Dropbox optimisera la synchronisation en s'inspirant de OneDrive dans Windows 8.1

26 avril 2016 à 14h43
0
Le spécialiste du stockage en ligne Dropbox a tenu sa conférence annuelle Dropbox Open et a annoncé une nouvelle fonctionnalité pour son client de synchronisation avec une meilleure intégration des documents stockés en ligne.

Avec Windows 8.1, Microsoft avait décidé d'intégrer directement son service de stockage et de synchronisation OneDrive au sein de l'explorateur de fichiers. Alors que les services de synchronisation classiques proposaient tous de choisir les dossiers à synchroniser en local, Microsoft avait introduit la technologie Smart Files. Celle-ci consiste à retrouver d'emblée l'intégralité de ses fichiers et dossiers directement dans l'explorateur de documents, sans pour autant qu'ils ne soient stockés sur l'ordinateur. C'est précisément cette idée que Dropbox a mise en œuvre dans le cadre de son Infinite Project.


La technologie présente plusieurs avantages, notamment en ce qui concerne la gestion de l'espace local. Aujourd'hui, les ultrabooks disposent tous d'une mémoire SSD, certes, plus rapide, mais également moins volumineuse que le traditionnel disque dur. Difficile donc de synchroniser en local plusieurs centaines de gigaoctets stockés sur Dropbox.com. Grâce à ce nouveau dispositif, la synchronisation sélective des dossiers - récemment introduite au sein de Google Drive - fait donc partie du passé. Chaque répertoire ou document pourra être rendu disponible en mode déconnecté ou non selon le désir de l'utilisateur, via un clic-droit.

Pour rappel, avec Windows 10, Microsoft a choisi de faire marche arrière sur ce dispositif en expliquant que celui-ci était un peu confus pour l'utilisateur n'ayant pas pris la peine de garder un document en local avant de passer en mode hors ligne. Au sein de Windows 8.1 il était également possible de visualiser des aperçus en basse résolution des images, sans pour autant les télécharger. Dropbox n'a pas communiqué sur ce sujet.



Dropbox explique avoir également développé cette technologie sur le système OS X d'Apple. On ne sait toujours pas quand le Project Infinity verra le jour : la société de Drew Houston n'a pas communiqué de date de disponibilité, mais il semblerait que le dispositif soit réservé aux clients professionnels.

A l'occasion de son sommet annuel qui s'est tenu ce matin à Londres, l'entreprise a annoncé avoir une base totale de 500 millions d'utilisateurs dans 200 pays. 25% des internautes européens utiliseraient Dropbox et la société compte renforcer ses efforts sur le Vieux Continent. Chaque jour 1,2 milliard de fichiers seraient enregistrés sur le service.

Côté professionnel, Dropbox compterait parmi ses clients plus de la moitié des 500 entreprises les plus fortunées. Au total, 150 000 sociétés disposent de l'offre Dropbox Business parmi lesquelles nous retrouvons Lagardère, Channel 4, Expedia, Fritz Hansen, BlaBlaCar ou Naviland Cargo.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Applis : les bons plans du 26/04
LinkedIn lance un Tinder pour jeunes diplômés
Rakuten livre des repas avec des drones
AMD lance sa Radeon Pro Duo à 1 650 euros
Amazon livre le dimanche... et le jour même
SoshPhone 3 : un smartphone intéressant à 200 euros, que vous soyez client Sosh ou pas
Bioo Lite : rechargez votre téléphone avec une plante verte
Orange réalise des ventes
Vivaldi passe en version 1.1 et améliore la gestion des onglets
Steam se lance pour de bon dans la VOD
Haut de page