Dropbox, Google Drive, Box ou OneDrive pourraient être facilement hackés

06 août 2015 à 17h43
0
A l'occasion de la conférence Black hat, qui se déroule actuellement à Las Vegas, le cabinet de sécurité Imperva a décrit une méthode permettant d'accéder aux fichiers des principaux services de stockage en ligne.

Les experts en sécurité d'Imperva ont présenté leurs recherches sur une nouvelle vulnérabilité affectant les services de stockage en ligne et de synchronisation les plus populaires. Pour accéder aux fichiers stockés en ligne, nul besoin d'avoir un identifiant et un mot de passe. La méthode est bien plus directe et décrite comme une attaque de type man-in-the-middle.

Généralement, une attaque de type man-in-the-middle vise à analyser le trafic entre la machine de l'utilisateur et les serveurs d'une société. Ici, il suffira au hackeur d'exploiter une vulnérabilité présente au sein des clients de synchronisation de Dropbox, Google Drive, OneDrive ou Box. L'attaque est réalisée à l'insu de la victime.

L'exploit consiste à récupérer le jeton de mot de passe, un petit fichier hébergé sur la machine de l'utilisateur. Ce dernier est utilisé par le client de synchronisation et permet d'opérer les transferts en tâche de fond sans qu'il ne soit nécessaire de saisir systématiquement son identifiant et son mot de passe.

08133790-photo-cloud-hackeur-faille-vuln-rabilit.jpg


Ce jeton peut être récupéré soit via une attaque par phishing soit via l'installation d'un ver, par exemple depuis les réseaux communautaires. Une fois le hackeur en possession du fichier, il peut le placer sur une autre machine et télécharger l'application de synchronisation. Aussi, puisque le jeton n'identifie pas spécifiquement la machine en particulier, le hackeur pourra d'emblée l'activer et procéder à la synchronisation des fichiers de la victime. Il pourra même déployer de nouveaux malware très facilement... le tout, sans identifiant, ni mot de passe en clair...

Notons que dans certains cas, la synchronisation restera active sur la machine du hackeur même lorsque la victime déconnecte un appareil inconnu (cela n'affecterait pas le jeton) ou fait usage de l'authentification par deux facteurs. Il faudra procéder à la fermeture du compte.

  • Retrouver les détails de ces découvertes sur cette page (PDF)

Télécharger Dropbox pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top