Gestion de notes en ligne et hors ligne : les outils

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
16 septembre 2007 à 10h16
0

La prise de notes sans prise de tête

Si vous avez une pratique un tant soit peu compulsive du web, vous devez emmagasiner, au cours de vos sessions, de nombreuses informations dont vous souhaitez garder une trace : un album ou un livre dont la critique vous a mis la puce à l'oreille, un didacticiel sur LE problème qui vous pourrit l'existence depuis des semaines, une recette de cuisine ou encore une citation qui vous a marqué. Évidemment, le réflexe le plus naturel est de marquer la page, les favoris étant là pour ça. Néanmoins, il arrive qu'on ait envie de plus de précision : plutôt que de marquer une page entière, qui peut être volumineuse, on souhaiterait ne garder que la partie qui nous intéresse précisément. On peut alors jouer du copier-coller vers Word (ou votre traitement de texte préféré), mais la manipulation peut être fastidieuse, et les fichiers de se multiplier sans hiérarchie.

012C000000468796-photo.jpg


Le cas de figure se présente pour des recherches sur le web, mais peut se généraliser à d'autres tâches comme planifier un projet, organiser un voyage ou commencer l'écriture d'un livre, autant de cas qui bénéficieraient l'utilisation d'un logiciel qui permette de mettre ses idées en ordre, de prendre des notes et de les organiser en une arborescence unique. Les solutions existent et vont du simple plug-in pour navigateur à des outils complets dont vous aurez du mal à vous passer pour mettre de l'ordre dans vos pensées.

Les blocs-notes pour le web

Parfois les favoris ne suffisent plus et on souhaiterait pouvoir archiver des bouts de pages web comme on découpe des articles dans le journal. C'est possible avec plusieurs applications locales ou même en ligne.

Scrapbook

On commence avec une des extensions pour Mozilla Firefox les plus populaires dans le genre : ScrapBook. Le plug-in ajoute un panneau latéral à Firefox vers lequel vous n'avez qu'à glisser/déplacer des fragments de pages pour que Scrapbook crée une note correspondante, qui conserve la mise en forme de la page originale. Vous pouvez alors créer des dossiers pour y ranger vos notes par catégorie, et surtout modifier les éléments pour les annoter ou les surligner. Ajoutez à cela un moteur de recherche et vous obtenez une extension indispensable, qui n'existe malheureusement que sous Firefox. En revanche, Scrapbook est compatible avec toutes les versions du navigateur de Mozilla.

012C000000127057-photo-scrapbook.jpg


Zotero

Dans le même genre et toujours pour Mozilla Firefox, on trouve Zotero, un outil plutôt destiné aux étudiants et aux chercheurs puisqu'il est notamment dédié aux recherches bibliographiques. Le principe et l'ergonomie du logiciel sont semblables à ce que propose Scrapbook (à ceci près que Zotero ouvre un panneau horizontal et non vertical), mais l'extension propose des fonctionnalités avancées dans le domaine des références bibliographiques : vous pouvez ainsi récupérer des notices d'un catalogue de bibliothèque, générer une bibliographie, organiser et annoter ses notices, ou encore leur associer des mots clés. La simplicité d'utilisation de l'extension permet néanmoins de l'utiliser dans un cadre plus large que celui des recherches universitaires.

012C000000575970-photo.jpg


Google Notebook

On ne peut évidemment pas aborder le sujet des gestionnaires de notes sans parler du service Google Notebook. Par rapport à Scrapbook, Google Notebook apporte deux avantages. Tout d'abord, il s'agit d'un service en ligne associé à une extension. Contrairement à Scrapbook qui stocke les notes de manière locale, Google Notebook vous permet de les retrouver sur n'importe quel ordinateur lorsque vous vous connectez à votre compte Google. Le deuxième avantage est la disponibilité de l'extension pour Mozilla Firefox et . L'interface de l'extension, à base d'une fenêtre pop-up, n'est pas toujours des plus pratiques, mais la gestion des notes depuis le service en ligne est assez agréable et permet notamment de glisser/déplacer les notes pour les organiser. La version Firefox de l'extension est compatible avec Windows, Mac OS X et Linux.

012C000000468796-photo.jpg


Clipmarks

Autre service en ligne associé à une extension, propose une approche un peu plus « sociale » que Google Notebook, dans la lignée de Del.icio.us (avec lequel il est d'ailleurs compatible) pour les signets. Le principe est le même, mais Clipmarks met plus l'accent sur la publication et le partage des notes sur le site (même si vous pouvez évidemment les garder pour vous). L'extension, là encore disponible pour Mozilla Firefox et , propose une interface assez sympathique puisque vous pouvez sélectionner des blocs de la page en les survolant, en cliquer plusieurs et sauvegarder le tout sous forme de note. Si vous n'avez besoin que d'une phrase dans le bloc, vous pouvez la sélectionner de manière traditionnelle. On appréciera particulièrement la possibilité de « Clipper » des vidéos issues de sites comme YouTube. Clipmarks permet également de poster les « clips » sur votre blog ou de les envoyer directement par mail à vos proches. La version Firefox de Clipmarks est compatible avec Windows, Linux et Mac OS X

  • Télécharger Clipmarks pour Windows, Linux et Mac OS X
012C000000462393-photo.jpg

D' autres outils de prise de notes

Outre ces outils spécifiques aux pages web, on trouve des logiciels plus généralistes pour mettre en forme toute forme de projet, ou tout simplement pour noter tout ce qui nous passe par la tête. Ces outils, dans la lignée de Microsoft OneNote, proposent un moyen intéressant de centraliser vos notes.

Yojimbo

La « rolls » en la matière est un logiciel pour Mac dont l'interface est une telle merveille qu'on ne ne peut plus s'en passer. Pourtant, à moins de payer le prix de la licence, il faudra bien s'y résoudre, le logiciel étant un shareware. Yojimbo se présente sous la forme traditionnelle d'un panneau latéral contenant des catégories de notes, et d'une fenêtre principale pour la saisie. La force de Yojimbo réside dans son mode de saisie rapide : après avoir copié un bout de texte, une pression sur F8 ouvre une fenêtre de dialogue vous permettant de créer instantanément une entrée dans la bibliothèque du logiciel. Un onglet à droite de l'écran ouvre également un accès rapide à celle-ci : vous pouvez ainsi y copier une URL par simple glisser/déplacer sur l'icône Library. Le logiciel s'intègre avec plusieurs fonctionnalités de Mac OS X comme Spotlight (les notes sont indexées automatiquement) et Filevault pour le cryptage de certaines informations sensibles comme des mots de passe.

  • Télécharger Yojimbo pour Mac OS X
012C000000311401-photo.jpg


Journler

Autre solution pour Mac, propose à peu près la même chose, avec un degré d'intégration moindre, mais tout de même très intéressant. Le logiciel permet également de créer des notes contenant toutes les images et autres liens HTML que vous souhaitez, et s'intègre également avec plusieurs logiciels : vous pouvez ainsi accéder facilement à vos bibliothèques photo et audio, ou encore exporter les notes vers iWeb ou même, détail appréciable, vers votre iPod.

  • Télécharger Journler pour Mac OS X
012C000000411588-photo.jpg


SoftNote

Trouver un équivalent sous Windows n'est pas chose aisée, mais on peut recommander sans aucune hésitation l'excellent SoftNote2005, un logiciel gratuit qui propose une interface simple d'utilisation et en français. Le principe est toujours le même : créer des notes (au format RTF et pouvant contenir des images et des liens HTML) que l'on classe dans une arborescence. Il est également possible d'attribuer des catégories aux notes pour les filtrer, et d'attribuer un mot de passe aux notes sensibles.

012C000000137102-photo.jpg



Des notes sous forme de wiki

Pour finir ce tour d'horizon, évoquons une forme à laquelle on ne pense pas forcément pour cet usage, mais le Wiki se prête très bien à la création rapide de notes hiérarchisées, et deux logiciels permettent de créer des wiki personnels : (pour Windows) et (pour Mac OS X) Le Wiki repose sur l'écriture dite « CamelCase » qui consiste à attacher les mots, la première lettre de chaque mot étant en majuscules (UnPeuCommeCela). Chaque mot en CamelCase est alors automatiquement détecté comme un lien vers une nouvelle page, ce qui permet de créer très facilement des documents hiérarchisés, que l'on peut ensuite exporter, par exemple sous forme de page HTML. WikiNotes gère également l'exportation des notes vers un iPod et s'intègre avec l'indexation de Spotlight.

  • Télécharger WikidPad pour Windows
  • Télécharger WikiNotes pour Mac OS X

012C000000505855-photo.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dialog : Musique numérique, Barcelona et Iphone
Free fait évoluer son service de partage en ligne
  StarCraft II  : les Humains en 11 minutes de vidéo
SpiralFrog est officiellement lancé aux Etats-Unis
Publicité mobile : Nokia rachète Enpocket
Live Japon : payer de sa personne avec la biométrie
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
L'actualité informatique en 5 dessins cette semaine
La démo jouable de  Stranglehold  est disponible
Terminaison mobile : la baisse des tarifs en France obtient l'aval de l'UE
Haut de page