Twitch (entre autres) permet aux îles Tuvalu de profiter d’une manne financière grâce au domaine .tv

Matthieu Legouge
Expert Hardware
04 janvier 2020 à 17h00
0
Avion
Vu sur sur l'atoll de Funafuti et son aéroport international

Depuis près de 25 ans, l'archipel polynésien de Tuvalu tire une part importante de son PIB d'un contrat avec Verisign, société qui gère notamment les extensions de noms de domaine en .com, .net, ou encore .tv.

« .tv », une simple extension de noms de domaine, attribuée aux sites internet des îles de Tuvalu, se révèle en quelque sorte être la poule aux œufs d'or de cet archipel de 11 000 habitants.

Une manne financière tombée du ciel

Les îles Tuvalu, ce nom ne vous parle pas ? Pour cause, l'archipel polynésien constitué de neuf atolls coralliens peuplés par quelque 11 000 habitants possède le plus petit PIB au monde et est loin d'être une destination touristique. Il s'agit là de l'un des pays les moins visités au monde, notamment en raison d'un accès particulièrement difficile.

Jusqu'en 1999, Tuvalu tirait la majorité de ses revenus de l'industrie de la pêche, avant que le gouvernement de ce « micro-État » décide de mettre aux enchères son domaine de premier niveau (TLD) « .tv » attribué quelques années auparavant par l'Internet Assigned Numbers Authority (IANA).

Plébiscité par de nombreux sites internet exerçant leur activité dans le secteur de l'information et du divertissement, l'extension .tv rassemble aujourd'hui près de 500 000 URL, un nombre qui ne cesse d'augmenter notamment grâce à la fameuse plateforme de streaming Twitch et de son incroyable croissance.


Un accord qui sera renégocié en 2021

Le premier accord signé avec Verisign avait ainsi permis à Tuvalu d'empocher 50 millions de dollars, une somme déjà très importante pour ce pays peu peuplé et à l'économie fragile. Renouvelé en 2011, ce contrat avec Verisign permet à Tuvalu de générer près de 10 % du PIB de l'archipel, une valeur qui devrait encore augmenter dans les années à venir.

Il y a en effet peu de raison qui laisse à penser que la valeur de l'extension .tv réduira dans les années à venir, bien au contraire. Les domaines .tv devraient logiquement continuer de croître grâce à l'essor de l'e-sport, mais aussi à des plateformes comme Netflix, YouTubeTV, Hulu, ou Disney+.

À vrai dire, Tuvalu était loin d'être en position de force lors de la négociation du premier contrat ; à l'époque la plupart des habitants de l'archipel n'avaient encore jamais entendu parler d'internet et la vente des droits pour l'utilisation de l'extension .tv a été perçue comme une véritable manne tombée du ciel, tel le gagnant d'une loterie.


La situation est aujourd'hui bien différente, le gouvernement de Tuvalu scrute avec une grande attention la valeur de l'extension, ce qui lui permettra certainement de négocier un contrat plus important lorsqu'il arrivera à expiration en 2021. Tuvalu pourrait même se tourner vers une autre société que Verisign afin de faire monter les enchères.

Cette manne financière se révèle finalement cruciale pour Tuvalu, comme l'explique Seve Paeniu, son ministre des Finances : « L'extension .tv a fourni un revenu certain. Elle permet au gouvernement de garantir des services essentiels à sa population, comme la scolarisation et l'éducation des enfants ou des services médicaux ».

Source : Le Figaro
5
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top