Apple et Dropbox s'opposent publiquement à la loi de surveillance massive aux Etats-Unis

Par
Le 21 octobre 2015
 0
Alors que le Sénat américain s'apprête à voter une nouvelle loi sur la cyber-sécurité, les sociétés Apple et Dropbox ont à leur tour publiquement manifesté leur opposition.

Depuis les révélations d'Edward Snowden, ancien analyste à la NSA, les grandes sociétés high tech multiplient les initiatives pour se faire entendre du gouvernement américain. Après avoir renforcé leurs infrastructures, elles ont également envoyé plusieurs requêtes afin de réformer les pratiques de surveillance massive mises en place par les agences de renseignement.

En décembre 2013, Microsoft, Google, Yahoo et Facebook avaient lancé le site ReformGovernmentSurveillance.com en demandant au gouvernement de prendre les actions nécessaires pour assurer la protection de la vie privée des internautes. En novembre 2014, ils ont envoyé une lettre au Sénat pour le vote du USA Freedom Act, une loi empêchant les autorités de collecter divers groupes de données et métadonnées et obligeant les agences gouvernementales à afficher davantage de transparence lorsqu'elles formulent leurs requêtes pour accéder à certaines données utilisateur.

Le Sénat s'apprête à voter la CISA - Cybersecurity Information Sharing Act. C'est la quatrième tentative en quatre ans que le gouvernement réfléchit à de nouvelles mesures en matière de cyber sécurité. Cette loi, lorsqu'elle sera adoptée, permettra de faciliter le transfert des données des internautes hébergées chez les sociétés vers les agences gouvernementales.

035c000008214426-photo-nsa-ban.jpg


Apple et Dropbox ont rejoint la position d'autres sociétés high tech s'étant précédemment positionnées contre la CISA, et notamment Microsoft, Yahoo, Facebook, Yelp, Twitter ou la fondation Wikimedia. Le Washington Post rapporte ainsi un communiqué d'Apple. La firme de Cupertino explique : « nous ne soutenons pas la proposition actuelle de la CISA (...) la confiance de nos utilisateurs est tout pour nous et nous ne pensons pas que la sécurité devrait se faire au détriment de leur vie privée ».

Des propos similaires ont été formulés par Amber Cottle, responsable des affaires publiques de Dropbox. Chez Yelp, on tente d'informer l'internaute via Twitter : « le congrès essaie de passer une loi sur la "cyber sécurité" qui menace votre vie privée. Rejoignez-nous et d'autres pour y faire opposition ». Du côté de Twitter, on explique : « la sécurité et la vie privée sont deux priorités pour nous c'est la raison pour laquelle nous ne pouvons supporter la CISA dans sa version actuelle. Nous espérons voir des changements positifs à l'avenir ».

Le site decidethefuture.org met en évidence les sociétés ainsi que les politiciens opposant le projet de loi aux autres travaillant déjà avec la NSA ou souhaitant voir le vote de la CISA.

A lire : Tous surveillés ? Les bons outils pour protéger sa vie privée

Télécharger Dropbox pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top