Cyberghost VPN : comment activer le kill switch ?

05 décembre 2022 à 11h19
0

Fonctionnalité incontournable intégrée aux VPN les plus fiables, le kill switch garantit la protection des données de connexion et de l’anonymat de l’internaute en cas de fuite de trafic en dehors du tunnel VPN. Voici comment le configurer sur CyberGhost.

En tête de notre comparatif des meilleurs VPN, CyberGhost tire son épingle du jeu avec l’une des plus vastes infrastructures du secteur. Au total, ce sont plus de 9 000 serveurs répartis dans 91 pays auxquels accèdent les internautes en quête d’anonymat de se sécurité.

Outre le déploiement de technologies destinées à renforcer la fiabilité de ses équipements (stockage RAM, serveurs NoSpy), le service roumain intègre une option kill switch à l’ensemble de ses applications desktop et mobiles. Une fonctionnalité essentielle, permettant de garantir l’intégrité de la connexion de l’internaute, la sûreté de ses équipements et le secret de son identité.

Qu'est-ce que le kill switch ?

Le kill switch est un bouton d’arrêt d’urgence, une option de sécurité indispensable qui coupe automatiquement le trafic Internet entrant et sortant en cas d’interruption du VPN.

Concrètement, lorsque l’on se connecte à Internet en utilisant un VPN, le trafic est chiffré et acheminé vers le serveur VPN dans un tunnel sécurisé, isolé du reste du trafic HTTP/HTTPS. Pour générer ce tunnel, le service VPN utilise un protocole spécifique dit de tunneling. À titre d’exemple, chez CyberGhost, l’internaute peut opter pour OpenVPN, WireGuard ou IKEv2/IPSec. Du protocole dépend la rapidité de la connexion, sa stabilité et surtout sa sécurité.

Malgré toutes les précautions prises (chiffrement AES-256, protocole OpenVPN TCP pour garantir l’intégrité des paquets de données transmis), divers incidents indépendants du VPN peuvent survenir et exposer la connexion. C’est ce qu’on appelle une fuite de trafic en dehors du tunnel VPN. Parmi les causes récurrentes, on peut citer les pannes Internet, les microcoupures d’électricité ou les changements de réseau.

Dans la majorité des cas, ces événements passent totalement inaperçus, au même titre que les fuites de données qui les accompagnent. D’où l’importance de bénéficier d’un filet de sécurité, le kill switch, capable d’interrompre toute transmission réseau le temps que la connexion VPN soit rétablie.

Fût un temps où le kill switch s’imposait comme un argument commercial de poids. Aujourd’hui, tous les VPN sérieux se doivent d’intégrer une telle fonctionnalité. Dans le cas contraire, changez de fournisseur.

vpn kill switch

Quels sont les risques si je n'active pas le kill switch ?

Rapidement évoquée ci-dessus, la fuite de trafic en dehors du tunnel VPN constitue le risque le plus important en cas de non-activation du kill switch. Il faut alors entendre que les données chiffrées, censées circuler via la connexion privée, isolée et sécurisée générée par le VPN, sont à nouveau acheminées via le réseau Internet public sans que l’internaute ne s’en rende compte. Par conséquent, la protection VPN perd toute son efficacité, et la connexion redevient visible et exploitable par des tiers comme les FAI, les autorités ou les pirates informatiques.

Les informations exposées concernent l’identité des sites web visités, les comportements de navigation des utilisateurs et utilisatrices (temps passé sur un site web, nombre de pages vues, clics effectués) et, dans les cas les plus sensibles, les données confidentielles saisies comme les identifiants, mots de passe, numéro de CB.

Les fuites de trafic révèlent également la véritable adresse IP de l’internaute, permettant aux FAI et autorité d’accéder à son identité civile et d’y associer des activités en ligne. L’adresse IP réelle de l’utilisateur ou de l’utilisatrice offre également aux plateformes web consultées la possibilité de pister sa navigation, de dresser son profil détaillé et de lui soumettre de la publicité ciblée. Tombée aux mains des hackers, une adresse IP peut être utilisée pour usurper l’identité d’un appareil, soit pour accéder à des services restreints, soit pour piloter des attaques réseau sous couverture.

Activer le kill switch sur Cyberghost

En principe, CyberGhost déclenche le kill switch par défaut. Deux précautions valant mieux qu’une, il est toutefois conseillé de vérifier son activation dans les paramètres du client VPN.

Configurer le kill switch sur Windows

Ouvrez le client CyberGhost. Si le VPN est actif, quittez votre navigation et coupez la connexion sécurisée.

Depuis la page d’accueil compacte de CyberGhost, cliquez sur la flèche centrale pour déployer la fenêtre du client. Repérez les Paramètres de confidentialité, en bas à gauche de l’interface, sous la liste des catégories de serveurs.

cyberghost © clubic.com
cyberghost © clubic.com

Dans les Paramètres de confidentialité, activez l’interrupteur Kill Switch automatique.

cyberghost © clubic.com

Démarrez la connexion VPN. En cas de décrochage et de fuite de données en dehors du tunnel sécurisé, CyberGhost coupe automatiquement la connexion Internet. Le trafic entrant et sortant est instantanément bloqué le temps de rétablir la connexion VPN.

cyberghost © clubic.com

Configurer le kill switch sur Android

Le kill switch est toujours activé sur mobile. À ce titre, CyberGhost ne propose pas d’option paramétrable de blocage des connexions sur l’application Android.

CyberGhost VPN
CyberGhost VPN
  • storage 9294 serveurs
  • language 91 pays couverts
  • lan 7 connexions simultanées
  • mood Essai gratuit 45 jours
  • description Pas de log de données
9.8

CyberGhost regroupe toutes les qualités que l'on attend d'un VPN grand public, tant en matière de performances que de sécurité et de fonctionnalités. Son interface graphique moderne et intuitive en fait l'un des services VPN les plus agréables à utiliser au quotidien. Le déploiement de serveurs NoSpy renforce ses options de sécurité déjà convaincantes. On apprécie sa très bonne prise en charge des plateformes de streaming et sa capacité à contourner les géorestrictions les plus coriaces comme celles de Netflix et Amazon Prime Video.

Lire le test complet Essayez CyberGhost VPN maintenant !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

Twitter : la plateforme teste les très longs posts, faut-il dire adieu au microblogging ?
Sur Android, l'IA de Google va bientôt permettre de
Ce nouvel émulateur promet tous les jeux Xbox 360 sur PC (et sur Xbox Series)
Ce SSD Samsung 870 QVO 1To chute de prix chez Amazon
SNCF : place au tout numérique, les petites bornes jaunes tirent leur révérence
Entre promotion et ODR, le chargeur à induction duo Samsung 15W est à moins de 10 €
Comment héberger votre site web à moindre coût ?
Images explicites : comment Google Images va évoluer pour protéger les plus jeunes
Après les Soldes, les promos continuent chez RueDuCommerce avec la Samsung Galaxy Tab A8
Quick Delete, cette nouvelle fonctionnalité de Chrome qui pourrait vous éviter la honte
Haut de page