Les VPN sont-ils devenus l’ennemi juré d’Hollywood ?

08 mai 2022 à 16h50
7
VPN bois
© Shutterstock

Le ciel semble toujours plus se noircir pour plusieurs firmes proposant des solutions VPN appliquant une politique de non-journalisation des pratiques de leurs utilisatrices et de leurs utilisateurs.

De plus en plus traînés devant les tribunaux par les studios de cinéma pour des faits de piratage, ces réseaux privés virtuels sont également accusés par les plaignants de favoriser des activités pénalement répréhensibles allant jusqu'au meurtre.

Les studios hollywoodiens en ont après les VPN, et pas seulement pour le piratage de leurs productions

Mieux vaut ne pas se présenter dans un studio hollywoodien comme salarié d'une firme proposant une solution VPN. Alors que les procédures entre, d'un côté, l'industrie du cinéma, et de l'autre, les fournisseurs de réseaux virtuels privés, se démultiplient depuis 2021, le ton monte encore d'un cran. Depuis le mois de mars 2022, Kape Technologies, notamment propriétaire d'ExpressVPN, CyberGhost et Private Internet Access (PIA), fait l'objet d'une procédure engagée par pas moins de 26 sociétés cinématographiques américaines au Colorado (États-Unis).

Mais, en plus des traditionnelles accusations ciblant les VPN comme des outils privilégiés pour pirater les productions cinématographiques des compagnies en question, ces dernières se plaignent également de certaines campagnes marketing. Selon Wired, plusieurs fournisseurs de VPN se vantent de favoriser des comportements répréhensibles chez leurs utilisatrices et utilisateurs grâce à l'anonymat permis par l'usage du VPN.

Pour mieux comprendre la situation, certains VPN, notamment les services payants les plus performants du marché, garantissent à leurs clientes et clients l'application d'une stricte politique de non-journalisation. En d'autres termes, cela signifie qu'en plus de favoriser l'anonymat par l'emploi d'une adresse IP factice, ces firmes n'enregistrent pas les pratiques de leurs usagers et ne peuvent donc pas les fournir à la police en cas d'enquête.

Les accusés arguent que leur priorité demeure la protection de la vie privée de leurs usagers

Le fait est que le consortium de plaignants n'y va pas avec le dos de la cuillère : « Enhardis par les promesses des accusés [NB: Kape Technologies] stipulant que leur identité ne peut pas être divulguée, les utilisateurs finaux des accusés utilisent leurs services VPN non seulement pour se livrer à un piratage généralisé de films, mais aussi à d'autres comportements criminels scandaleux tels que le harcèlement, le piratage illégal et le meurtre ».

De leur côté, les solutions VPN de Kape Technologies répondent que l'objet de la plainte demeure la violation du droit d'auteur. Pas de quoi refroidir les ardeurs des plaignants qui se concentrent notamment sur la figure de Rick Falkvinge, ancien responsable de la confidentialité chez PIA. Ce dernier, également client chez ExpressVPN, a reconnu avoir téléchargé du contenu pédopornographique (CSAM) et être favorable à sa légalisation. Au-delà de l'issue-même de ce procès, la question de l'anonymat total des usagers de certaines suites VPN et de l'application d'une politique de non-journalisation, revient une fois encore sur le devant de la scène.

Comment choisir le meilleur VPN ? Clubic a testé et comparé les performances et le niveau de sécurité de 10 fournisseurs pour établir ce comparatif VPN
Lire la suite

Source : Wired

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
DrGeekill
Si on prend Hollywood comme un tout (en réunissant producteurs, boîtes d’effets spéciaux, les parties administratives, la gestion des données personnelles des acteurs, les scénarios,… Bref vraiment tout quoi). Pour la sécurité de tous les transferts entre les différents partis ils utilisent quoi ? Des pigeons voyageurs ? Ou des VPN ? Je dis ça je dis rien
Bombing_Basta
Si le harcèlement et le meurtre leur tient tant à cœur, il va falloir attaquer apple et ses airtags pour rester cohérent… Et pourquoi pas appuyer la régulation des armes ?<br /> Car là ça risque de sauver, réellement, des vies ?!?
Kaggan
Dans ce cas, pourquoi ne pas mieux encadrer la protection de la vie privée et les politiques commerciales ? Si on prend des VPN, c’est pas pour le plaisir de payer quelques dizaines d’euros par an.
toast
Ils ne s’attaquent pas au principes du VPN, mais plutôt à l’idée de la non journalisation non ?
blue_dwarf
on reparle du droit d’accès à une oeuvre, qu on a payé au cinema<br /> qu’on re paie si on a acheté le dvd, qu on nous fait re repayé pour le bluray, et re re re payé pour le bluray 4K et re re re repayé sur plateforme de streaming<br /> et re re re re re payé à la tv par nos abo canal, spot de pub, redevance tv et etc<br /> à un moment qui vol qui
jeroboam64
Ne soyons pas hypocrite, le vpn ne sert pas qu’a rester anonyme pour surfer "classique " sur le web, les utilisateurs le savent bien, le téléchargement illégal et le streaming sont les principales causes de son utilisation …
MisterGTO
Parle pour toi.<br /> Je suppose que tu vas nous donner des chiffres récents?<br /> Il y a plein de domaines utilisés par Mme Michu pour lesquelles un VPN est tout sauf inutile.
jeroboam64
Je ne fais que reprendre les arguments de vente des societés de vente de vpn, mais c’est a toi de nous donner des quantites d’autres utilisations du vpn, mais surtout exclus le surf anonyme…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pourquoi vos données sur Doctolib ne sont pas totalement sécurisées
VPN : améliorez votre cyberconfidentialité grâce à cette offre hallucinante !
Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Piratage : le site de téléchargement Tirexo n'est pas mort et devient PapaFlix
Le spyware Predator a infecté des smartphones Android en exploitant une faille 0-day
3 bons plans VPN pour assurer votre sécurité en ligne
Ces deux failles critiques ont été exploitées par des hackers d'État
Pwn2Own : Windows 11 et Microsoft Teams hackés, plusieurs fois
Google dépose le bilan en Russie
Ce nouveau hack permet de récupérer vos informations bancaires
Haut de page