Netflix intensifie sa politique anti-VPN

13 août 2021 à 10h40
32

Netflix multiplie ses efforts pour empêcher les utilisateurs de contourner les restrictions régionales avec des VPN et des proxys. Des centaines de milliers d’adresses IP résidentielles sont désormais interdites par le service de SVoD .

Revers de la médaille, plusieurs abonnés légitimes, qui n’utilisent pas de VPN, se retrouvent dans l’impossibilité d’accéder à certains contenus.

Une longue guerre de tranchées depuis 2014

La guerre entre Netflix et les VPN a commencé en 2014 après la réception de plusieurs plaintes d’ayants droit. En 2016, PayPal a fait alliance avec Netflix en supprimant les services de traitement des paiements associés à certains fournisseurs de VPN.

Inutile de préciser que pour un fournisseur VPN, l’argument de pouvoir contourner les restrictions géographiques des services de streaming est déterminant. Et pour ce faire, les différents services multiplient les stratégies. Certains utilisent par exemple de véritables adresses IP résidentielles comme proxy afin d'y faire transiter le trafic.

Aux yeux des systèmes de Netflix, toutes ces adresses étaient jusque là considérées comme des utilisateurs légitimes (et personnels). Mais les cartes sont désormais rebattues, comme le rapporte TorrentFreak et Netflix a commencé à inclure dans ses listes de blocage des sous-réseaux IP supposés résidentiels.

Des dommages collatéraux

En intensifiant sa politique et en bloquant des milliers d’adresses IP, Netflix a rapidement fait l'objet de plaintes sur les réseaux sociaux. Le fournisseur WeVPN a noté que ses adresses IP résidentielles étaient effectivement bloquées par le système du géant de la SVoD. Le problème, c’est que des abonnés légitimes seraient aussi impactés, et ce sans aucun avertissement préalable.

« Des centaines de milliers d’abonnés résidentiels légitimes de Netflix sont bloqués et ne peuvent plus accéder au catalogue complet de Netflix depuis leur domicile », explique un porte-parole de WeVPN.

On ne dispose pas encore de données suffisamment nombreuses pour saisir l’étendue de ces nouvelles répercussions. Mais sur les réseaux sociaux, beaucoup témoignent de « contenus manquants » lors d’un accès en Wi-Fi (les contenus réapparaissent avec les données mobiles).

Enfin, certains abonnés qui n'utilisent pourtant pas de VPN ne peuvent regarder que les séries et films produits par Netflix. Le reste semble masqué (probablement pour des questions d’ayants droit).

Si Netflix n’a pas commenté officiellement la situation, l'entreprise semble consciente des problèmes engendrés : un internaute qui s’est plaint sur Twitter a été invité par la firme à contacter son fournisseur d’accès Internet pour vérifier que son adresse IP ne soit pas associée à l’utilisation d’un proxy ou d’un VPN.

Une suggestion somme toute bien curieuse, dans la mesure où le blocage a lieu du côté de Netflix…

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
32
15
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Spartacus : le péplum qui cache un grand cœur derrière ses muscles
Le dernier Atlas : une fascinante uchronie robotique, à la française
Astartes — Quand l'Empereur lui-même remarque votre talent
Dune : un voyage contemplatif sous le soleil brûlant d'Arrakis
Marvel et DC interdisent aux créateurs de vendre librement des NFT de leurs œuvres
HBO Max et DC : une série sur le Pingouin serait en route
Final Space : la série animée ne reviendra pas pour une saison 4
Lemmings : ces pauvres rongeurs qu'on a massacrés par dizaines
Superman & Lois : The CW tiendrait-elle sa meilleure série DC ?
Lisez votre chronique SF : Toute résistance serait futile !
Haut de page