Go Daddy dément un piratage et évoque des problèmes internes

11 septembre 2012 à 18h42
0
Victime d'une panne de plusieurs heures hier soir, le service d'hébergement Go Daddy réfute aujourd'hui l'idée d'une attaque par déni de service (DDoS) au profit de problèmes internes sur son réseau. Une information qui contredit une déclaration d'un hacker.

00DC000004391422-photo-godaddy-sq-gb.jpg
Hier soir, le service d'hébergement Go Daddy est tombé pendant environ 4 heures, entraînant avec lui les millions de sites stockés sur ses serveurs. Rapidement, le compte Twitter d'un hacker se faisant appeler Anonymous Own3r a revendiqué ce qui semblait être une attaque. Bien que membre d'Anonymous, il explique néanmoins qu'il s'agit de sa propre « oeuvre » : depuis, de nombreux soutiens à sa cause se sont ajoutés, mettant notamment en avant le fait que Go Daddy serait favorable à la loi SOPA.

De son côté, l'hébergeur a tenu à donner sa propre version des faits : « Ce n'était pas un" hack "et ce n'était pas une attaque par déni de service (DDoS). Nous avons déterminé que l'interruption de service était due à une série d'événements internes liés à des problèmes sur le réseau, qui ont corrompus certaines données des tables de routages » a déclaré le PDG de Go Daddy.

Un démenti rapide qui vise sans nul doute à rassurer les clients de l'hébergeur de la sécurité de ce dernier, mais qui laisse tout de même planer un doute sur la raison de la mise hors-ligne de millions de sites la nuit dernière.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Home'n'go met l'open data au service de la recherche de logement
IDF 2012 : Dadi lance son premier IDF, cap sur Haswell !
Sony RX1 : le premier compact plein format au monde
Sony Alpha 99 : un simili-reflex à capteur plein format
Sony NEX-6 : un hybride expert et Wi-Fi plus abordable
Bouygues met de la 4G dans ses forfaits professionnels
Développement web : Microsoft publie WebMatrix 2
Conférence Qualcomm IQ 2012 : Snapdragon S4, applications connectées et retour sur la gamme Lumia
Etude Mobile Etiquette : Intel fait l'état des lieux du partage sur Internet
Insolite : un Kindle en guise d'écran pour un Raspberry Pi
Haut de page