L'usage de VPN explose littéralement en Russie depuis le bannissement d'Instagram et Facebook

15 mars 2022 à 14h35
9
VPN

Une augmentation record d’usage de VPN , s’élevant à 2 088 % par rapport à la demande moyenne, a été enregistrée en Russie par le site Top10VPN le 13 mars dernier.

Cible des sanctions de l’Occident, la Russie a bloqué plus de 300 sites web diffusant des informations liées à la guerre, dont les célèbres réseaux sociaux de Meta, Instagram et Facebook. Ceci a poussé les utilisateurs à contourner cette restriction en utilisant des VPN.

La Russie renforce sa censure

La nuit du 13 mars, Roskomnadzor, le gendarme des télécommunications russe, a publié une liste de sites devenus inaccessibles en Russie. Ces derniers sont accusés de propagation d’appels à la violence en opposition à la guerre en Ukraine. Parmi ceux-ci figurent les plateformes Instagram et Facebook.

Facebook a d’abord été partiellement interdit en Russie, car des chaînes de médias publics russes se sont vues restreintes par Meta. Puis, alors que le réseau au pouce bleu a annoncé autoriser les publications contenant des propos violents à l'encontre des soldats russes , Moscou a décidé de totalement bannir les réseaux sociaux du groupe.

Suite à ces évènements, l’utilisation d’outils de contournement de restrictions web n’a fait qu'accroître, atteignant des records. De plus, d’autres sites web d’informations et autres médias publiant notamment des contenus liés à la guerre d’Ukraine comme BBC News, Deutsche Welle ou encore Voice of America ont été bannis par la Russie, refermant encore plus le pays sur lui-même.

Source : Neowin

Comment choisir le meilleur VPN ? Clubic a testé et comparé les performances et le niveau de sécurité de 10 fournisseurs pour établir ce comparatif VPN
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
8
jeanlucesi
Tiens donc !! Il me semblais avoir lu qu’un VPN ne sert à rien.
Jice06
mouais enfin avec du DPI le traffic VPN ça se bloque… un peu déçu par la Russie au niveau contrôle du réseau.
spip74
J’espère que les nouveaux utilisateurs de VPN s’en servent pour se renseigner sur ce qui se passe hors Russie et non pas pour pouvoir continuer à poster des selfies avec leur chat.
HAL1
L’usage de VPN explose littéralement en Russie […]<br /> Mince, il va y avoir des bouts d’usage un peu partout…
Philoctete
Disons que pour nous qui avons la chance de vivre en France, où l’on peut globalement dire et lire n’importe quoi, l’utilité est moins évidente…
Philoctete
Oui enfin si le VPN est configuré de façon un minimum intelligente, il te faut pas mal de puissance de calcul pour casser le chiffrement des paquets… Ça coûte de l’argent, beaucoup d’argent… Entre ça et des missiles à envoyer sur l’Ukraine, le choix est dur j’imagine !
Jice06
Je parlais juste de bloquer l’utilisation des VPN. Pour le cassage du chiffrement je ne me fais pas trop d’illusions non plus, pour ce qui est des Americains tout du moins, il avaient bien noyauté IPSEC a une époque. Les métiers très sensibles et les entreprises qui ont des données convoitées utilisent d’ailleurs leur propres boîtiers de cryptage… allez savoir pourquoi.
jvachez
Ils sont obligés ? En France un simple changement de DNS suffit à aller sur un site bloqué.
Cleever
Fun fact :<br /> En France, jusqu’à l’année dernière, le site https://arxiv.org/ était bloqué mais pas aux US (en gros il donne accès à la plupart des études scientifiques détenus normalement par des revues privés, afin de combattre le système semi-maffieux des revues scientifiques et de partager au maximum le savoir).<br /> Idem pour Pirate Bay, bloqué en France mais pas aux US.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Découvrez comment votre carte SIM pourrait protéger vos données des hackers
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Attention, ce malware se cache dans un ficher Word vérolé, lui-même caché dans un PDF
Les Anonymous déclarent la cyberguerre à Killnet, un groupe de hackers pro-russes
Haut de page