traduction du message que certains utilisateurs ont commencé à recevoir. « Ce test est conçu pour aider à s'assurer que les personnes utilisant des comptes Netflix sont autorisées à le faire », a réagi la plateforme dans un communiqué.

Pour pouvoir continuer à profiter de leurs contenus, les utilisateurs doivent vérifier le compte par l'envoi d'un code sur le mobile ou l'adresse e-mail du titulaire de ce dernier, ou à défaut, si votre honnêteté est sans faille en tant qu'utilisateur non rattaché au foyer, de démarrer une période d'essai gratuit de 30 jours, comme le veut la coutume.

La vérification peut-être retardée, mais Netflix ne fait qu'appliquer ses conditions d'utilisation

Ce test, mené comme d'autres expérimentations par le passé, ne confirme pas que la « chasse » aux utilisateurs hors foyer est définitive, mais il fallait bien se douter que tôt ou tard la firme de Reed Hastings allait entreprendre les démarches pour lutter contre ce qu'elle considère comme des abonnés payants en puissance… perdus jusqu'alors.

Pour le moment, il est possible de retarder la vérification. Mais en faisant ce choix, l'utilisateur qui reçoit la notification s'expose à ce qu'elle revienne sur le tapis à chacune de ses connexions à la plateforme.

Quant à Netflix, rien n'indique encore si l'entreprise procédera à des vérifications basiques par adresse IP pour considérer un même foyer. Mais pour l'heure, ce test est en corrélation avec les conditions générales d'utilisation de Netflix, qui indiquent que « Netflix, ainsi que tout contenu regardé via le service, est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer ».

Source : The Streamable

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
37
24
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Love, Death & Robots saison 2 sort aujourd'hui sur Netflix : l'occasion de replonger dans notre chronique dédiée
VPN et antivirus : la solution tout-en-un d'Avast est gratuite durant 3 mois
Belle affaire pCloud pour famille : 2 To de stockage cloud à prix cassé
Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Haut de page