Google veut rattraper Amazon web services en rachetant Looker pour 2,6 milliards de dollars

07 juin 2019 à 19h34
0
google cloud looker.png

La firme de Moutain View a officiellement annoncé, jeudi, avoir entériné le rachat de Looker, une société de logiciel d'analyse de données qui devrait renforcer sa position sur le cloud.

Pas refroidie par la menace d'une enquête antitrust aux États-Unis, ni par son amende de 1,5 milliard d'euros adressée par la Commission européenne, Google continue les acquisitions XXL. Jeudi 6 juin, le géant du numérique a officialisé avoir acquis Looker, une société spécialisée dans le traitement de données de masse, ce que l'on appelle le « big data ». Le rachat aura coûté 2,6 milliards de dollars à Google (soit 2,3 milliards d'euros), qui signe sa plus grosse acquisition depuis celle des thermostats connectés Nest en 2014, d'un montant de 3,2 milliards de dollars.

Le premier gros rachat de « l'ère Kurian »

En avalant Looker, Google officialise son 233e rachat historique. Surtout, cette acquisition est la première d'envergure à mettre à l'actif du nouveau directeur général de Google Cloud, Thomas Kurian. Les deux sociétés nouaient déjà de bonnes relations avant d'entrer en négociation. Elles travaillaient ensemble et avaient plus de 350 clients communs, dont des gros comptes comme BuzzFeed ou Yahoo.

Dans l'optique de rattraper ses puissants concurrents Amazon et Microsoft sur le cloud, le rachat de Looker est une excellente opportunité pour la firme de Moutain View. Si cette dernière n'est pas à considérer comme un acteur du secteur du cloud, elle va permettre à Google Cloud d'offrir à ses clients « une solution d'analyse plus complète, allant de l'absorption de données à la visualisation des résultats, en passant par l'intégration de données et d'idées dans leurs flux de travail quotidiens », indique la filiale.

Accélérer la transformation numérique de ses clients

Concrètement, Google Cloud va utiliser les capacités de Looker en matière d'intelligence artificielle et de big data pour aider ses clients à analyser et à exploiter les données des utilisateurs par milliards. Cette acquisition « nous aidera également à fournir des solutions d'analyse spécifiques à l'industrie dans nos secteurs clés, qu'il s'agisse de l'analyse de la chaîne logistique dans la vente au détail, de l'analyse des médias dans le divertissement, ou de l'analyse de la santé à l'échelle mondiale », poursuit Google Cloud.

L'association de la filiale de Google et de Looker permettra donc bien aux clients d'exploiter leurs données d'une nouvelle manière et de donner un coup d'accélérateur à leur transformation numérique.

Si l'accord est définitif, il est à noter que d'un point de vue juridique, l'acquisition sera effective plus tard cette année.

Modifié le 07/06/2019 à 19h48
1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Facebook Messenger et WhatsApp bientôt réunis ?
Les États-Unis songent à interdire TikTok
NVIDIA : les spécifications des RTX 3070 et 3070 Ti en fuite, la RTX 2080 SUPER battue ?
scroll top