Netflix teste une fonctionnalité pour lutter contre le partage de mot de passe

12 mars 2021 à 11h25
37
Netflix Clubic © Clubic.com
© Clubic

Le géant Netflix fait de la lutte contre le partage de son mot de passe hors du foyer familial une priorité. L'entreprise a démarré une sorte de test répressif qui toucherait alors potentiellement des millions de personnes dans le monde.

Utiliser le mot de passe du cousin lillois alors que vous habitez à Nice, cela pourrait bientôt être terminé. Netflix, qui a longtemps sciemment ignoré le phénomène du partage de compte, dans l'optique de gonfler un maximum sa communauté sans doute, veut désormais taper du poing sur la table. La plateforme teste une fonctionnalité qui demande aux utilisateurs de vérifier qu'ils sont bien un membre du foyer rattaché au compte payant. Elle en a fait l'annonce jeudi.

Netflix demande à vérifier que l'utilisateur est bien l'abonné du compte

Effectivement, plusieurs utilisateurs et abonnés Netflix ont déjà pu remarquer, depuis le début de la semaine, que leur service de streaming vidéo était un peu plus curieux que d'habitude. « Si vous ne vivez pas avec le titulaire de ce compte, vous avez besoin de disposer de votre propre compte pour continuer à regarder ».

Voilà pour la traduction du message que certains utilisateurs ont commencé à recevoir. « Ce test est conçu pour aider à s'assurer que les personnes utilisant des comptes Netflix sont autorisées à le faire », a réagi la plateforme dans un communiqué.

Pour pouvoir continuer à profiter de leurs contenus, les utilisateurs doivent vérifier le compte par l'envoi d'un code sur le mobile ou l'adresse e-mail du titulaire de ce dernier, ou à défaut, si votre honnêteté est sans faille en tant qu'utilisateur non rattaché au foyer, de démarrer une période d'essai gratuit de 30 jours, comme le veut la coutume.

La vérification peut-être retardée, mais Netflix ne fait qu'appliquer ses conditions d'utilisation

Ce test, mené comme d'autres expérimentations par le passé, ne confirme pas que la « chasse » aux utilisateurs hors foyer est définitive, mais il fallait bien se douter que tôt ou tard la firme de Reed Hastings allait entreprendre les démarches pour lutter contre ce qu'elle considère comme des abonnés payants en puissance… perdus jusqu'alors.

Pour le moment, il est possible de retarder la vérification. Mais en faisant ce choix, l'utilisateur qui reçoit la notification s'expose à ce qu'elle revienne sur le tapis à chacune de ses connexions à la plateforme.

Quant à Netflix, rien n'indique encore si l'entreprise procédera à des vérifications basiques par adresse IP pour considérer un même foyer. Mais pour l'heure, ce test est en corrélation avec les conditions générales d'utilisation de Netflix, qui indiquent que « Netflix, ainsi que tout contenu regardé via le service, est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer ».

Source : The Streamable

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
37
24
Mx34
M’ouai suffira juste que la personne qui prête son compte, envoi le code à la personne en plus du mot de passe. Rien de bien méchant.
elminster44
Ah et le vrai proprio ne peut pas envoyer ce fameux code de vérif à celui qui doit le donner ?<br /> Les propriétaires sont généralement des personnes proches de ceux qui ont son mot de passe…
kakek
La vérification par IP poserait des problèmes aux utilisateurs légitimes pour tout ceux dont le conjoint l’utilise sur mobile pendant ses trajets.
darkkanga
Bonjour,<br /> Je pense que ce n’est que le «&nbsp;début&nbsp;», une petite contrainte, puis par la suite Netflix va compliquer le partage de comptes : adresse IP, double identification à chaque ouverture de l’application, nombre d’appareils connectés limité, …<br /> Le manque à gagner, selon l’ampleur du phénomène, peut être considérable pour Netflix.
karmenclubic
@darkkanga. Le manque a gagner c’est qu’on va se désabonner tous les deux.
darkkanga
Bonjour,<br /> Je n’ai pas d’abonnement Netflix mais je ne suis pas partisan du prêt de comptes.<br /> Autant je crache sur certaines industries dont le modèle économique me parait vieux et plus adapté à 2021, autant pour Netflix, Disney+, Amazon Prime, … me semblent proposer de modèles en adéquation avec l’attente des utilisateurs.<br /> Pour ce qui est du prix, Netflix propose des tarifs relativements élevés mais contrairement au deux autres cités, ils n’ont pas d’autre service grand publique (cinéma, parc d’attraction, site de vente, …). Les abonnements représentent une grande partie des revenus, le prix de production de séries, films étant assez élevé, il faut bien rentabiliser.<br /> Je comprends la chasse faite aux prêteurs de comptes.
Keoden
Je ne les voit pas aller jusqu’à la détection IP (ne serait ce que techniquement …). C’est un jeu dangereux: pousser les gens à ne pas abuser du partage, mais pas trop non plus pour ne pas les pousser à la concurrence qui se renforce chaque année.
Mx34
On a vue ce que ça a donner avec Canal, maintenant ils font même des pubs en parlant ouvertement du partage de compte.
MisterDams
Oh certains prennent le 4 écrans et en revendent trois sur Internet…
yannadoo
Ils bloquent déjà l’utilisation de vpn, si ça continue comme ça, c’est à tchao bonsoir pour moi
karmenclubic
@darkkanga Je vais être plus clair. Nous payons pour le nombre d’écran que nous utilisons.<br /> Nous avons vécu ensemble et maintenant nous vivons dans des appartements séparés.<br /> «&nbsp;Si vous ne vivez pas avec le titulaire de ce compte, vous avez besoin de disposer de votre propre compte pour continuer à regarder&nbsp;». Oui nous vivons ensemble mais nous ne sommes pas tous les jours sous le même toit.
zoup01
On verra bien…Aujourd’hui, je paie une partie de l’abonnement à ma fille qui est titulaire…<br /> Netflix, c’est pas mal, mais je ne sais pas si je suis près à payer 15€/mois (4K) pour l’avoir.<br /> Pour l’instant, ça fonctionne toujours.
Yannick2k
j’espère que tu partages pas ton compte, parce que recevoir tous les jours 2 ou 3 demandes ça va vite devenir gonflant
HAL1
Pareil, je ne pense pas que Netflix se lancera dans le filtrage par IP. C’est trop délicat pour un service dont un des principaux avantages et d’être disponible «&nbsp;partout&nbsp;».<br /> L’équilibre est difficile à trouver pour eux. Mais il est clair que le partage de comptes est un joli manque à gagner.
darkkanga
Je suis d’accord, il y a et il y aura toujours des cas particuliers
Clem3
Je trouves ça complètement débile, je partage mon profil avec ma sœur, ma mère et mon fils.<br /> Je suis une grande fille qui ne vis plus chez ses parents et ma sœur également. Mais nous sommes toujours une famille non ?<br /> Alors je trouves ça complètement débile.
Vanilla
Foyer, pas famille…<br /> 4.2. Le service Netflix, ainsi que tout contenu regardé via le service, est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer.
Ezechiellydian
là, il est bien question d’un seul et même foyer. pas d’un couple à la vie civile.
elminster44
Il y a des neuneux partout, c’est le meilleur moyen de se faire ban son compte.^^
benmatt77
«&nbsp;Pour pouvoir continuer à profiter de leurs contenus, les utilisateurs doivent vérifier le compte par l’envoi d’un code sur le mobile ou l’adresse e-mail du titulaire de ce dernier&nbsp;»<br /> Création d’un mail avec partage de mot de passe pour que chacun puisse vérifier le compte… Si c’est par mobile, c’est plus embêtant.
blueamrtini
Il faudrait déjà que Netflix indique ce qui est entendu par foyer. Une colloc entre potes est un foyer, un enfant à charge qui fait ses études dans une autre ville fait toujours partie du foyer. Un enfant dans une garde alternée fait également partie du foyer.<br /> Netflix est populaire en partie pour sa commodité d’usage, si ils commencent à faire les guignols ce sera ça de pris chez la concurrence.
darkkanga
Aujourd’hui c’est Netflix demain Disney+, Amazon Prime Video fera de même.<br /> On comprend tous ce que cherche Netflix et la logique derrière. Pour ma part un foyer concerne les personnes qui vivent au même endroit. Si mon fils part faire des études, il ne me semble pas anormal qu’il est son propre compte Netflix.<br /> Le but est d’avoir le plus d’abonnements payants.
MisterDams
La définition de foyer est quand même plutôt cadrée juridiquement.<br /> On va pas faire les hypocrites, on sait tous que l’offre 4 écrans est conçue pour pouvoir regarder en même temps dans un salon, 2 chambres et éventuellement un autre écran à distance pendant une semaine de vacances / études (l’étudiant étant de manière générale le seul cas un peu borderline sur ces sujets). C’est certainement pas pour que les parents d’un trentenaire indépendant et son meilleur pote puissent gratter 9€/mois.<br /> Après, Netflix aussi joue les hypocrites, c’est une habitude qu’ils ont encouragée car ça a participé à leur succès et ça pousse les chiffres de visionnage, dont ils peuvent profiter pour valoriser leurs résultats.<br /> Aujourd’hui, maintenant que l’addiction est en place ils tentent d’augmenter leur nombre d’abonnés en commençant à alerter les usages «&nbsp;hors contrat&nbsp;» pour en convertir quelques uns, mais ils en sont pas encore à analyser les taux d’utilisation du profil en fonction de sa localisation géographique…
AlexLex14
Excellente analyse, je n’aurais pas dit mieux !
darkkanga
En même temps seul les conditions d’utilisation font fois et à priori le prêt de comptes à toujours été interdit.<br /> Je pense que en France c’est une pratique courante de prêter son compte.<br /> Personne n’est obligé de prêter son compte ou de prendre l’abonnement le plus coûteux. Si les pratiques commerciales ne plaisent pas on peut toujours résilier.<br /> Pour la localisation géographique si on parle des VPN, il semble que cela ne fonctionne pas à tout les coups et que les IP de certains VPN sont bannies de plus en plus souvent.<br /> Nous sommes tout de même en train de débattre sur la légitimité d’une entreprise à faire payer ses services à tous les utilisateurs comme indiqué dans les conditions d’utilisation.
MisterDams
Pour les VPN, c’est un autre contexte. Netflix a des accords contractuels pays par pays sur les contenus, typiquement Friends n’est plus dispo aux USA car elle est partie sur la plateforme Warner, alors qu’en France ils ont toujours les droits mais sous réserve qu’ils fassent pas openbar pour y donner accès à des américains qui se connecteraient en France.<br /> Ils ont donc une forme d’obligation de respecter leurs propres engagements… Honnêtement je suis pas sûr que Netflix soit dérangé par la pratique qui ne change rien strictement rien pour lui (le coût de diffusion pour Netflix se limitant au transfert de son serveur au point d’entrée du fournisseur VPN).
darkkanga
Le respect des contrats qu’a signé Netflix est une raison suffisante il me semble pour bannir les VPN.<br /> Le respect de la chronologie des médias française en est une autre raison (je ne juge pas la règle de la chronologie des médias qui selon les points de vue est une brillante idée ou un problème majeur).
MisterDams
On est bien d’accord, je disais justement que Netflix directement n’avait aucun impact à ce qu’on se connecte avec ou sans VPN, mais que c’est bien les droits qui les poussent légitimement à appliquer des restrictions.
roboc
Perso, j’ai l’abonnement «&nbsp;Foyer&nbsp;».<br /> 2 de mes enfants ne sont plus tout le temps à la maison. Cette notion ‹&nbsp;sous le même toit&nbsp;› est ridicule. On ne partage pas un compte simple, j’ai pris l’abonnement famille, justement parce qu’on est plusieurs et qu’on peut regarder en même temps. Si ce n’est plus possible, la réponse sera immédiate et toute la famille est d’accords : on arrête l’abonnement pour tout le monde.
darkkanga
Je comprends votre point de vue, après c’est mon interprétation, peut être que c’est différent pour Netflix.<br /> Après est-ce que cette interprétation est ridicule, je ne crois pas, par contre si c’est ce type de règle qui est appliqué à chacun de faire ses choix de continuer l’abonnement ou résilier.
blueamrtini
Justement. Le cadre juridique fluctue en fonction de l’organisme. De personnes partageant la déclaration de revenus, à ceux solidaires en ressources, d’où les exemples que j’ai cité.<br /> Il est évident que de simples amis ne rentrent pas dans ce cadre, mais cette méthode utilisée n’est pour moi absolument pas en adéquation avec le cadre défini par leur contrat, car il nécessite une proximité immédiate des personnes pour fonctionner.
DocteurQui
Perso j’ai Netflix parce que justement je peux partager le compte, et donc le prix avec d’autres membres de ma famille. Je supprimerai donc mon compte, tant pis !<br /> Même si effectivement je comprends Netflix, ils veulent faire respecter les termes de vente acceptés par l’utilisateur.
Steph4002
Bonjour,<br /> Pour ma pars, j’utilise un VPN (NordVPN), impossible d’avoir la même adresse IP a chaque connexion voir le changement de ville suivant les saturations des serveurs.<br /> D’après ce que je comprend, je vais devoir regarder mes mails ou sms a chaque fois que je souhaite voir NETFLIX !!! cela va être très chiant a long terme.<br /> De plus ma fille utilise aussi l’abonnement mais c’est une garde partagé, je ne serais pas toujours dispo pour lui donner les codes quand elle sera chez sa mère.<br /> donc : j’espère vraiment que cette étape va vite être supprimé car trop de contraintes pour moi sinon, je ne me prendrais pas la tête et bye bye NETFLIX.<br /> Ma fille m’en voudra un temps mais cela lui passera
GhostKilla
Amazon prime c’est pas un truc que j’irai partager par contre, vu que les CB de ma famille sont enregistrées, je ne dis pas que la personne irait utiliser mon compte Amazon, mais perso je fais attention à la sécurité de mes comptes et je n’ai pas confiance aux autres.<br /> Quand c’est un simple compte de service streaming, c’est pas bien grave, mais pour Amazon ça limite grandement l’envie de partager son compte.<br /> Sinon perso je partage avec une seule personne, un bon ami, lui me file ses axx Crunchyroll et ADN, moi je lui file mes axx Wakanim et Deezer.<br /> Parce que mine de rien, ça coûte vite cher au mois toutes ces plateformes
twenty94470
Le plus simple pour eux c’est de basculer sur une formule en nombre d’équipement plutôt qu’en nombre d’écran.<br /> Tu t’abonnes a un nombre équipements pouvant visionner Netflix pour la famille, ils sont associé à ton profil via leur Mac adresse.<br /> Si tu veux partager avec ton coussin ça veut dire payer un équipement de plus ou désassocier l’un de tes équipements donc tu vas pas le faire.
oximini
Alors moi je suis dans une situation encore différente: je ne partage pas mon compte, en revanche pour des raisons professionnelles, je me partage régulièrement entre 2 logements. Juridiquement où je me situe ? Considéré comme 2 foyers différents alors que c’est la même personne/même compte ? Un peu tordu… je ne me vois pas payer 2 abonnements, ça c’est sûr.
Papy65
Je trouve un peu comique que certains cherchent à gruger un service qui correspond à peu près à ce que beaucoup réclamaient il y a quelques années. Je m’explique, certains justifiaient le piratage car ils trouvaient l’accès à «&nbsp;la culture&nbsp;» trop cher, maintenant qu’on peut regarder des films pour moins cher que deux places de cinéma ils veulent continuer. Le même raisonnement est possible pour les services de musique en ligne. Je pense que pour les cas particuliers il devrait être possible de justifier deux adresses.
Mx34
ça reste quand même très limité niveau contenu, pour être comparé au piratage, il faudrait mettre le budget de Netflix, Disney +, Prime et j’en passe et là d’un coup, c’est autre chose, on dépasse largement les 50€/mois pour le comparer au piratage.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La Jetée — Plus qu'un court-métrage, un véritable classique
Hawkeye : la série de Disney+ s'offre un nouveau trailer prometteur
DC FanDome 2021 : les annonces qu'il ne fallait pas manquer
DC FanDome 2021: Doom Patrol et Titans reviendront pour des saisons 4
DC FanDome 2021 : enfin un premier aperçu pour Black Adam avec The Rock
Lucifer : l'Enfer est pavé de bonnes intentions... et de nids-de-poule
Métal Hurlant : le retour de la légende
Squid Game signe le meilleur lancement jamais enregistré par Netflix
Comment suivre le DC FanDome qui se tiendra en ligne demain ?
Para//èles : la première série française et fantastique de Disney+
Haut de page