Morning banque : notre avis sur la banque en ligne

le 12 janvier 2019
 0

Capture d’écran 2019-01-29 à 15.59.49.png

Lancée en 2013, Morning est une néobanque toulousaine au passé tumultueux. D'abord service de cagnotte entre particuliers, la startup s'est heurtée, fin 2016, à une cessation d'activité par injonction de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

S'en est suivi une traversée du désert pendant laquelle l'entreprise a laissé des plumes et la confiance de certains clients, qui ont dû patienter plusieurs mois avant de récupérer l'argent qu'ils avaient placé dans les cagnottes Morning. 2017 signe ainsi un nouveau départ pour Morning. Forte d'une entrée au capital de la Banque Eden (groupe E. Leclerc), elle dispose depuis bientôt deux ans d'une licence lui permettant de proposer des comptes courants et cartes bancaires à ses clients.

La banque mobile Morning revendique environ 80 000 clients en France.

Le compte courant Morning


Contrairement à ses concurrents allemands et britanniques, Morning ne dispose que d'une seule offre de compte courant. Auparavant facturée une poignée d'euros, elle n'engendre désormais aucuns frais (si ce n'est l'envoi de la carte bancaire, facturé 8 €) et fait bénéficier à ses clients de fonctionnalités simples - en accord avec ce que l'on attend d'une néobanque.

Le compte Morning Pay s'ouvre en cinq minutes chrono, auxquelles il faut rajouter trois à quatre jours ouvrés pour recevoir la carte bancaire incluse. En 2018, Morning était censé déployer la solution Apple Pay et ainsi permettre à ses clients de ne pas avoir à patienter pour profiter de leur compte. Néanmoins, l'absence de nouvelles sur ce sujet laisse à penser que l'agenda de la néobanque a été quelque peu perturbé.

La grille tarifaire de la banque mobile toulousaine est particulièrement claire, mais donne à voir quelques points assez fâcheux, comme celui des retraits. Seuls deux retraits en distributeur sont autorisés par mois, au-delà desquels Morning prélève 1 € par retrait, ou 2 € si vous vous trouvez en dehors de l'Union européenne.

De plus, contrairement à la majorité de ses concurrents, Morning pratique des frais de l'ordre de 2 % du montant pour tous les paiements par carte effectués hors zone euro. Autrement dit : Morning ne se destine absolument pas aux grands voyageurs.

Du reste, les incidents de paiement donnent lieu à des factures particulièrement salées chez Morning : un montant égal à la somme faisant l'objet d'un incident en cas de paiement de moins de 20 €, ou de 20 € fixe si la somme dépasse les 20 €. Heureusement, ces frais ne sont pratiqués qu'au-delà de la troisième tentative.

Les virements entre clients Morning Pay sont instantanés et l'héritage de la startup est nettement présent dans l'application, qui permet - nous y reviendrons - de créer facilement des cagnottes entre amis.

Petite originalité de Morning : la présence d'une offre intitulée Morning Jump et destinée aux adolescents de 12 à 18 ans. Tout aussi gratuite, cette formule vient accompagnée d'une carte bancaire MasterCard à autorisation systématique et surtout d'une application pilotée par les parents. Ces derniers sont les seuls maîtres à bord et choisissent de créditer le compte de leur tête blonde, de fixer des limites de paiement et de gérer les fonctionnalités de la carte bancaire.

Une belle idée pour responsabiliser les plus jeunes, sans aucuns frais si ce ne sont les mêmes qui ont déjà été cités.

Auparavant, Morning proposait également une offre Morning Welcome, destinée aux étudiants étrangers. Cette offre est aujourd'hui absente du site de la néobanque.

Retour au menu

La carte bancaire Morning


Les cartes de Morning sont des MasterCard classiques, équipées d'une puce NFC permettant des règlements sans contact jusqu'à 30 €.
Son envoi est facturé 8 € par Morning, mais contrairement à C-Zam le changement de son code PIN est gratuit.

Depuis décembre 2018, la cotisation mensuelle pour la MasterCard a été annulée, ce qui fait de Morning une néobanque totalement gratuite et sans frais de gestion.

En termes de plafonds, la banque toulousaine est plutôt généreuse, puisqu'elle propose 500 €/semaine en retrait (dans la limite de deux retraits par mois sans frais, sinon 1 €) et jusqu'à 5 000 € en paiements.
Des plafonds qui sont, bien entendu, ajustables depuis l'application mobile.

En termes d'assurance, Morning ne propose rien de plus que ce qui est déjà inclus dans toutes les cartes MasterCard. À savoir, la garantie assistance aux personnes et la garantie assistance individuelle accident de voyage.

Retour au menu

L'application Morning


Très bien conçue, l'application Morning n'en est pas moins chiche en fonctionnalités. Elle récolte la note de 3,7/5 sur l'App Store d'Apple (33 notes) et 3,5/5 pour 159 votants sur le Google Play Store.

Depuis l'application, vous pouvez gérer toutes les fonctionnalités usuelles de type sécurité : adaptation des plafonds, désactivation des paiements sans contact ou en ligne, blocage de la carte bancaire, faire opposition, etc. La réception d'une notification après chaque utilisation de la carte bancaire est également de la partie.

Les virements entre clients Morning sont instantanés, mais on regrette l'impossibilité de programmer des virements permanents. Néanmoins pratique : la possibilité de réclamer de l'argent à ses contacts, qui pourront vous régler par exemple leur part de l'addition de ce bon restaurant où vous venez de dîner.

Enfin, au cours du mois de décembre 2018, Morning prévoyait d'intégrer à son application une toute nouvelle version de son service de cagnotte en ligne. Indisponible à l'heure où nous écrivons ces lignes, Morning annonce que le service devrait par la même changer de nom afin de, peut-être, laisser derrière elle ses bévues passées.

Retour au menu


Morning : l'avis de Clubic



Vous vous en doutez déjà si vous avez lu le reste de ce chapitre dédié à Morning : notre avis sur la néobanque toulousaine est plutôt mitigé. Si la banque commence à peine à recoller les morceaux après un épisode qui lui a coûté cher en termes de notoriété, on ne peut, même avec toute la bonne volonté du monde, faire table rase du passé.

Malgré tout, Morning semble emprunter une bonne direction. Ces derniers mois, la néobanque a totalement revu son modèle économique, en abandonnant notamment la cotisation mensuelle pour la carte MasterCard.

Les intégrations d'Apple Pay et de la toute nouvelle cagnotte en ligne du service sont aussi des projets en cours pour la startup toulousaine.

Du bon et du moins bon donc, notamment au niveau de ses frais lors de paiements à l'étranger ou de sa politique étrange en termes de retraits en distributeurs, qui nous font dire que Morning a à sa disposition de nombreux axes d'amélioration.


Note : 5/10

Est-ce vraiment si avantageux de quitter ma banque traditionnelle pour une solution 100% en ligne ?

Modifié le 29/01/2019 à 16h24
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Banque en ligne

Le paiement mobile entre particuliers sera désormais instantané sur Paylib
Apple dévoile Card, son service de carte de crédit
Soupçon de blanchiment d'argent, conditions de travail toxique : Revolut dans la tourmente
#Rediff | Comparatif 2019 : quelle est la meilleure banque en ligne ?
#Rediff | Comparatif : quelle est la meilleure banque mobile en 2019 ?
Une panne informatique nationale a touché la BNP
⚡ Bon Plan chez Revolut : ouverture gratuite du compte standard et envoi de la CB pour 0€
Android : un cheval de Troie cible les clients Crédit Agricole et Banque Populaire
La Poste tente l’aventure de la banque en ligne avec Ma French Bank
Bon plan : pour son anniversaire Orange Bank vous offre  jusqu'à 160 euros
Nous avons testé Nestor, l’application pour gérer ses comptes bancaires
scroll top