Dropbox c’était bien, et si maintenant on synchronisait l’activité ?

17 octobre 2014 à 17h04
0
0064000005682052-photo-anicet-mbida.jpg
L'éditorial de Anicet Mbida, rédacteur en chef de Clubic Pro.
Je ne sais pas pour vous, mais je passe mes journées à sauter d'un écran à l'autre. PC au bureau, tablette en rendez-vous, téléphone entre les deux... sans parler de l'ordi à la maison, de la télé et peut-être, un jour, d'une montre ou de lunettes connectées. Avec Netflix, on peut déjà commencer une série sur sa télé et la reprendre, au même point, sur son mobile. Imaginez les gains de productivité si l'équivalent était possible avec Word, Excel ou Photoshop. Ne pas seulement retrouver ses fichiers sur tous ses appareils comme avec Dropbox ou OneDrive, mais aussi l'endroit exact où l'on s'était arrêté. Bonne nouvelle, on en prend doucement le chemin.

Apple est aujourd'hui le plus bruyant sur la question. La démonstration de sa fonction « Handoff » impressionne sur les dernières versions de Mac OS et d'iOS. On commence par sélectionner les meilleures photos avec l'iPhone, on les glisse ensuite dans une présentation sur l'iPad, avant d'éditer les textes et les transitions sur le Mac. Téléphone, Tablette, PC... chacun joue son rôle, chacun utilise sa propre interface. Mais tous travaillent ensemble pour pouvoir passer d'un appareil à l'autre sans interrompre sa tâche.

C'est probablement la prochaine étape du cloud : aller au-delà du stockage et de la synchronisation pour s'intéresser à l'activité et à son état. On donne souvent l'exemple du mail commencé sur mobile et poursuivi sur PC. Mais le potentiel s'avère bien plus important si l'on conserve, d'un appareil à l'autre, les niveaux de « undo », la position du curseur ou les préférences d'une application. Et pourquoi ne pas travailler de concert sur deux écrans en même temps : sélection de clips sur tablette, montage sur PC. Mélange de couleurs sur mobile, peinture sur tablette. Les possibilités semblent infinies.

Un changement total de notre façon de travailler

Cette tendance à découpler la tâche de l'appareil est désormais globale dans l'industrie. On a parlé de Netflix, mais Amazon va plus loin avec son service Whispersync : synchronisation de la progression dans un jeu entre tablette et mobile, ou encore bascule entre la lecture texte sur liseuse et l'écoute audio dans la voiture pour des livres électroniques.

Google, pionnier en la matière avec Google Docs, n'est pas en reste. Android Lollipop proposera des fonctions de type « Handoff » entre les ChromeBooks et les mobiles ou tablettes Android. Enfin, Windows 10 de Microsoft promet de faire converger tablettes, PC, mobiles et consoles, sur un même système d'exploitation avec des applications universelles.

Cette vision oblige malheureusement à s'équiper entièrement dans un même écosystème : Amazon, Apple, Google ou Microsoft. Tout le monde pousse donc l'usage muti-appareil, mais évite soigneusement la question du multiplateforme. Dommage. Avec un standard multi-fournisseurs, le « Handoff » pourrait devenir le copier/coller du 21e siècle.

Il n'empêche, comme les précédentes, cette évolution du cloud devrait encore changer notre façon de travailler. Souvenez-vous, il y a dix ans, avant Dropbox et Google Docs, quand il fallait copier ses fichiers sur clé USB ou se les envoyer par mail. Demain, non seulement les documents et les applications nous suivront partout, mais le contexte de travail restera persistant. La tâche deviendra enfin le centre des attentions, pas l'appareil qui sert à l'accomplir. J'ai hâte.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Live Tiles : Microsoft gagne son procès contre SurfCast
En perspective, un nouveau format d'article sur Clubic
InterCloud lève 4 millions d'euros et reçoit Riverbed au capital
PlayStation 4 : lecteur MP3, thèmes et améliorations pour joueurs avec la mise à jour 2.0
3D Printshow 2014 : l’impression alimentaire tente de faire son trou
Mastercard : une carte de paiement avec un lecteur d'empreintes digitales
Google annonce Nexus Player : troisième tentative pour conquérir la TV ? (màj)
Archos VR Glasses : un casque de réalité virtuelle à 30 euros
En France, le PC n'a pas dit son dernier mot face à la tablette
Oui, même Android Wear accueillera les surcouches des constructeurs
Haut de page