Windows 10 : authentification par deux facteurs et BYOD en natif

23 octobre 2014 à 12h39
0
Microsoft annonce que Windows 10 sera l'occasion de protéger davantage les informations des utilisateurs avec l'implémentation par défaut de divers dispositifs de sécurité.

00C8000007668051-photo-windows-10-logo.jpg
Sur l'un de ses blogs, Microsoft explique vouloir renforcer la sécurité de son système et qu'en ce sens, Windows 10 embarquera plusieurs dispositifs de protection. Jim Alkove, responsable de la sécurité au sein de la division Interactive Entertainment Business chez Microsoft, rappelle que les serveurs de plusieurs sociétés listées sur Fortune 500 ont été piratés et qu'un groupe de hackeurs a réussi a récupérer 1,2 milliard de combinaisons identifiants et mots de passe.

Pour faire face à la multiplication des intrusions, avec Windows 10, Microsoft a développé nativement un mécanisme d'authentification par deux facteurs. En plus du mot de passe, l'utilisateur devra soit saisir un code, soit valider une empreinte digitale. Microsoft précise qu'une fois connecté à sa session, l'utilisateur pourra d'emblée être identifié sur les services Web de Microsoft. Et d'ajouter : « cette technologie a été conçue afin d'être adoptée plus largement sur diverses plateformes, sur le Web et sur d'autres infrastructures ».

L'ordinateur portable volé ou perdu ne pourra donc être utilisé simplement avec le mot de passe de son propriétaire. M. Alkove ajoute que les données d'accès générées lorsque l'utilisateur est authentifié seront, pour leur part, stockées au sein d'un conteneur sécurisé.

Windows 10 passera également à l'heure du BYOD comme ont déjà pu le faire les constructeurs de smartphones. Il sera donc possible d'apporter son ordinateur personnel pour travailler de manière sécurisée au sein d'une entreprise. Actuellement, BlackBerry Balance et Samsung Knox proposent de cloisonner les deux environnements. Microsoft explique que le processus sera différent avec la prochaine mouture de son OS.

« Vos utilisateurs n'auront pas besoin de changer de mode ou d'applications pour protéger les données professionnelles », est-il ainsi expliqué. Les données professionnelles, qu'il s'agisse des applications, des e-mails ou des documents, seront d'emblée chiffrées dès lors que l'ordinateur est connecté sur le réseau d'entreprise. A la création d'un nouveau document, l'utilisateur pourra choisir de lui attribuer ce mode de protection ou non.

Cette solution est jugée plus souple que les chiffrements effectués via BitLocker et sera nativement implémentée au sein de Windows 10. Elle sera d'ailleurs également disponible directement au sein de Windows Phone. L'administrateur disposera en outre d'une gestion du VPN pour autoriser l'accès à distance à certaines applications professionnelles.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top