GeForce4 Ti4600

Par
Le 05 février 2002
 0
0050000000048878-photo-logo-nvidia-miniature.jpg
Le printemps approche et avec lui les nouvelles collections NVIDIA pointent le bout de leur nez. Fidèle à sa réputation, le californien n'a pas manqué son rendez-vous bi-annuel et nous propose comme à chaque début d'année une gamme de produits censée représenter une nouvelle étape dans la course à la 3D.

Le printemps dernier les GeForce3 nous avaient été présentées et en septembre ce fut au tour des modèles Titanium. Aujourd'hui, NVIDIA introduit sa nouvelle génération de processeur graphique avec la gamme GeForce4 et en particulier le modèle que nous testerons plus spécifiquement : le GeForce4 Ti4600.


Une très grande carte...


Pour ce test, nous avons bien évidemment reçu un modèle estampillé NVIDIA, les fabricants n'étant pas encore tout à fait prêts. Cette carte un peu spéciale ne peut donc pas servir de référence absolue en matière de conception générale et d'overclocking.

00fa000000051974-photo-geforce4-ti4600-vue-de-face.jpg
00fa000000051975-photo-geforce4-ti4600-vue-de-dos.jpg

Une fois la Ti4600 reçue et sortie de sa boîte, on peut dire qu'elle fait forte impression : elle est énorme ! Rien à voir avec les cartes auxquelles NVIDIA nous avait habitué. La présence de 128 Mo de mémoire et de trois connecteurs externes n'est bien sûr pas étrangère à cette taille surprenante, mais on reste malgré tout impressionné.

01f4000000051981-photo-geforce4-ti4600-geforce3-ti200-et-aiw-radeon.jpg

A titre de comparaison, nous avons fait figurer la GeForce4 Ti4600 à côté d'une GeForce3 Ti200 Leadtek et d'une ATI All-In-Wonder Radeon. Dans un cas comme dans l'autre, les concurrentes ont l'air minuscules ! Il faut dire que la Ti4600 mesure près de trois centimètres de plus que la Ti200 en largeur et presque un centimètre de plus en hauteur.


0096000000051976-photo-geforce4-ti4600-de-la-m-moire-samsung-2-8ns.jpg

... Mais d'apparence classique


Si l'on regarde plus en détails cette Ti4600, quelques petites choses sont d'ores et déjà remarquables. La présence du ventilateur NVIDIA frappe évidemment au premier coup d'oeil, mais c'est bien davantage l'absence de refroidisseurs sur les puces mémoire qui finalement étonne son monde. Il faut dire que par rapport au GeForce4, les mémoires restent incroyablement froides même après plusieurs heures de travail intense !

La raison de ces basses températures est à chercher dans la nouvelle conception de ces mémoires qui prennent la forme de puces FBGA. Elles sont au nombre de huit sur l'ensemble de la carte pour un total de 128 Mo de mémoire mais surtout elles sont capables de fonctionner à 2.8ns. ! Une sacrée performances si nous comparons ce chiffre au 3.8ns. des pourtant récentes GeForce3 Ti500. Enfin, sachez que cette mémoire est maintenant en 128bits afin de garantir des échanges toujours plus rapides.

0096000000051977-photo-geforce4-ti4600-un-composant-conexant.jpg
0096000000051978-photo-geforce4-ti4600-un-composant-silicon-image.jpg
0096000000051979-photo-geforce4-ti4600-un-composant-sst.jpg

Le reste est plus classique et les trois connecteurs externes étaient déjà bien souvent présents sur les GeForce3, à ceci près qu'il est maintenant possible d'utiliser deux sorties simultanément à la manière du TwinView des GeForce2 MX. La puce en charge de la sortie TV est elle-aussi une habituée des cartes nvidia puisqu'il s'agit d'un modèle Conexant tout ce qu'il y a de plus conventionnel.

01f4000000051984-photo-geforce4-ti4600-connecteurs-vid-o.jpg


Caractéristiques techniques


Avant d'attaquer plus avant ce test, et afin de bien situer les choses il convient de faire un rapide tour d'horizon des caractéristiques de cette Ti4600 et tant qu'à faire de toute la gamme des nouvelles GeForce4. A titre de comparaison nous avons aussi fait figurer les données du dernier modèle en date de chez NVIDIA : la GeForce3 Ti500.

022c000000051973-photo-geforce4-tableau-r-capitulatif.jpg

Avec de telles chiffres le GeForce4 semble finalement n'être qu'une nouvelle mouture du GeForce3. D'ailleurs d'autres chiffres nous invitent à penser en ce sens : c'est ainsi qu'il est toujours gravé en 0.15 microns, qu'il contient assez peu de transistors supplémentaires (63 contre 57 millions) et que le nombre de pixel shader est le même (un pour le GeForce3 comme pour les GeForce4). NVIDIA a cependant pris soin de ne pas s'arrêter à ces quelques chiffres et d'intégrer quelques nouveautés comme une seconde unité de vertex shaders et surtout de nouvelles fonctions que nous allons maintenant détailler.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Cartes graphiques NVIDIA

scroll top