Dropbox passe en version 2.0 sur Windows et OS X

01 juin 2018 à 15h36
0
Dropbox annonce une mise à jour de son client de synchronisation, lequels passe en version 2.0 et reçoit une interface résolument plus moderne.

00DC000005776122-photo-dropbox-2-0.jpg
Les utilisateurs du service de stockage en ligne et de synchronisation Dropbox peuvent désormais télécharger une nouvelle version majeure du logiciel sur Windows et OS X. Depuis son introduction en 2008, le service a largement évolué et s'est enrichi en fonctionnalités mais le client n'a jamais subi de changements drastiques. Drobpox a décidé de rattraper son retard sur la concurrence - et notamment SugarSync - en proposant une nouvelle version. L'équipe a notamment simplifié le menu au sein de la barre des tâches.

Interrogé par le soins au salon LeWeb'12 au mois de décembre, Aditya Agarwal, vice-président de l'ingénierie affirmait : « Nous avons une ou deux choses particulièrement intéressantes en cours de développement que nous allons sortir dans deux ou trois mois. En revanche nous allons continuer à mettre à jour notre site ainsi que nos applications mobiles de manière régulière »

Cette nouvelle mouture apporte l'une de ces mises à jour visant à rendre le menu du client davantage fonctionnel. « Nous avons simplifié l'acceptation des invitations pour consulter les dossiers partagés et pour voir les liens ou les albums photos qui ont été partagés avec vous », explique l'équipe sur son blog officiel. Par la même occasion, les applications pour iOS et Android ainsi que le site mobile retourneront des alertes en temps réel lorsqu'une personne autorise des droits de lecture et/ou d'écriture. Pour l'heure cette nouvelle version n'a pas été déployée sur Linux et nécessite au minimum Mac OS 10.6 ou Windows XP.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google rachète DNNresearch pour la reconnaissance vocale et l'analyse d'objets
Adobe déploie des mises à jour critiques pour Flash et Air
Vimeo on Demand : les créateurs peuvent désormais faire payer pour leurs vidéos
L'assistant Google Now s'inviterait sur iOS
Google : vers un programme de protection des données personnelles ?
L'info US de la nuit : Google paye, Apple changerait de fournisseur et les Chinois étonnent
Spotify : 6 millions d'abonnés payants dans le monde
Autonomy : un conflit d'intérêts pourrait ralentir l'enquête
Jonathan Lu en croque pour Alibaba
Apple Store : la filiale française condamnée pour travail de nuit
Haut de page