IDF 2012 : la paume de votre main comme authentification

0
Lors de son keynote, Justin Rattner, actuel CTO ou Chief Technical Officer d'Intel s'est intéressé aux problématiques d'authentification et donc de sécurisation de l'accès à nos machines et aux services en ligne associés. Si la solution réside toujours pour Intel dans la biométrie il n'est plus question ici d'empreinte digitale mais d'empreinte de la paume de votre main ! Explications.

00E6000005404497-photo-intel-idf-2012-justin-rattner.jpg


Alors que nous faisons de plus en plus appel dans notre vie quotidienne à des services en ligne, stockant musique, photos, et autres documents confidentiels dans le cloud, la sécurisation de l'accès à ces données parfois sensibles devient un vrai problème. Les récents exemples de piratage en chaîne depuis un compte Amazon en sont la preuve avec à la clé le risque de voir toute sa vie numérique effacée. Et invariablement le maillon faible est toujours le même : le mot de passe choisi par l'utilisateur qui outre sa grande simplicité est bien souvent partagé entre divers services. Ainsi si pour x raisons le mot de passe de votre compte Amazon est compromis, vos autres données en ligne deviennent instantanément vulnérables.

01C2000005404513-photo-intel-idf-2012-capteur-biom-trique-1.jpg


La parade consiste évidemment à utiliser des mots de passe différents pour chaque service avec le risque de les oublier ou de tous les noter au même endroit... avec les conséquences que l'on imagine... Bref la problématique est réelle et commence d'ailleurs à être sérieusement prise en compte par les mastodontes du Cloud avec les systèmes de double authentification notamment.

Pour remédier à cela, Intel pense avoir trouvé une alternative intéressante en partenariat avec Fujitsu. Il s'agit de la technologie PalmSecure. Intégré à votre tablette, ordinateur portable ou smartphone, un capteur biométrique vous identifie en lisant une caractéristique biologique assez unique : l'implantation des veines dans la paume de votre main. Il suffit ainsi de montrer quelques secondes la paume de votre au capteur, sans contact, pour se voir identifier. Si la démo est convaincante, reste à intégrer cette solution matérielle à nos périphériques et obtenir le soutien de l'écosystème... Autant dire qu'il s'agit là d'une toute autre paire de manche !

01C2000005404515-photo-intel-idf-2012-capteur-biom-trique-2.jpg



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft détaille Office pour Windows RT
Apple pourrait faire bloquer les ventes de 4 terminaux Motorola en Allemagne
IDF 2012 : Intel présente le Wi-Fi du futur avec WiGig
iCloud.com disponible en version finale avec de nouvelles web apps
Dailymotion condamné à verser 220 000 euros au groupe TF1
eBay : un nouveau logo pour les 17 ans du site
Google commence l'intégration de Do Not Track au sein de Chrome
IDF 2012 : Intel vise à intègrer le Wi-Fi à ses puces avec Rosepoint
Skype 5.11 bêta permet la connexion avec un compte Microsoft ou Facebook
IDF 2012 : Les hubs DisplayPort gérés par Haswell
Haut de page