Vie privée : Dropbox répond aux accusations d'Edward Snowden

05 novembre 2014 à 13h53
0
Le fondateur et PDG de Dropbox, Drew Houston, a tenu à répondre aux accusations portées par Edward Snowden au sujet de la sécurité de son service de stockage en ligne.

00AF000007731637-photo-drew-houston.jpg
Après avoir levé le voile sur les pratiques obscures des agences de renseignements aux États-Unis ainsi que sur la collecte des données dans le cadre du programme PRISM, Edward Snowden déclarait à plusieurs reprises que la société Dropbox était « hostile à la vie privée ». Il ajoutait qu'un bon service Internet devrait simplement traiter les données, mais ne pas comprendre ces dernières. Selon lui, les fichiers stockés sur Dropbox ne seraient tout simplement par sécurisés.

Ces propos ne sont bien évidemment pas passés inaperçus, d'autant que Dropbox a récemment accueilli Condoleezza Rice au sein de son conseil de direction. Pour mémoire, elle fut conseillère à la sécurité nationale et secrétaire d'État des États-Unis sous l'administration du président Bush, et avait été accusée d'avoir mené à bien plusieurs opérations de surveillance.

« Nous comprenons les motivations visant à proposer un chiffrement sans aucune compréhension (des données), mais il y a des inconvénients », affirme ainsi M. Houston. Il explique qu'un tel niveau de sécurité n'offrira pas une même flexibilité aux internautes. Ces derniers ne seront par exemple pas en mesure d'effectuer une recherche au sein de leurs fichiers. Ils ne pourront pas accéder à leurs documents depuis une application tierce faisant usage des interfaces programmation ou depuis un smartphone.

Pour Dropbox, il s'agit donc de faire des compromis ; une position précédemment affirmée maintes fois par Eric Schmidt, ex-PDG de Google, lorsqu'il était interrogé sur la sécurité de la vie privée des internautes.

Le blog Techcrunch rapporte les propos de Drew Houston, lequel explique que l'image de Dropbox a clairement changé : « Nous sommes passés d'une société qui ne pourra jamais faire de mal à une société qui ne pourra jamais faire de bien (...) Vous ne pourrez jamais être aussi bons qu'on vous le prête, mais jamais aussi mauvais également ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top