Auchan lancera son premier magasin sans caisse ni employé en 2019

Par
Le 31 décembre 2018
 0
auchan minute

Auchan s'apprête à lancer Auchan Minute : un concept de magasin sans caisses ni personnel, calqué sur le modèle des enseignes Amazon Go aux États-Unis.

Déjà bien présents en Chine, les magasins "phygitaux" (contraction de physique et digital) Auchan Minute devraient faire leur apparition en France dès le mois de mars 2019.

Il s'agira dans un premier temps d'une période d'essai réservée - comble du cynisme - aux employés de l'entreprise.

Un premier Auchan Minute ouvrira à Villeneuve-d'Ascq, dans le Nord

D'ici le mois de mars 2019, les employés du groupe Auchan pourront ainsi se rendre dans le magasin Auchan Minute pour y faire leurs courses, raconte France 3 Hauts de France. Le concept est simple : une boutique alimentaire sans personnel ni caisses, où tous les achats doivent être scannés via une application sur smartphone, qui débitera alors automatiquement les consommateurs à la sortie.



Un concept calqué sur celui des Amazon Go qui, forts de leur succès à Seattle aux États-Unis, pourraient fleurir sur tout le territoire américain d'ici quelques années.

Destinés aux citadins, et ouverts 24h/24, ces enseignes d'un nouveau genre représentent ainsi une manne financière des plus importantes pour les entreprises qui misent sur le phygital. Mais les syndicats ne l'entendent guère de cette oreille.

Les syndicats sur le pied de guerre

"Les nouvelles technologies devraient être là pour aider l'humain, regrette Ludovic Vinchon, délégué central France Ouvrière chez Auchan France dans les colonnes de France 3. Les concepts totalement autonomes menacent fortement les emplois, déjà précaires, des caissiers". En jeu selon les délégations syndicales : l'existence pure et simple du métier d'hôte et d'hôtesse de caisse, menacée par une automatisation à outrance.

Pourtant Auchan se veut rassurant sur ce point. Un communiqué (PDF) publié en novembre 2018 indique ainsi que les plans de restructuration globale en cours dans l'entreprise ne mèneront qu'à la "réduction d'une cinquantaine de postes, essentiellement d'encadrement, dans les fonctions d'appui", et que toute personne qui viendrait à être mise sur le carreau "se verrait proposer un accompagnement complet et individualisé pour le maintien dans l'emploi". Des promesses, rappelle France 3 Hauts de France, qui ne se sont toujours pas matérialisées d'une quelconque manière.

Ce banc d'essai de la part de Auchan est pourtant d'autant plus dangereux pour l'emploi que s'il se révélait fructueux, c'est tout le secteur de la grande distribution qui viendrait à adopter le modèle du phygital.
Modifié le 31/12/2018 à 13h18
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top