Google Drive introduit enfin la synchronisation partielle

15 avril 2016 à 16h17
0
Google a finalement décidé de rattraper la concurrence pour son utilitaire Drive en proposant des options plus précises pour la synchronisation des fichiers.

Pendant des années, les technophiles adeptes de Dropbox attendaient un coup de maître émanant de Google sur le secteur du stockage en ligne. Finalement, ce n'est qu'en 2012 que la firme de Mountain View s'est plus ou moins contentée de redéfinir sa suite Google Documents et de proposer un client très simple et bien loin de ce que peut offrir la concurrence.

Disponible sur Windows et OS X, le client Google Docs permet ainsi de transférer ses fichiers en ligne. Mais l'application, qui fêtera la semaine prochaine ses quatre ans, n'introduit que maintenant la synchronisation partielle. Concrètement, il ne sera plus nécessaire de tout synchroniser d'une traite mais de choisir les dossiers et sous-dossiers à conserver en local. Cela permettra par exemple de n'avoir que les documents professionnels au bureau et au contraire, les autres sur l'ordinateur de la maison par exemple.

La synchronisation partielle est d'autant plus importante que la plupart des ordinateurs portables de nouvelle génération disposent d'un SSD et donc d'un stockage interne réduit tandis que les prestataires de solutions de stockage en ligne ne cessent d'étendre le quota disponible aux internautes.

Au passage, Google précise que le client enverra une notification si un document précédemment partagé avec un tiers n'est plus synchronisé.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top