Brexit : La commission européenne va révoquer les noms de domaine britanniques en .eu

27 janvier 2019 à 18h08
40
brexit pixabay.jpg

Ce n'est pas la conséquence la plus attendue du Brexit, mais elle pourrait affecter de nombreuses entreprises du Royaume-Uni. Les titulaires britanniques de noms de domaine en .eu verront leur enregistrement être purement et simplement révoqué par la Commission européenne.

Certains particuliers et entreprises britanniques risquent de maudire le Brexit. Ceux qui possèdent un nom de domaine en .eu vont en effet subir de plein fouet les conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

250 000 noms de domaine pourraient disparaître

En premier lieu, sans surprise, les utilisateurs britanniques ne pourront bientôt plus enregistrer ce type de domaine. Mais le deuxième « effet Kiss Cool » concerne directement ceux qui possèdent déjà un site en .eu, qui verront leur nom de domaine être révoqué par la Commission européenne. Une décision qui entraînera leur disparition, au plus tard 48 heures après.

Par conséquent, d'après les estimations, ce seront environ 250 000 noms de domaine qui seront supprimés du web. La date d'application de la révocation dépendra de celle à laquelle sera conclu l'accord de retrait entre le Royaume-Uni et l'UE. Mais elle pourrait intervenir au 1er janvier 2021.

Des répercussions sur les activités en ligne

Cela laisse donc un peu de temps aux propriétaires de noms de domaine en .eu pour se retourner, mais il ne sera certainement pas de trop. Car les conséquences, en particulier sur les professionnels, seront terribles. Assister à la suppression de son nom de domaine signifie notamment devoir en acquérir un autre et repartir de zéro en matière de référencement. Cela peut également avoir une certaine incidence sur les communications par mail, qui reposent également sur ce système.

Il reste toutefois un espoir pour les utilisateurs britanniques : que l'UE et le Royaume-Uni parviennent à se mettre d'accord sur une disposition transitoire, qui leur permettrait de migrer progressivement du .eu vers leur nouveau domaine.

Source : EURACTIV

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
40
0
avandoorine
C’est un peu stupide tout de même pour le coup. OK il sorte de l’union européenne, mais géographiquement le Royaume Uni a toujours fait parti de l’Europe.
TheFelin
C’est pas une île? et de Gaulle avait dit qu’il n’en faisait pas partie, enfin de mémoire!
Pas_de_Bol
Ils ont toujours voulu être à part (miles, livre, conduite à gauche), qu’ils assument un peu.
zoup01
Avandoorine: géographiquement, ils sont en Europe, mais plus politiquement et économiquement . Idem pour les suisses…<br /> Donc les règles internationales de circulation, du commerce, etc. vont et doivent s’appliquer.<br /> Je suis partisan de l’Union européenne, même si c’est loin d’être parfait, mais je préfère une mauvaise Europe que pas d’europe du tout…<br /> J’espere que ça va faire réfléchir pas mal de bas de plafond en France.
Oceanazur
Bonjour<br /> Il n y a aucun cimetière de français ou de n’importe quel pays d’europe en angleterre. Par contre des milliers de soldats anglais sont enterres dans des dizaines de cimetières à travers l’europe. Alors l’europe doit avoir un brin de reconnaissance et respecter ce peuple qui a choisi de vivre comme il l’entend. On le traite de tout les noms et on fait différends chantage ( rackets, fermetures, délocalisation… ) pour l’obliger à renoncer à une décision souveraine. Cette europe est pire que la mafia .
manu0086
T’es à côté de la plaque toi, il n’y a aucun chantage… l’UE a pris acte et accepté leur décision, il n’y a que les conséquences de leur choix. Les brexiteurs ne veulent pas les assumer, ça va les tuer politiquement.
Oceanazur
On dirait que vous ne connaissez pas les anglais. Ils sont superbement intelligent et disposent d’une longueur d’avance sur le monde. Ils savent oú ils vont. En coulisse ils sont tous de mèche pour quitter sans accord. Leur faux apparent désaccord n’est qu’un leurre pour gagner du temps jusqu’au 29 et désorienter l’ivrogne junker qui dirige l’ue. De toute manière la grande bretagne n’a pas ke choix. C’est son existence qui est menacée par la libre circulation des personnes. Son système ne pourrait jamais au tsunamu engendré par la migration en provenance des anciens pays de l’urss.
KlingonBrain
Je trouve que cette attitude tient de l’extrémisme et de l’amateurisme. Du grand n’importe quoi.<br /> Pour les professionnels, il est primordial qu’un nom de domaine puisse être garanti stable dans le temps. Car une entreprise peut y investir énormément d’argent.<br /> Imaginez si facebook ou google devait changer de nom suite à la perte de son domaine ? Imaginez la perte financière.<br /> En plus, comme les tld, ce n’est pas ça qui manque, on se demande bien pourquoi on irait se faire chier à prendre un domaine en .eu quand on peut choisir un .com ou un .fr ou vous ne serez pas emmerdé par ce genre de problème.<br /> D’ailleurs, au final, cela donne un argument de plus à ceux qui dénoncent l’impérialisme de l’Europe et son système punitif pour empêcher les pays de lui échapper.
Oceanazur
N’oublios pas qu l’angketerre a la soeur usa qui est derrière en plus des pays de communwealth.
KlingonBrain
Sauf que le “.com” américain ou le “.fr”, je peux les garder sans aucun problème même si demain la France sors du bourbier européen.<br /> Encore un truc de plus qui démontre que le système européen, c’est un système élaboré pour qu’on ne puisse jamais les quitter. Tout, absolument tout est fait pour causer des dommages à ceux qui voudraient sortir. Et visiblement jusque dans les moindres détails les plus mesquins…
Oceanazur
L’extrême droite apparait partout et on ignore l’évidence. Autriche suède allemagne italie et j’en passe… .Les peuples des pays de l’ouest jadis à l’aise se sont apauvris et ont faim maintenant contrairement au pays de l’ex urss qui se sont transformés d’une façon rapide et fulgurante grâce au siphonage par l’europe des richesses des pays jadis aisés. Un système préjudiciable de vases communiquants. Maintenant les sous se font rares, situation agravée par le brexit. Résultat les pays de l’ex urss se tourneront vers la russie. Avidité pécunière des pays de l’est oblige.
Macfly
Il ne s’agit pas de mesquinerie, si demain j’achète un produit sur un site de vente en ligne en .eu je pourrais penser à tort que j’achète dans un pays de l’union, avec les conséquences douanières qui vont avec.<br /> Cette décision est donc parfaitement logique et même plutôt rassurante.
Carlomanus
Pardon, mais qu’est-ce que ça a à voir ? Tu rigoles ou quoi ? Il y a eu un referendum, et les nationalistes ont gagné en mentant aux gens, comme ici, d’ailleurs… On a l’habitude de dire que c’est une décision souveraine, actée par un vote qui ne l’est pas moins. Qu’à donc à voir l’Union dans cette décision ? On a voté à leur place ? Je me souviens ici des félicitations de l’extrême-droite au parti souverainiste anglais… C’est drôle, on l’entend moins la blondasse en ce moment…
Carlomanus
Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire… Les angliches ont participé, messieurs les “pro britanniques” à l’élaboration de ces textes… Ils en connaissaient les conséquences, maintenant qu’ils les subissent ! Je ne vois pas où est le problème : ils ont voté, on respecte leur vote, et ils connaissaient les règles. Pourquoi certains défendent-ils ces gens-là ? La cinquième colonne est là ?
KlingonBrain
Sauf que c’est le commerçant qui choisit son nom de domaine, pas le client…<br /> Et la plupart des acheteurs ignorent totalement les avantages potentiels dont vous parlez, cela signifie par conséquent absence total d’avantage pour le commerçant de choisir un .eu<br /> Par contre, risquer de se faire “dessouder” son nom de domaine le jour ou son pays sors de l’union, c’est un risque très concret qu’il ne faut surtout pas négliger au vu des conséquences potentielles. Et je pense que les professionnels ne vont pas du tout apprécier ça…<br /> Ensuite, en tant qu’acheteur, je n’ai jamais rencontré de problème. Tous les commerçants sérieux indiquent dans quel pays ils sont basés. D’ailleurs savoir que c’est en Europe n’est pas suffisant. Acheter en France, en Allemagne, en Grèce ou en Italie, ce n’est pas du tout la même chose.<br /> Et d’ailleurs, une société de commerce domiciliée en Europe ou ayant une filiale en Europe ne garantit pas pour autant une expédition à partir de l’Europe.<br /> Enfin, est ce qu’un domaine en .eu ça protégerait pour autant des fraudes ? En France, on fait toujours l’erreur de croire que l’administratif qui fait suer les gens honnêtes dissuaderait forcément les escrocs. Et ce n’est malheureusement pas toujours vrai.<br /> D’ailleurs, je me souviens de l’époque ou acheter un .fr demandait une horrible quantité de paperasse. Et ils ont fini par changer après s’être rendu compte que personne n’en voulait, que tout le monde achetait du .com américain, même les collectivités locales. Ca finissait par faire “tache”…<br /> En France, on aime se rassurer sans réaliser que l’administratif a un coût de gestion énorme, qu’il n’empêche pas toujours les fraudes et par contre qu’il fait perdre du temps et de l’argent à tout le monde.<br /> Nous avons à apprendre certaines choses des américains qui savent parfois faire plus simple et plus efficace. Ne pas se compliquer la vie la ou cela ne présente pas d’intérêt.
KlingonBrain
Ils les connaissaient, c’est vite dit…<br /> Dans tous les pays, ce sont quelques européistes aveugles et utopistes qui se sont occupés de ces questions. Et a l’époque tout le monde leur a fait confiance. Une confiance aveugle… et l’on découvre les dégâts aujourd’hui. Manifestement, l’europe à été tricotée comme une toile d’araignée dont il est très difficile de sortir.<br /> Est ce que vous connaissez vraiment les détails de tout ce qui a été signé en votre nom ? La réponse est vraisemblablement non.<br /> On ne défends pas spécialement les anglais. C’est juste qu’il faut envisager que cela puisse nous arriver à nous aussi. Mais aussi à d’autres pays comme l’Italie et la Grèce. Et les anglais sont finalement le premier laboratoire pour apprendre comment on peut arriver à sortir du merdier.
waaarrrg
arreter de parler sans connaître…<br /> les nom de domaine appartienne à des pays.<br /> fr france ch suisse uk royaume uni.<br /> eu c est l EU il faut donc faire parti de union européen. les anglais quittent l EU il doivent renoncer au domaine Eu.
REMI_77
En toute logique, ce sera la même chose pour le .fr qui ne peut être enregistré que pour (citation du site de l’AFNIC):<br /> “Ils sont accessibles aux entreprises européennes et les personnes physiques résidant au sein de l’Union Européenne mais aussi en Suisse, Norvège, Islande et Liechtenstein, pour une période de 12 mois, renouvelable par tacite reconduction”<br /> https://www.afnic.fr/fr/produits-et-services/le-fr/<br /> Un article un peu plus complet aurait pu le dire cela aurait évité aux rageux de dire tout et n’importe quoi (comme d’hab)…
romu79
Il y a 30 ans, il fallait que la GB fasse partie de l’Europe à tout prix (y compris en transigeant sur bien des points de l’UE) et aujourd’hui que le “peuple” en a décidé autrement, il est urgent de punir la GB… C’est cette Europe que nos élites politiques ont construit.
tmtisfree
Cette pseudo news a déjà un an :<br /> theregister.co.uk<br /> Europe dumps 300,000 UK-owned .EU domains into the Brexit bin<br /> Bureaucrats break internet norms by vowing to ban Blighty-based bods from Euro TLD<br /> Et il est si facile d’obtenir une adresse fictive en UE pour quelques € par an :<br /> iwantmyname – 14 Feb 13<br /> Need To Register Domains Requiring A Postal Address In Europe? We've Got You...<br /> Almost 20 years after founding the European Union, one would think that it may also have had a profound impact on the country code top-level domains (ccTL……<br />
MattS32
Mais dans la mesure où l’AFNIC a déjà ouvert le .fr à des pays hors UE mais géographiquement proche (Suisse, Norvège, Islande, Lichtenchtein), on peut supposer qu’avec le Brexit ces règles seront mises à jour pour inclure le Royaume-Uni.
MattS32
Mais le .eu, il ne veut pas dire Europe (il n’y a pas d’entité légale “Europe” qui pourrait posséder et administrer ce TLD), il veut dire European Union.
MattS32
Dans les faits, ça n’embêtera sans doute quasiment que les particuliers.<br /> Les entreprises n’auront qu’à créer une filiale dans un pays de l’UE (de toute façon, elles le feront sans doute pour des questions pratiques si elles continuent à faire du business dans l’UE) et à lui transférer la propriété du nom de domaine. C’est ce que font déjà toutes les entreprises américaines qui ont un .eu (suffit de tester, quasiment toutes les grosses boîtes US ont leur .eu).<br /> Et pour les particuliers ou les petites boîtes ne voulant pas créer de filiale, ça fait une idée de business à lancer : créer une boîte qui rachète les noms de domaines en .eu des anglais pour les fait pointer vers où ils veulent ^^
LeGrosWinnie
*** Pas possible de supprimer son commentaire ?
KlingonBrain
@REMI_77 Vous oubliez un très léger détail…<br /> C’est que le .fr, c’est notre domaine a nous.<br /> Le risque qu’on se le supprime à nous même est quand même… relativement improbable…<br /> Donc c’est un choix relativement sûr pour des français.<br /> Contrairement au .eu qui peut nous être supprimé si nous sortons de l’Europe.<br /> Pour le reste, ça fait très longtemps que l’AFNIC ne demande plus de documents formels. Mais il va de soi que pour un italien, un suisse ou un allemand, il vaut sans doute mieux choisir le domaine de leur pays.
aldericdevir
Ils ont décidés de partir, mais ils veulent garder tous les avantages sans les inconvénients. désolé mais maintenant faut qu’ils assument !
Guibsou
Hors sujet total : tu ne serais pas le gros minet qui réagissait dans les forums de feu materiel.be ?
MattS32
@Guibsou &gt; Yep, c’est bien moi.
fg03
+1<br /> Il y a un système métrique mais c’est bourrichons pour rester correct préfèrent utiliser leur système métrique… C’est une tare atavique chez eux de ne pas vouloir rejoindre le rang !
Guibsou
Content de te relire ^^
KlingonBrain
En même temps, la dictature de la pensée unique, c’est la mère de tous les maux.<br /> Certes, il y a de bonnes raisons d’adopter le système métrique. Il a de gros avantage par rapport a leur système de mesure impérial.<br /> Mais pour ma part, je pense qu’il faut respecter la volonté des peuples.<br /> Et cela d’autant plus qu’il n’y a pas forcément que du bon dans le système de mesure international. Accepter bêtement les choses par discipline aveugle ne fait pas progresser les choses.
bonzour
moi je n’ai rien à faire de la politique mais derrière ces décisions c’est la vie de gens qui est en jeu. Donc au moins leur donner plusieurs mois pour se retourner. Et l’Europe qui se réveille simplement maintenant ou bien elle a prévenu depuis des mois ?
bonzour
ce sont les politiques qui tirent les ficelles et les gens qui travaillent qui en font les frais
bonzour
et les US, ils n’ont pas leur système à eux ? Encore heureux que 90% des pays ont accepté le système métrique sinon les US nous aurait fait passer au leur.
bonzour
ouais bon, le système métrique est un système simple et logique. De base 10.<br /> Un système totalement apolitique même si localement les gens n’en veulent pas. Déjà les voitures à droite ou à gauche c’est bien c.ns, les langues différentes pas trop pratiques mais pour mesurer, heureusement que une certaine uniformisation a eu lieu. Au niveau international au moins.
dancod
En mettant un maximum de bâtons dans les roues des pays qui auraient des velléités de liberté, l’europe assure son avenir… Est-ce un comportement démocratique? non, certainement pas.<br /> Les Britaniques doivent couler à cause du Brexit, il ne faut surtout pas que des pays comme l’Italie aient les mêmes envies. C’est la même chose pour les négociations entre la Suisse et l’EU, il ne faut surtout rien donner parce qu’il y a des membres de l’EU qui ont les mêmes demandes…<br /> L’idée de l’europe était belle au départ, mais elle est totalement corrompue et devenue l’ennemie des peuples…
Krypton_80
Le système de mesure impérial (qu’il soit UK ou US) et le système métrique sont plus ou moins utilisés à parts égales dans le monde en fonction du pays d’une part mais aussi en fonction du domaine d’utilisation. Autrement dit certains pays utilisent même les 2 systèmes en même temps, à commencer par la France. Dans l’aviation on parle en pieds pour l’altitude, dans la marine on parle en noeuds pour la vitesse. Pour le diamètre des roues on parle en pouces et pour les écrans on utilise soit les pouces soit les cm etc.<br /> Par conséquent il est faux de dire que le système métrique est majoritairement utilisé dans le monde. D’autre part, s’il y a un seul système métrique, il y a plusieurs systèmes de mesure impériaux : un mile UK n’est pas un mile US, un gallon UK n’est pas un gallon US, et si l’Amérique du Nord (Canada compris) roule à droite et pas à gauche comme en Australie ou Nouvelle-Zélande, c’est que Napoléon n’y est pas étranger. Enfin pour les températures on utilise soit les degrés Celsius soit les degrés Farenheit, également en fonction du pays.<br /> Donc non 90% de la planète n’utilise pas le système métrique à 100%. Il faut aller dans le domaine de l’astronomie pour trouver un système de mesure qui soit commun à 100% au niveau international, comme pour les années-lumière par exemple, car faute d’un système de mesure unique, les stations spatiales internationales seraient ingérables.
samael0
Les pauvres
ventrebleu34
.fr veut dire France, .eu veut dire Europe ,si l’Angleterre quitte l’union européenne,il est normal qu’ils ne puissent plus utiliser .eu, c’est aussi simple que cela…pas pour tout le monde apparemment…!
Carlomanus
Tu parles… Qui a décidé de partir ? Tu le sais bien, non ?<br /> Les statuts de l’union sont clairs et nets. Et, si les angliches ne savent pas lire, eh bien tant pis pour eux !<br /> Il n’a pas été décidé, comme si c’était un complot contre eux, de les “punir”, mais de respecter les textes qui autorisent la sortie d’un pays. Ce n’est jamais simple, ça se saurait. Ce sont les mêmes textes, d’ailleurs, que les britanniques ont aidé à élaborer… Soit, c’est leur choix, laissons-leur, mais qu’ils respectent les accords, rien de plus et rien de moins. Le fameux “.eu”, c’est exactement comme la question de Galileo, le positionnement par satellite européen : c’est un projet de l’union européenne, ils en sortent et n’en font donc plus partie. Il y a une logique inébranlable là-dedans, non ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Intel met en place l'équité salariale entre femmes et hommes
Edifier annonce des intra sans-fil (et pas trop cher)
Samsung lancera son propre wallet de crypto-monnaies avec le Galaxy S10
Apple dépose un brevet pour équiper ses appareils d'un détecteur de gaz nocifs
Amazon rejoint le conseil d'administration de la Zigbee Alliance
🔥 5 promos sur les formations Udemy : Fullstack, AngularJS, Excel, Unity 3D, Python...
Le graphène, matériau miracle ? Pas sûr : ses propriétés sont altérées par l’humidité
L'holographie multicolore bientôt sur nos smartphones et lunettes de réalité augmentée ?
Facebook a volontairement laissé des enfants dépenser l'argent de leurs parents
McLaren imagine la Formule 1 des années 2050... entre F-Zero et Trackmania ?
Haut de page