Google, Microsoft, Apple et Mozilla lancent le WECG pour standardiser les extensions de navigateur

Google, Microsoft, Apple et Mozilla ont annoncé le lancement du WebExtensions Community Group (WECG) afin de créer « une plateforme commune d'extensions de navigateur ».

Leur but est de faciliter la création d'extensions pour les développeurs, afin que les utilisateurs aient accès à des extensions plus sécurisées et performantes.

Un socle commun pour faciliter la création d'extensions

Remarquant que plusieurs navigateurs utilisaient déjà un modèle compatible entre eux pour leurs extensions, les quatre entreprises ont décidé de rendre ça plus officiel avec la création du WECG. Cette plateforme a pour but de permettre aux éditeurs de navigateurs et à d'autres, comme les développeurs, de travailler ensemble.

Le WECG cherche à terme à mettre en place une standardisation et une vision commune pour la création d'extensions web. Pour arriver à ce but, l'organisation détaille deux objectifs. Le premier, rendre la création d'extensions plus simple pour les développeurs, en proposant un modèle et un noyau commun de fonctionnalités, d'API et de permissions. Le deuxième, mettre au point une architecture encore plus sécurisée et résistante aux abus, en plus d'améliorer les performances.

Au lieu de tout recommencer à zéro, le groupe se basera sur ce qui existe déjà au niveau des API de chaque navigateur, afin de repérer ce qu'elles ont en commun et travailler sur un rapprochement pour le futur. En suivant des principes de conception communs définis par le Technical Architecture Group (TAG) du W3C, le WECG espère en premier lieu établir une spécification pour les extensions de navigation.

Les navigateurs gardent le contrôle sur leurs plateformes

Cependant, l'organisation précise bien qu'elle n'a pas vocation à standardiser les plateformes d'extensions web ou à contrôler ce qui est accepté sur celles-ci. Comme précisé dans son communiqué, « chaque éditeur de navigateur continuera à gérer son magasin d'extensions de façon totalement indépendante, avec ses propres politiques techniques, politiques de révision et éditoriales ».

Le groupe en profite pour appeler toutes les personnes intéressées à les rejoindre. Il est possible de suivre l'avancée de leur travail sur leur GitHub et il sera possible d'y participer activement dès que la première ébauche des spécifications sera finie.

Il n'est pas rare de réaliser la plupart de sa journée de travail dans son seul navigateur internet. Firefox , Google Chrome ou encore Brave sont en effet des logiciels de plus en plus puissants et de nombreux services sont accessibles directement sur le Web dans un simple onglet.
Lire la suite

Modifié le 07/06/2021 à 15h01
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Windows 10 : Microsoft publie une mise à jour facultative pour corriger un souci majeur avec le Xbox Game Pass
Windows 10 : fin du support en 2025, Windows 11 plus proche que jamais
Bon plan pCloud : accès premium pendant 3 mois à 4,99€ seulement
Windows 11 : Microsoft publie un morceau de 11 minutes composé de sons de démarrage Windows ralentis
Fastly communique son rapport d'incident après la panne Internet mondiale du 8 juin
Antivirus : Bitdefender offre 60% de ristourne sur sa solution Total Security
Bon plan stockage cloud : pCloud brade ses prix de -64%
Kodi 20 : son nom de code sera
Vivaldi 4.0 est de sortie : traduction intégrée, solutions email, calendrier et lecteur RSS en bêta au menu
Microsoft organise un tournoi e-sportif à 13 h sur... Excel
Haut de page