🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Google : les documents Doc, Sheets et Slide seront aussi déduits du stockage gratuit

14 novembre 2020 à 18h23
7
Google Drive © Satori Studio / Shutterstock.com

Google resserre un peu plus la vis pour son stockage en ligne . En plus de limiter la synchronisation des photos, la société annonce des changements pour le stockage des documents.

Ces derniers jours, Google multiplie les tentatives pour inciter les utilisateurs à souscrire à son offre de stockage Google One. La société joue sur deux tableaux : l'intégration de fonctionnalités premium, mais également l'activation de plusieurs limites.

Les changements sur Google Drive après le 1er juin 2021

Nous rapportions hier que Google allait mettre fin au stockage gratuit et illimité des photos hébergées sur sa plateforme en Haute Qualité. Le service s'apprête à perdre l'un de ses plus gros avantages sur la concurrence. Mais ce n'est pas le seul.

Jusqu'à présent, Google ne comptabilisait pas les documents créés avec ses applications bureautiques en ligne, à savoir Google Docs , Sheets , Slides , Drawings, Forms et Jamboard. En d'autres termes, la société incitait les internautes à privilégier Google Docs plutôt que Word en proposant de ne pas prendre en compte le poids des fichiers dans le quota gratuit des 15 Go. Un document créé sur Word, en revanche, est aujourd'hui comptabilisé.

À partir du 1er juin prochain, la donne change. Il n'y aura plus d'exceptions. Tous les documents hébergés seront comptabilisés dans le stockage gratuit et donc déduits des 15 Go alloués aux utilisateurs, même ceux créés par les applications web de Google. Dans une page de support, la firme californienne précise : « Seuls les fichiers créés ou modifiés après le 1er juin 2021 seront comptabilisés dans votre quota ».

Une stratégie mise en œuvre dès l'année dernière

Il est intéressant de noter qu'au fil des années, Google a amélioré la comptabilité de sa suite bureautique avec celle de Microsoft. D'ailleurs, en avril 2019, Google était assez confiant pour permettre aux professionnels d'ouvrir et d'éditer les documents Office directement avec ses applications en ligne.

Cette possibilité a été déployée à l'ensemble des utilisateurs en fin de mois dernier. Concrètement, il n'est aujourd'hui plus nécessaire de convertir le document au format Microsoft Office pour l'éditer. Il suffit de double-cliquer sur un fichier doc, .docx, .ppt, .pptx, .xls, .xlsx, ou encore .xlsm.

C'est donc une raison de moins d'utiliser les logiciels de Microsoft et une raison de plus d'opter pour la solution de Google, surtout si, comme 1,8 milliard de personnes à travers le monde, vous disposez d'un compte Gmail .

Et demain ?

On l'a vu avec Google Photos sur Android, la société entend proposer des fonctionnalités réservées aux membres Google One, notamment en ce qui concerne l'édition des clichés. Il n'est donc pas impossible que la société ait mis en place une stratégie similaire pour Google Drive.

À l'heure actuelle, Google ne prend pas en charge l'ouverture directe des documents Microsoft Office protégés par un mot de passe. Qui sait ? Il pourrait s'agir d'une fonctionnalité premium à l'avenir.

D'ailleurs, à en juger par l'analyse récente d'un fichier d'installation APK de Google Drive en version 2.20.441.06.40 pour Android, il semblerait que la société planche précisément sur l'ouverture de documents chiffrés.

Source : Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
5
cirdan
«&nbsp;Google : les documents Doc, Sheets et Slide seront aussi comptés dans le stockage gratuit&nbsp;»<br /> «&nbsp;Tous les documents hébergés seront déduits des 15 Go gratuits, même ceux créés par les applications web de Google.&nbsp;»<br /> Ces deux phrases se contredisent. Si j’ai bien compris le corps de l’article, le titre porte à confusion.
Keorl
Non, ces 2 phrases disent la même chose …
cirdan
Le première dit qu’ils feront partie du comptage gratuit, l’autre dit qu’ils en seront déduits.<br /> C’est exactement l’inverse.
LeLapinou64
La stratégie du dealer : On créé la dépendance, et ensuite, on fait raquer la dope. Après, avant d’arriver a 15go de gsheet, gslide et cie… On a le temps de voir venir.
Keorl
Non. Tu as un petit soucis de compréhension <br /> Tu prends 1 Go de Google doc. Tu prends 15 Go de stockage gratuit.<br /> Si tu comptes le Go de doc dans les 15 Go de gratuit, il te reste 14 Go de stockage.<br /> Si tu déduis le go de doc des 15 Go de gratuit, il te reste 14 Go de stockage.
cirdan
Je suis d’accord avec ton raisonnement, mais la manière de présenter est quand même alambiquée parce qu’on part d’une situation dans laquelle ces fichiers faisaient partie d’un stockage illimité et gratuit. Donc, commencer l’article en disant que maintenant ils vont faire partie d’un stockage gratuit, c’est pas très clair puisque c’était déjà le cas.<br /> Il aurait fallu préciser «&nbsp;gratuit mais limité à 15Go&nbsp;».
saladin_hs
La gratuité n’a pas changé.<br /> Je dirais plutôt ils étaient hors quotas (gratuit), maintenant ils en font partie.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Waymo répond à Tesla et attaque l'efficacité du Full Self Driving
Retrouvez l'enceinte Bose SoundLink mini II à moins de 120€ sur Amazon
La Nintendo Switch est la console la plus vendue chaque mois aux États-Unis... depuis 23 mois !
Mozilla publie un guide de Noël des objets connectés qui ne respectent pas votre confidentialité
Porsche révèle un concept de van électrique qui ne verra jamais le jour
Bon plan Amazon : la clé USB 3.1 Sandisk Ultra fit 256 Go profite de 30% de réduction
Lancé il y a un an, Disney+ compte aujourd'hui plus de 73 millions d'abonnés
Le téléchargement de Plague Inc: The Cure gratuit... jusqu'à ce que la COVID-19 soit sous contrôle
Le casque gamer Steelseries Arctis 7 est doublement réduit chez Boulanger
Vivid Money : une nouvelle néobanque se lance sur le marché français
Haut de page