le jeudi 06 avril 2017

Facebook : un bouton "Hello" pour devenir un site de rencontres ?

Le 6 avril 2017, sur Facebook, nous avons remarqué une nouveauté : un bouton « Hello » est disponible sur tous les profils du réseau social. Un bouton qui permet d'envoyer simplement un "Hello" mais qui pourrait être la première étape pour Facebook pour devenir un site de rencontres. Car la fonction permet de contacter des inconnus.

Cette actualité ayant rencontré un certain succès dans la semaine, nous la remettons en avant afin que ceux qui n'auraient pas pu la consulter puissent le faire.


Les plus anciens utilisateurs du réseau social de Mark Zuckerberg se rappelleront sans doute de la possibilité d'envoyer des « poke ». Cette fonction n'a jamais disparu, mais elle n'est disponible qu'entre amis Facebook.

« Hello » : une manière de contacter des inconnus ?


La nouvelle fonctionnalité Hello de Facebook est assez simple : sur le profil de tous les utilisateurs Facebook, il y a désormais l'option « Hello ». Elle se situe à côté de « Ajouter » chez les utilisateurs qui ne sont pas encore dans les contacts et à côté de « déjà abonné » pour les utilisateurs avec qui l'on est ami Facebook.


Un simple clic permet d'envoyer un "Hello" et la personne recevra une notification comme celle qui suit :

Hello 2


Cette notification m'a été envoyée par une personne qui n'est pas dans mes contacts Facebook. Il m'est alors possible de cliquer sur la notification, ce qui me renvoie sur son profil où Facebook me propose de lui « répondre » :

Hello 3


Une manière d'entamer une conversation entre deux inconnus ?


Lorsqu'on répond à une personne nous ayant envoyé un "Hello", Facebook propose de poursuivre tout simplement avec une conversation. Le réseau social affiche deux options : soit ajouter la personne, soit la contacter :

Hello 4


Il est évident que la notification sur le profil et la possibilité de contacter la personne par la suite semblent être une fonctionnalité plutôt destinée à des personnes qui ne se connaissent pas ou qui, tout du moins, ne sont pas des « amis ».

Il semble alors aisé d'imaginer Facebook comme un réel réseau de rencontres : on pourrait envoyer des « Hello » à des personnes avec lesquelles on a des affinités dans des groupes Facebook, ou même faire des recherches par ville.

Naturellement, cela ne manquera pas de poser des problèmes de stalking et autres harcèlements. D'autant plus qu'il semblerait impossible de ne pas recevoir de « Hello » : aucun paramètre ne permet de supprimer l'option.

Modifié le 07/04/2017 à 19h03
Commentaires