Apple, Microsoft, Google, Yahoo, Dropbox, AOL et cie s'unissent à nouveau contre la NSA

18 novembre 2014 à 11h40
0
Les plus grosses sociétés high tech se sont à nouveau réunies afin d'encourager le gouvernement américain à passer une nouvelle loi limitant les pratiques des agences de renseignements.

Dans le cadre de l'affaire PRISM, révélée par Edward Snowden, plusieurs sociétés high tech avaient été accusées de retourner diverses données des utilisateurs auprès des agences de renseignement au États-Unis et notamment à la NSA et au FBI. Celle-ci ont toutefois démenti en bloc ces accusations en expliquant que leurs serveurs avaient été compromis sans leur consentement.

0226000007758867-photo-rgs.jpg


Les acteurs de la Silicon Valley se sont regroupés au sein de l'alliance Reform Governement Surveillance et envoyé plusieurs lettres invitant le gouvernement à réformer les pratiques de surveillance. Cette fois, ils demandent l'entrée en vigueur du USA Freedom Act. Plus précisément une lettre a été envoyée au Sénat et regroupe les signatures d'AOL, Apple, Dropbox, Evernote, Google, LinkedIn, Microsoft et Yahoo!

La loi USA Freedom Act empêche les autorités de collecter divers groupes de données et métadonnées et oblige les agences gouvernementales à afficher davantage de transparence lorsqu'elles formulent leurs requêtes pour accéder à certaines données utilisateur.

Retrouvez cette lettre en question (en anglais)


Consultez toute l'actualité sur l'affaire PRISM


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top