Opera Unite : transformez votre navigateur en serveur

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
16 juillet 2010 à 14h00
0

Conclusion

0000006403348008-photo-operalogo.jpg
Quelques mois après l'intégration de Unite dans Opera, que penser aujourd'hui de cette fonctionnalité ? Le bilan est quelque peu contrasté. Dans les points positifs, on saluera tout d'abord l'originalité. Opera Software a toujours su se démarquer de ses concurrents en proposant des fonctions parfois trop orientées « power users » mais toujours innovantes. En théorie, l'idée d'utiliser son navigateur web comme serveur est plutôt intéressante, et on peut comprendre la démarche de l'éditeur, à l'heure où les réseaux sociaux posent de plus en plus de problèmes de confidentialité.

Néanmoins, cette idée ne suit pas vraiment en pratique. Si quelques applications sont fonctionnelles et relativement intéressantes (le partage de photos et de fichiers, la lecture en streaming de vidéos ou de musique, le serveur web....), on reste assez peu impressionnés par le catalogue de services disponibles, dont peu dépassent le statut de gadget pour geeks. Alors certes, on peut jouer à Tank Wars à plusieurs avec un navigateur web, on peut partager un tableau blanc, envoyer des fichiers volumineux... mais on a tout de même assez vite fait le tour des services proposés. Au final, on ne gardera réellement que ceux destinés au partage de contenus multimédia et de fichiers, qui peuvent avoir leur intérêt. Certes, ils dupliquent des fonctionnalités déjà disponibles dans d'autres applications comme Weezo, mais avoir sous la main la possibilité de lancer un partage de photos, une diffusion d'un album ou de mettre un site web en ligne en quelques clics, sans bouger de son navigateur, et sans avoir à installer d'application supplémentaire, est appréciable.
012C000003198750-photo-weezo-clubic.jpg


Au final, à défaut d'être une révolution, Opera Unite est donc un service malin et simple à mettre en œuvre, qui vient compléter un navigateur dont la dernière version est par ailleurs une réussite. Néanmoins, n'en déplaise à Opera Software et à sa vision un rien utopiste, les horribles serveurs « cloud » centralisés qui transforment nos navigateurs en « terminaux stupides » ont encore de beaux jours devant eux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top