iPhone 5 : le test

26 septembre 2012 à 18h47
0

iPhone 5 : l'écrin d'iOS 6.0


Comme à chaque lancement d'un nouvel iPhone, Apple propose une nouvelle mouture de son système d'exploitation mobile. L'iPhone 5 profite donc d'iOS 6.0 lancé quelques jours plus tôt pour les possesseurs d'iPhone de génération précédente. Au menu de cette nouvelle version majeure, près de 200 nouvelles fonctionnalités, une toute nouvelle application Plans ou encore Passbook, une app censée centraliser vos cartes de réduction et autre cartes de fidélité. Passbook qui commence à accueillir ses premières applications compatibles dont la carte Auchan. Sans revenir sur les entrailles d'iOS 6.0, préférant pour cela vous renvoyer à notre récent dossier, il nous faut quand même glisser quelques mots à son sujet.

00B4000005426727-photo-apple-iphone-5-ios-6-0-springboard.jpg
00B4000005426729-photo-apple-iphone-5-passbook.jpg

Le springboard et sa rangée d'icônes supplémentaire, l'application Passbook


Puisque l'iPhone 5 dispose d'un écran plus grand, le springboard d'iOS compte dorénavant six lignes d'icônes (en comptant le dock) : soit une rangée d'icônes en plus par panneau. L'intégralité des applications iOS a été conçue pour prendre en charge l'écran 4 pouces, il n'y a donc pas de surprise de ce côté-là. Du côté du clavier virtuel, celui-ci ne change pas en mode portrait. En mode paysage en revanche, Apple a très légèrement étiré son clavier. On se demande toutefois pourquoi les développeurs n'ont pas été au bout de la démarche pour occuper tout l'espace : en effet des bandes grises apparaissent de part et d'autre du clavier. En mode vidéo, l'écran 16/9 de l'iPhone 5 permet de s'affranchir le plus souvent du format letterbox. Selon le ratio de la vidéo, les bandes noires sont absentes ou moins visibles que sur un iPhone 4S par exemple.

01AE000005426693-photo-apple-iphone-5-clavier.jpg

Le clavier en mode paysage


Alors que par le passé Apple avait pour habitude de réserver certaines fonctions logicielles majeures à son téléphone de dernière génération, ce n'est presque pas le cas avec l'iPhone 5. Parmi les exceptions, citons la possibilité de capturer des instantanés lors de l'enregistrement de vidéos ainsi que la détection de visage lors de l'enregistrement de vidéos HD en 1080p. Rien de vraiment déterminant donc. A noter que l'application « Appareil photo » propose sur l'iPhone 5 une interface légèrement différente de ce que l'on connaît sur iPhone 4 avec un déclencheur plus gros et on imagine plus facile à utiliser.

01AE000005426691-photo-apple-iphone-5-bouton-capture-vid-o.jpg

Capture vidéo et possibilité d'enregistrer un instantané


Aussi convaincant et raffiné soit-il, iOS commence tout de même à montrer ses rides, et certains lui reprocheront l'interface désuète de son écran d'accueil. Certes celui-ci est connu et reconnu de tous, mais ce qu'on attendait d'une interface mobile en 2007 a peut-être évolué depuis. Et clairement on regrette le manque de personnalisation que propose l'OS. S'il est possible de changer l'emplacement des icônes ou le fond d'écran c'est bien tout. Pas moyen par exemple d'ajouter ses propres widgets ou encore de disposer d'informations actualisées sur l'écran d'accueil. Ici le concept de live tile du Metro de Microsoft commence à furieusement faire défaut, etce ne sont pas les pastilles de notification qui changent quelque chose à ce constat. Alors oui, la personnalisation des autres OS est parfois relative, et par exemple sous Windows Phone 7.5 l'apparente souplesse est tout de même très encadrée : seulement deux coloris pour le fond de l'écran démarrer et un choix très limité de couleurs pour les tuiles... L'aspect bicolore ne plaira pas à tout le monde même s'il faut bien reconnaître que malgré ces reproches l'interface semble plus moderne que ce que nous propose Apple.

Et si nous comptions refermer ce passage iOS 6.0 sur ces considérations ergonomiques, difficile de ne pas évoquer l'application « Plans ». Avec iOS 6.0, Apple propose un changement radical pour son logiciel de cartographie puisque la marque ne s'adjoint plus les services de Google et de son Google Maps. Depuis plusieurs mois, Apple a en effet développé sa solution de cartographie en partenariat avec Tom Tom notamment alors qu'il a opéré plusieurs rachats stratégiques sur ce secteur. Le problème, car problème il y a, c'est la qualité et l'exactitude des cartes. Alors que les tumblr des inepties de « Plans » se multiplient, avec des aberrations parfois à peine croyables, la réalité est que l'application « Plans » est trop jeune non pas dans ses fonctionnalités mais dans les données qu'elle met à la disposition des utilisateurs. Entre points d'intérêt manquants ou mal positionnés, rue absentes de la cartographie sans oublier la disparition du mode Street View de Google remplacé par une vue 3D, il y a beaucoup à reprocher aux « Plans » d'Apple... D'une ville à l'autre, la cartographie est plus ou moins perfectible tandis que la vue 3D n'est pas disponible partout. Alors que la ville de Lyon a déjà bénéficié d'une modélisation 3D de sa cartographie, Paris apparaît comme un gigantesque aplat... Difficile dès lors de s'appuyer sur cette vue pour s'orienter. Nul doute qu'Apple corrigera les errements de ses « Plans » au fil de l'eau. C'est d'autant plus dommage que les fonctionnalités additionnelles proposées par « Plans », dont les fonctionnalités n'avaient pas vraiment évoluées en cinq ans, ont été largement enrichies, notamment pour proposer la navigation turn-by-turn. Autrement dit avec iOS 6.0 et « Plans » il est enfin possible d'utiliser son iPhone comme un GPS vous guidant virage après virage. Reste que cette fonctionnalité est éclipsée par les autres « prouesses » de l'application.

0087000005406859-photo-ios-6-plans-itineraire.jpg
0087000005406843-photo-ios-6-maps-trafic.jpg
0087000005406835-photo-ios-6-maps-fourviere-satellite.jpg
0087000005406837-photo-ios-6-maps-itineraire-detail.jpg

Les plans d'iOS 6.0


iPhone 5 : Earpods et accessoires



Apple inaugure avec l'iPhone 5 de tous nouveaux écouteurs livrés en standard avec le smartphone et baptisés Earpods. Etrennant un tout nouveau design, ces nouveaux écouteurs sont annoncés comme offrant une qualité de son supérieure. Mais améliorer le son n'était pas le seul objectif des ingénieurs d'Apple qui voulaient créer des écouteurs plus confortables et stables. Dans sa communication, la marque évoque avoir testé sur trois années plus de 124 prototypes différents avec pas loin de 600 individus pour concevoir ces écouteurs, censés mieux tenir dans l'oreille et mieux résister à la transpiration et à la pluie notamment.

0122000005420239-photo-iphone-ecouteurs.jpg
0122000005420241-photo-iphone-ecouteurs2.jpg

Les earpods, nouveaux écouteurs Apple


Côté audio, Apple propose assurément des écouteurs d'un niveau supérieur à la paire jetable que l'on trouvait avec les anciens iPhone. Plus grave et plus profond, parfois d'ailleurs un peu trop, le son est aussi plus enveloppant car la forme même des Earpods participe à vous isoler un peu plus. A noter que si l'auditeur est mieux isolé, il n'en va pas forcément de même pour ses compagnons. Côté audio donc les Earpods font mieux que leurs prédécesseurs, mais on ne peut pas en dire autant du confort d'utilisation. Fait d'un plastique blanc toujours brillant, ces écouteurs ne tiennent pas vraiment mieux dans l'oreille de votre serviteur et ont toujours la fâcheuse tendance à glisser ou à tout simplement tomber en cours d'utilisation au moindre tiraillement du câble. Au final, les dits Earpods offrent un meilleur son mais pas une meilleure ergonomie. On notera que la télécommande micro qui les accompagne a été légèrement redessinée : elle est un peu plus large et semble moins fragile. Apple livre par ailleurs ces écouteurs dans un écrin de transport. Si l'initiative est louable on regrette l'absence de mécanisme permettant d'enrouler le câble.

0181000005420243-photo-iphone-ecouteurs3.jpg


Dans la boîte de l'iPhone 5, on retrouve outre le terminal et les Earpods, un adaptateur secteur, le même que depuis les iPhone 4, le nouveau câble Lightning, quelques brochures papier, deux autocollants frappés de la pomme, et le trombone pour extraire la nanoSIM. L'avertissement auditif vous rappelant que l'écoute à pleine puissance de votre musique peut provoquer des lésions auditives est désormais imprimés sur une feuille volante et non plus présent sous la forme d'un autocollant sur le téléphone.

0181000005420235-photo-iphone-boite-2.jpg

Le contenu de la boîte et les autres accessoires
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top