iKeepinCloud : 100 Go en ligne accessibles sans logiciel, pour 6 euros/mois

Ikoula a annoncé cette semaine le remaniement de son offre de stockage en ligne iKeepinCloud, qui présente plusieurs particularités intéressantes pour les professionnels mais aussi pour les particuliers.

07233480-photo-logo-ikeepincloud.jpg

Entre deux annonces de géants du secteur, l'hébergeur à taille humaine Ikoula, implanté en France à Reims, se rappelle à notre bon souvenir en simplifiant sa gamme. iKeepinCloud ne conserve plus qu'un seul forfait, incluant 100 Go pour 4,99 euros HT par mois (soit 5,98 euros TTC/mois). On peut néanmoins bénéficier d'espace supplémentaire, facturé 3 centimes d'euro par mois et par gigaoctet.

La tarification des formules précédentes était si peu dégressive que les tarifs évoluent finalement assez peu. 250 Go passent ainsi de 9,99 à 9,49 euros, 500 Go de 15,99 à 16,99 euros et 750 Go de 19,99 à 24,49 euros. Mais avec la facturation à la consommation, les volumes intermédiaires deviennent plus rentables. Au-delà de 100 Go on ne paie plus que ce qu'on utilise : ainsi 200 ou 400 Go sont par exemple facturés 7,99 et 13,99 euros, et plus 9,99 et 15,99 euros. On regrette néanmoins l'offre illimitée qui était facturée 19,99 euros/mois en 2012.

Accéder à son espace de stockage via l'explorateur de fichiers sans logiciel spécifique

iKeepinCloud demeure donc plus cher que Google, par exemple, qui propose depuis peu 100 Go pour 1,99 dollar/mois. Mais il mise en contrepartie sur l'hébergement des données en France, dans le datacenter d'Ikoula à Reims. Elles sont chiffrées et répliquées sur place dans 3 salles hermétiques les unes des autres.

Et face à son compatriote OVH, qui reste le plus compétitif du marché avec 100 Go à 1 euro/mois, il mise sur le multi-protocole, et comble ainsi des utilisateurs expérimentés que son concurrent a délaissé en 2012 en les privant du WebDAV.

Concrètement iKeepinCloud permet d'accéder à son espace de stockage sans logiciel spécifique. Les protocoles standards FTP, SFTP (FTP over SSH), SMB (Samba) ou encore WebDAV sont effectivement pris en charge d'origine par de nombreux systèmes d'exploitations et de nombreux logiciels. On peut ainsi monter son espace de stockage sur un ordinateur comme on brancherait un disque dur externe, sans installation préalable.

iKeepinCloud intègre également la solution open source ownCloud, on peut donc automatiser la synchronisation des données au travers de clients Windows, OS X et Linux, et y accéder au travers d'un navigateur Internet ou d'applications mobiles.

La nouvelle offre iKeepinCloud est disponible dès à présent depuis son site Internet dédié.

0000019007233478-photo-ikeepincloud-au-13-mars-2014.jpg

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vivendi a bien choisi Numericable !
Comment transformer sa tablette en jukebox vidéo
Project Aria : Amazon s'inviterait sur le marché du smartphone cette année
Windows Phone 8 : Nokia étend la disponibilité de son application Refocus
Ikoula E5-1600v2 : des serveurs dédiés hautes performances pour PME et start-up
PayPal revoit ses conditions d'utilisation pour les campagnes de crowdfunding
Synthesio lève 14 millions d'euros pour son outil d'e-réputation
Bing introduit Match, la recherche par images similaires
Toshiba et SanDisk entrent dans la guerre du flash contre SK Hynix
Microsoft annonce Office 365 Personnel
Haut de page