VPN et piratage : l'industrie du cinéma multiplie les actions en justice

11 juillet 2022 à 11h00
5
nordvpn2.jpg

L'industrie du film s'attaque aux VPN dans un nouveau procès aux États-Unis : le service VeePN est accusé de promouvoir le piratage illégal.

Entre autres, VeePN aurait fait la promotion du logiciel téléchargement Popcorn Time, ainsi que de la pub pour son service sur des sites de streaming illégaux.

Les VPN dans la tourmente

L'année dernière, des entreprises de production accusaient quatre VPN de diverses violations des droits d'auteur de leurs films, et notamment de permettre aux consommateurs de contourner les restrictions géographiques de plateformes comme Netflix.

Cette fois, neuf plaignants accusent le service VeePN de promouvoir des activités illégales comme le piratage et le streaming. Il faut dire que VeePN se qualifie lui-même de « Popcorn Time VPN », et ses objectifs sont clairs. Une page du site de VeePN explique : « Le téléchargement et le partage de dossiers via torrent est une violation des droits d'auteur. Vous pourriez être punis par la loi. C'est pour cela que vous avez besoin d'un Popcorn Time VPN. »

Dix millions de dollars en compensation

Les VPN permettent aux consommateurs de contenus piratés de télécharger en tout anonymat. Bien que ce ne soit pas leur seul et unique but, ils sont de plus en plus promus comme tels, afin de gagner des abonnés à leurs services. Par ailleurs, sur le site YTS.movie, on trouve directement de la publicité pour VeePN, comme ça avait été le cas d'ExpressVPN par le passé.

Mais du côté de VeePN, il semblerait que la publicité soit le fruit d'un réel partenariat avec YTS, et que ce dernier soit rémunéré pour chaque nouvel abonné au service de VeePN gagné depuis leur site.

Les plaignants ont aussi amené devant le tribunal des accusations d'usurpation de marques déposées, puisque les titres « Popcorn Time », « YTS » et « RARBG » ont été utilisés sans permission. En effet, elles appartiennent à 42 Ventures, l'une des entreprises de production prenant part au procès.

En tout, les plaignants demandent 10 millions de dollars de compensation.

Source : Torrent Freak

Comment choisir le meilleur VPN ? Clubic a testé et comparé les performances et le niveau de sécurité des meilleurs fournisseurs pour établir ce comparatif VPN
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
ar-s
Enfin VeeVPN a clairement joué avec le feu… On ne peut pas les plaindre du retour de bâton…
_Troll
Quand je lis ce genre de news cela me donne envie de pirater, juste pour le plaisir, meme si je ne regarde pas le film telecharge.
Popoulo
« Le téléchargement et le partage de dossiers via torrent est une violation des droits d’auteur. »<br /> Ca dépend du pays. Désolé les ricains.
_Yon
Attention à la nouvelle Hadopi qui, mine de rien, m’a déjà envoyé 2 relances depuis le début d’année, ce qui m’a fortement refroidi
cid1
S’ils font des pubs pour dire « vous avez besoin de nous pour éviter les lois anti piratage »<br /> Faut pas s’étonner que les sociétés de droits d’auteurs viennent leur chercher des noises.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

L'Intel Core i9-13900K Raptor Lake domine la concurrence sur Ashes of the Singularity
La publicité arrive sur Disney+ via un nouvel abonnement (et le prix fait mal)
Le LattePanda 3 Delta disponible hors Kickstarter : un
Pour gagner en stockage en ligne, cette offre signée pCloud est idéale
La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Apple déploie la 3e bêta publique d'iOS 16, d'iPadOS 16 et de macOS Ventura
Haut de page