Opera Unite : transformez votre navigateur en serveur

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
16 juillet 2010 à 14h00
0

Jeux en ligne

Attention : on parle de jeu en ligne mais ne vous attendez pas à trouver un Quake like sous Opera Unite ! On trouve néanmoins certains mini jeux jouables en ligne, qui renvoient des années voire des décennies en arrière. Ainsi, un remake de Tank Wars (que l'on trouvait déjà en Widget Opera) est de la partie. Dans cet ancètre de Worms, il s'agit de détruire le ou les tanks adverses en dosant finement ses tirs (puissance et angle du canon). Chacun tire à tour de rôle, et si votre obus n'atteint pas sa cible, il pourra toujours causer des dommages dans le décor. Le jeu autorise les parties en ligne, que l'on peut facilement créer et rejoindre. Un vieux classique totalement archaïque de par sa réalisation, mais néanmoins amusant.

0190000003374844-photo-opera-unite-tank-wars.jpg


Encore plus classique, on trouve un Puissance 4 en ligne, qui fait tout ce qu'on peut attendre d'un Puissance 4. L'hôte joue les rouges, et peut envoyer le lien à un invité qui prendra les jaunes. Le module intègre un chat. D'un minimalisme et d'une laideur absolument incontestables, le jeu a le mérite d'exister, mais là encore on touche les limites de ce genre de service : a-t-on vraiment envie de jouer à Puissance 4 sur un navigateur web ? Les amateurs d'échecs pourront également utiliser une application là encore minimaliste mais à la réalisation assez propre.

0190000003374846-photo-opera-unite-puissance-4.jpg


Communication

On se dit alors que l'intérêt d'une technologie comme Unite est de permettre d'organiser en quelques clics un chat. Ce qui est possible avec plusieurs applications, dont deux sont disponibles par défaut. La première, The Lounge, permet de créer une session, à laquelle d'autres utilisateurs peuvent se connecter, là encore simplement en saisissant l'URL depuis n'importe quel navigateur. Les possibilités sont très limitée : envoi de messages textes et smileys. L'application Messenger fonctionne à peu près sur le même principe mais ajoute un système de liste d'amis. On passera rapidement sur une troisième application : le Fridge. Celui-ci est tout simplement un frigo sur lequel on peut laisser des messages à destination d'autres utilisateurs. Un peu limité mais ludique...

0190000003374842-photo-opera-unite-lounge.jpg


Un peu plus évolué, le service My Webcam permet en théorie de partager, tout en discutant en mode texte, l'image de sa webcam. Malheureusement, si l'application fonctionne correctement et détecte bien notre webcam de test, il est totalement impossible de lui soutirer la moindre image du côté du client ! Le chat textuel fonctionne parfaitement et l'interface semble assez agréable mais le partage de la webcam ne semble pas fonctionner sur notre configuration.

Serveur web

Terminons ce tour d'horizon par la possibilité d'utiliser Opera Unite comme un serveur web. Là encore le service mise sur la simplicité : il suffit de pointer vers le dossier sur lequel sont hébergées vos pages web, et vos proches pourront les consulter grâce à l'URL que vous le fournissez (toujours avec ou sans authentification par mot de passe). Evidemment, cette fonctionnalité n'est pas destinée à remplacer un vrai hébergement, mais elle peut servir de solution d'appoint si vous avez besoin de monter un petit site provisoire.

Quelques services pourront également avoir leur intérêt pour les power users, notamment UJS Manager, un gestionnaire de scripts utilisateurs dans la lignée de Greasemonkey, qui permet d'agir sur les sites visités côté client, en ajoutant du code Javascript dans les pages pour modifier le contenu ou ajouter des fonctionnalités (c'est ainsi que fonctionnent par exemple des extensions comme Better Gmail pour Firefox). Le service Unite permet d'installer de tels scripts (que l'on pourra trouver sur des sites les réunissant) et les activer ou désactiver à loisir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top