🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Wix permet désormais de créer un site web qui accepte les paiements en crypto

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
18 octobre 2021 à 17h30
3
Paiement crypto © Dmitri Kalvan / Shutterstock.com
Dmitri Kalvan / Shutterstock.com

Wix, c’est plus de 210 millions de marchands en ligne à travers le monde. En s’associant à BitPay pour permettre le paiement par crypto-monnaies, le site s’offre des perspectives de revenus colossales.

Les utilisateurs et utilisatrices pourront payer avec douze des actifs les plus populaires. Un service disponible à partir du 12 octobre.

Sept crypto-monnaies et cinq stablecoins disponibles

Le marché des crypto-monnaies gagne du terrain tous les jours et les grands sites internet ne peuvent plus se permettre de l’ignorer. Les utilisateurs de Wix auront donc la possibilité de payer avec du Bitcoin , du Bitcoin Cash, de l’Ethereum , du Dogecoin , du Litecoin, du XRP et du Wrapped Bitcoin.

Les stablecoins, actifs numériques qui bénéficient d’une volatilité plus stable, seront également représentés. On cite déjà le BUSD (Binance Coin), le USDC (Ethereum), le DAI, l'USPD, le GUSD et le USDC. Rappelons que ces six valeurs s’alignent à peu près sur le prix du dollar et de l’euro, et qu’elles ont moins de chance de monter ou de descendre en flèche.

Peut-on s’attendre, à moyen terme, à des terminaux de paiement dominés par les crypto-monnaies ? Pour Omer Shatzky, chef du service de paiements chez Wix, la tendance ne fera qu'augmenter dans les prochaines années : « Avec BitPay, les marchands Wix ont accès à un nouveau marché de clients qui préfèrent payer avec le Bitcoin et les autres crypto-monnaies [...]. »

Un marché de plusieurs trilliards de dollars

Ce que les dirigeants de BitPay et de Wix ont déjà constaté, c'est que le payeur en crypto-monnaie est plus dépensier que le client avec de l’argent traditionnel. Ce phénomène n’est pas nouveau, car on a déjà observé que le client payant en espèces est plus « conscient » de son argent que celui qui paye par carte bleue.

Les prévisions sont donc très optimistes, car on annonce un doublement des revenus avec les crypto-monnaies, ce qui correspond à plusieurs trilliards de dollars dépensés en coins. L’intégration de ces moyens de paiements est relativement facile pour les marchands, et le choix des crypto-monnaies qu’ils acceptent sur leur site leur appartient.

Seul bémol : cette phase d’intégration n’est pas encore disponible en France. Vous ne pourrez bénéficier de ces paiements que sur les sites Wix installés au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Brésil, en Australie et en Allemagne. Alors que les grandes plateformes comme PayPal ou Shopify ont déjà pris le pli, l'intégration du paiement en cryptos sur les sites Wix français n’a pas encore été annoncée.

Source : Coinspeaker

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
merotic
De l’argent spéculatif qui ne vaut en réel rien, ce qui explique pourqauoi il est vite dépensé au cas où…<br /> Quelle folie !
stefr
Bonne initiative et ouvert aux stablecoins pour les plus fébriles.<br /> Les payeurs en cryptos sont plus dépensiers pas par manque de conscience de leur argent, mais plutôt qu’ils se lâchent plus avec les plus values engendrées.
mrassol
Les personnes avec cryptos n’achetent pas sur des site wix.com faut arreter …<br /> vu la qualité de 99% des sites wix c’est normal …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Vous pouvez suivre en temps réel les commandes passées à l'occasion du Black Friday sur cette carte du monde
Qui veut prendre la place de Stéphane Richard (et son salaire annuel de 1,6 million) ?
Pour mieux lutter face aux plateformes streaming, Canal+ veut séparer sa section films et séries du sport
Black Friday : malgré une chute des recherches, les Français toujours aussi friands de bonnes affaires
La répression des fraudes souhaite que Wish devienne invisible
Stéphane Richard échappe à la prison, le P.-D.G. d'Orange écope d'un sursis et d'une petite amende
Le football serait le sport le plus piraté en streaming selon cette étude, voici ce qu'on sait
Free ne veut pas de la fusion TF1-M6 et met en doute la compétence des autorités françaises pour décider de sa légalité
Amazon refuse les cartes Visa britanniques à cause de frais bancaires trop élevés : demain en France ?
Rémunération des droits voisins : Google et l'AFP ont trouvé un accord
Haut de page