iKeepinCloud : 100 Go en ligne accessibles sans logiciel, pour 6 euros/mois

14 mars 2014 à 14h19
0
Ikoula a annoncé cette semaine le remaniement de son offre de stockage en ligne iKeepinCloud, qui présente plusieurs particularités intéressantes pour les professionnels mais aussi pour les particuliers.

07233480-photo-logo-ikeepincloud.jpg

Entre deux annonces de géants du secteur, l'hébergeur à taille humaine Ikoula, implanté en France à Reims, se rappelle à notre bon souvenir en simplifiant sa gamme. iKeepinCloud ne conserve plus qu'un seul forfait, incluant 100 Go pour 4,99 euros HT par mois (soit 5,98 euros TTC/mois). On peut néanmoins bénéficier d'espace supplémentaire, facturé 3 centimes d'euro par mois et par gigaoctet.

La tarification des formules précédentes était si peu dégressive que les tarifs évoluent finalement assez peu. 250 Go passent ainsi de 9,99 à 9,49 euros, 500 Go de 15,99 à 16,99 euros et 750 Go de 19,99 à 24,49 euros. Mais avec la facturation à la consommation, les volumes intermédiaires deviennent plus rentables. Au-delà de 100 Go on ne paie plus que ce qu'on utilise : ainsi 200 ou 400 Go sont par exemple facturés 7,99 et 13,99 euros, et plus 9,99 et 15,99 euros. On regrette néanmoins l'offre illimitée qui était facturée 19,99 euros/mois en 2012.

Accéder à son espace de stockage via l'explorateur de fichiers sans logiciel spécifique

iKeepinCloud demeure donc plus cher que Google, par exemple, qui propose depuis peu 100 Go pour 1,99 dollar/mois. Mais il mise en contrepartie sur l'hébergement des données en France, dans le datacenter d'Ikoula à Reims. Elles sont chiffrées et répliquées sur place dans 3 salles hermétiques les unes des autres.

Et face à son compatriote OVH, qui reste le plus compétitif du marché avec 100 Go à 1 euro/mois, il mise sur le multi-protocole, et comble ainsi des utilisateurs expérimentés que son concurrent a délaissé en 2012 en les privant du WebDAV.

Concrètement iKeepinCloud permet d'accéder à son espace de stockage sans logiciel spécifique. Les protocoles standards FTP, SFTP (FTP over SSH), SMB (Samba) ou encore WebDAV sont effectivement pris en charge d'origine par de nombreux systèmes d'exploitations et de nombreux logiciels. On peut ainsi monter son espace de stockage sur un ordinateur comme on brancherait un disque dur externe, sans installation préalable.

iKeepinCloud intègre également la solution open source ownCloud, on peut donc automatiser la synchronisation des données au travers de clients Windows, OS X et Linux, et y accéder au travers d'un navigateur Internet ou d'applications mobiles.

La nouvelle offre iKeepinCloud est disponible dès à présent depuis son site Internet dédié.

0000019007233478-photo-ikeepincloud-au-13-mars-2014.jpg

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top