Creative I-Trigue 3600

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
14 janvier 2005 à 18h00
0

Rendu ludique


Histoire de ne pas changer une « équipe qui gagne », nous avons une fois de plus décidé de reconduire nos trois types de tests d'écoute (jeu vidéo, musique, home cinéma). Le jeu vidéo est évidemment l'une des cibles d'un ensemble 2.1 comme l'I-Trigue 3600. De nombreux joueurs sont particulièrement sensibles à l'aspect design du produit et, si elle se généralise, l'utilisation de kits surrounds ne remplace pas complètement les modèles plus modestes. Ici, l'I-Trigue 3600 est d'ailleurs tout à fait à son aise et bien que nous perdions tous les effets de spatialisation du son, cela n'est gênant que sur certains titres comme Far Cry ou Doom 3 par exemple. Même un titre comme Half-Life 2 ne profite pas tant que cela des options offertes par les ensembles multi-canaux. Les bruitages ou le rendu des voix s'avèrent tout à fait convaincants et ce n'est en réalité que du côté des musiques que l'on trouve à redire. Les compositions les plus riches (Dungeon Siege, Myst 4 : Revelation) laissent ainsi apparaître d'importantes lacunes sur certaines plages de fréquences et malgré l'utilisation de la technologie ALM, on sent encore les limitations traditionnelles des microdrives dans les médiums. Rien de catastrophique et l'I-Trigue 3600 reste un très bon compagnon de jeu, mais ce n'est pas de bon augure pour la suite de ce test.

00D2000000083570-photo-far-cry.jpg
00D2000000096512-photo-doom-3.jpg
00D2000000083571-photo-far-cry.jpg

Doom 3 et Far Cry sont parmi les meilleurs titres pour vérifier l'impact du son surround



Tests musicaux et home cinéma


0096000000051538-photo-suzanne-vega.jpg
Avant de voir plus en détails le cas des écoutes dites « musicales », passons rapidement sur les films. Malgré ce que peuvent penser les responsables marketing, de nombreuses personnes utilisent, aujourd'hui encore, un simple ensemble 2.1 pour sonoriser leurs séances DVD et l'I-Trigue 3600 remplira très correctement cette fonction. Plus à son aise sur des ambiances « intimistes » tels qu'In The Mood For Love ou celle plus feutrée du Pianiste, le produit de Creative est principalement mis en difficulté par les bandes-son les plus chargées (Le Seigneur Des Anneaux, Gladiator, Matrix) : tous les défauts d'un produit de ce type ressortent alors. Le caisson de basses manque clairement d'un peu de puissance pour donner à la bataille du Gouffre de Helm toute son ampleur. De manière générale, ce sont malgré tout surtout les satellites qui posent problème et les instruments de prédilection de Yann Tiersen ne sont pas vraiment à la fête dans Fabuleux Destin D'Amélie Poulain. La technologie ALM de Creative ne fait pas de miracle et comme avec chaque satellite « microdrive », on sent que les médiums sont sous-représentés.

Enfin, l'absence de voix centrale se fait elle aussi largement sentir, mais s'avèrera, là encore, plus préjudiciable aux films à grand spectacle qui saturent alors complètement les microdrives. Terminons donc sur des considérations plus musicales qui permettent souvent, selon l'artiste choisi, de mettre en avant tel ou tel défaut, tel ou tel manque. Du côté du caisson de basses, le problème de puissance observé sur certaines grosses productions hollywoodiennes ne touchera en réalité que peu d'auditeurs. Rares sont les genres musicaux à faire autant usage des basses, mais il faut tout de même l'avoir à l'esprit avant de se décider pour l'I-Trigue 3600. Non, le vrai problème de ce kit Creative se situe, comme nous l'avons dit, principalement au niveau du rendu des médiums et là, tous les genres musicaux peuvent être touchés. Certains titres des Mighty Mighty Bosstones manquaient ainsi particulièrement d'ampleur alors que chez d'autres auteurs, pourtant très variés (Claude Nougaro, Madness, Enya, The Clash...), certains effets avaient tout simplement disparu !

0258000000115077-photo-le-seigneur-des-anneaux-helm-s-deep.jpg

Les batailes du Seigneur Des Anneaux restent d'excellents tests

A contrario, d'autres compositions offrent un rendu très agréable que l'on a plutôt l'habitude de retrouver sur des produits facilement 50 % plus chers. C'est ainsi que Suzanne Vega, Dire Straits et les sonorités globalement plus « pop / rock » sont bien traitées. Du côté des mélodies « classiques », le bilan n'est pas mauvais non plus, même si certaines limitations se font sentir dès lors que les mouvements prennent de l'ampleur et les aigus les plus extrêmes ont par exemple tendance à saturer. Enfin, il est important de souligner les problèmes rencontrés à haut volume. Comme sur n'importe quel kit doté de microdrives, les choses se compliquent en effet nettement dès lors que l'on monte le son : le manque de définition des médiums devient encore plus patent et le décalage entre rendu des basses (encore très convenables) et rendu des aigus (qui saturent fréquemment) se fait bien davantage sentir.

012C000000115079-photo-creative-i-trigue-3600.jpg

Conclusion


Alors que mes deux derniers paragraphes semblent particulièrement durs avec l'I-Trigue 3600, je ne terminerai pas sur une trop mauvaise appréciation, car il ne faut pas perdre de vue le positionnement d'un tel produit. En équipant son ensemble de microdrives, Creative n'espérait évidemment pas toucher des mélomanes qui n'hésiteront de toute façon pas à dépenser plus que les 100 euros demandés par la firme de Singapour. À ce prix, il ne fallait évidemment pas s'attendre à des miracles d'autant que Creative a particulièrement soigné l'aspect esthétique de l'I-Trigue 3600 : avec de si petits satellites, il ne fallait bien sûr pas rêver et certaines concessions ont été réalisées. Pour autant, Creative déçoit un petit peu, car derrière le discours marketing entourant la technologie ALM, on ne voit finalement pas grand-chose. Alors qu'Altec et Creative avaient intelligemment intégré un véritable haut-parleur à leur VS4121 / I-Trigue 3500, l'innovation technologique est ici moins convaincante.

L'I-Trigue 3600 mérite donc l'attention des utilisateurs particulièrement soucieux de préserver leur espace. Il s'agit d'un bon compromis entre esthétisme, rendu audio et volume, mais un compromis malgré tout et il ne saurait évidemment satisfaire tout le monde.


Creative I-Trigue 3600

Les plus
+ Rendu honorable pour des microdrives
+ Caisson de qualité
+ Télécommande très agréable
Les moins
- Efficacité douteuse de l'ALM
- Nette dégradation à fort volume
- Relativement cher
Qualité sonore
Puissance
Fonctionnalités
2

Cet article vous intéresse ? Retrouvez-le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Creative I-Trigue 3600
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top