C-Zam : notre avis sur la banque en ligne

Pierre Crochart Contributeur
13 janvier 2019 à 15h55
0
Capture d’écran 2019-01-29 à 15.56.03.png

Proposée par la chaîne d'hypermarchés Carrefour, C-Zam a été lancée en avril 2018 comme une alternative au Compte Nickel, qui sera abordé un peu plus loin dans notre comparatif.

C-Zam surfe de façon maligne sur la vague des banques mobiles et comptes courants simplifiés à l'extrême, et fait notamment reposer ses services sur la proximité (rassurante) avec tout son réseau d'enseignes. Il faut dire qu'en matière de banque, Carrefour a déjà un sacré bagage. 30 ans déjà que le groupe propose, via Carrefour Banque, de nombreux produits financiers allant du crédit renouvelable, en passant par le rachat de crédit ou les complémentaires santé. Ne manquait finalement à son attirail qu'un compte courant qui soit aussi simple qu'accessible : C-Zam.

Pour ouvrir un compte C-Zam, il vous suffit donc de vous rendre en magasin Carrefour ou de commander votre kit de démarrage sur le site de Rue du Commerce, filiale de l'enseigne. Il vous en coûtera 5 € pour l'acquérir.

Du reste, C-Zam n'impose aucune condition ou domiciliation de revenus à ses clients.

Le compte courant C-Zam


Carrefour se targue de proposer à ses clients un compte à ouvrir en 10 minutes, montre en main. Point sur lequel nous ne contredirons pas la marque, d'autant qu'il faut concéder le faible nombre de documents à produire pour ce faire : seules deux pièces d'identité sont nécessaires pour mener à terme la création du compte.

Contrairement à ses concurrents (sauf Nickel), C-Zam fournit directement la carte bancaire dans ses kits de démarrage. Ainsi, dès que le compte est créé, le client peut immédiatement en profiter, sans avoir à attendre la réception de sa carte.

Attendu, aussi bien qu'original : C-Zam permet à ses clients de lier leur compte courant à leur carte de fidélité Carrefour afin de bénéficier de récompenses supplémentaires.

Des avantages qui se heurtent malheureusement à un impair de taille : le compte courant C-Zam est payant. Carrefour facture effectivement 1 € par mois de frais de gestion. Une maigre dîme, certes, mais qui fait de facto passer C-Zam dans une autre catégorie.

On retrouve, malgré cela, tout ce qui fait le sel des banques mobiles dans l'offre de C-Zam. Il s'agit d'un compte courant qui va à l'essentiel en ne proposant qu'une carte bancaire et un RIB, vous permettant d'effectuer des virements simplement.

Comme dans les autres néobanques, C-Zam ne dispose d'aucune autorisation de découvert, mais prévoit des conditions de retrait extrêmement sévères pour ses clients. Ainsi, seuls les retraits depuis un distributeur Carrefour Banque ou BNP Paribas sont autorisés. Dans les autres banques, chaque retrait est facturé 1 € ! Même chose pour les retraits effectués hors de la zone euro.

Pour ce qui est des paiements, heureusement, C-Zam ne pratique aucune ponction. Même les paiements en devises sont sans frais.

Enfin, voilà un bon point pour les plus technophobes : C-Zam vous permet de bénéficier de l'assistance de tout le personnel des agences Carrefour Banque. De plus, même si l'essentiel des services C-Zam repose sur son application dédiée, la néobanque offre malgré tout à ses clients une interface en ligne, accessible depuis un navigateur Web. Grâce à elle, les clients peuvent administrer leur compte exactement comme d'autres pourraient le faire via leur smartphone.

Retour au menu

La carte bancaire C-Zam


Chez C-Zam, pas de compte Premium ou Metal permettant de bénéficier d'une carte plus performante. La néobanque ne propose qu'un seul compte courant facturé 1 €/mois et offrant une carte bancaire MasterCard.

Celle-ci est à débit immédiat et à autorisation systématique, ce qui signifie que le solde de votre compte sera interrogé à chaque tentative paiement (ce qui est plutôt rassurant car C-Zam ne propose aucune autorisation de découvert).

Compatible avec les paiements sans contact, il faut faudra néanmoins activer l'option dans les réglages de votre application (voir point suivant) afin d'en bénéficier. Application qui vous permet, en sus, de contrôler l'intégralité des options et plafonds de votre carte très simplement.

Enfin, C-Zam offre depuis peu la Garantie C-Zam Protection. Ce service, facturé 1,50 €/mois, permet à l'acquéreur de bénéficier d'une batterie d'assurances allant de la casse ou le vol des achats effectués avec votre carte C-Zam, au vol des espèces retirées en distributeur, jusqu'à l'avance sur honoraires d'avocats en cas de poursuites judiciaires dans un pays étranger.

Retour au menu

L'application C-Zam


Véritable cœur d'une néobanque, C-Zam dispose évidemment d'une application répondant à l'essentiel des fonctionnalités attendues. Mais côté design, la banque mobile de Carrefour se trouve à quelques wagons plus loin derrière à Revolut ou N26. Sur l'App Store iOS, l'application C-Zam récolte la note de 3,5/5 grâce à 170 notes. Sur Android, 1 983 utilisateurs lui accordent la note de 3,90/5.

Pour autant, les fondamentaux sont là : ouverture d'un compte en 10 minutes, consultation du solde et des remises sur la carte de fidélité Carrefour, ainsi que toutes les options ayant trait à la sécurité du compte. Comme chez Revolut, il est par ailleurs possible de recharger son compte courant en utilisant la carte bancaire d'un autre compte afin de ne pas attendre 24 à 48 heures pour recevoir un virement.

On regrette pourtant l'absence d'un outil de gestion du budget ou d'une fonctionnalité permettant, a minima d'épargner comme c'est le cas chez la concurrence. De plus, C-Zam n'a intégré que très récemment la possibilité de se connecter à son profil via les méthodes biométriques les plus récentes (sur iOS, Face ID n'est toujours pas proposé).

En outre, C-Zam se plie à une politique un peu étonnante pour ce qui a trait au changement de code PIN de la carte bancaire. S'il est possible de bloquer sa carte pour les paiements à l'étranger ou les achats sur Internet d'un simple clic, le rappel du code PIN de votre carte bancaire est gratuit la première fois seulement. Chaque nouvelle consultation du code vous sera facturée 1 €.

Retour au menu


C-Zam : l'avis de Clubic


Grâce à des conditions d'accès et à une disponibilité dans tout le réseau de magasins Carrefour, C-Zam séduira immanquablement un public assez large. Destinée aux personnes à la recherche d'un compte courant secondaire, aux clients réguliers de Carrefour (le compte permet d'avoir accès à des réductions exclusives) ou aux interdits bancaires, C-Zam remplit convenablement le cahier des charges des banques mobiles.
La carte MasterCard incluse est acceptée partout dans le monde et aucuns frais ne sont prélevés sur les paiements en devises, ce qui est toujours appréciable pour les grands voyageurs.

On regrette néanmoins la politique tarifaire un peu culottée de Carrefour, notamment en matière de retraits. Si on peut accepter sans broncher de payer 1 € par mois de frais de tenue de compte, on accepte moins volontiers d'être prélevé de 1 € à chaque retrait en dehors du réseau Carrefour Banque/BNP. De plus, le fait de faire repayer l'utilisateur s'il oublie le code PIN de sa carte bancaire est un peu fort de café pour une banque mobile.

Un bilan plus nuancé que pour la concurrence donc, qui se parsème malgré tout de certains avantages, comme celui de bénéficier d'un IBAN français, contrairement aux autres néobanques citées jusqu'à présent.


Note : 6/10

Est-ce vraiment si avantageux de quitter ma banque traditionnelle pour une solution 100% en ligne ?

Modifié le 19/06/2019 à 12h00
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top