Les sites hébergés par Go Daddy hors service suite à une attaque

Par
Le 10 septembre 2012
 0
Gros temps pour le professionnel de l'hébergement qu'est Go Daddy. Il s'avère en effet qu'un certain nombre de sites hébergés par Go Daddy sont inaccessibles. Un pirate revendique le crédit de cette attaque depuis Twitter.

L'hébergeur a reconnu, là encore par le biais de Twitter, l'existence de la panne alors qu'il indique par le biais de ses pages support travailler sur la restauration des services. Pour l'heure, les officiels de Go Daddy ne se sont pas exprimés publiquement plus en détails sur le problème. Il est de plus difficile d'estimer l'impact de cette dernière, le nombre de sites concernés n'étant pas connu pour le moment. Nos confrères de TechCrunch parlent de « millions de sites » inaccessibles.

05397599-photo-godaddy-tweet.jpg


Qui plus est, cette attaque semble également toucher les serveurs DNS de Go Daddy. Du coup, et même si l'on ne sait pas pour le moment si les serveurs DNS de l'hébergeur sont simplement surchargés ou hors ligne, les sites qui ne sont pas hébergés par Go Daddy mais bénéficient des services de registrar de la firme peuvent également être concernés. Tout comme d'ailleurs les services de mail.

05397597-photo-anonymousown3r-tweets.jpg


L'utilisateur "AnonymousOwn3r" revendique cette attaque sur Twitter. Il précise que celle-ci est son œuvre personnelle et non celle du collectif Anonymous. Pour ce qui est de ses motivations, l'individu évoque son désir de vérifier le niveau de cyber sécurité de l'hébergeur et évoque également d'autres raisons qu'il ne peut détailler. Quant à la gravité de l'attaque que subit actuellement Go Daddy, AnonymousOwn3r déclare que celle-ci : « peut durer une heure ou un mois ».

Mise à jour 00:04 : Le site de Go Daddy, un temps inaccessible, puis de nouveau fonctionnel a été mis à jour avec le message d'accueil suivant :

01e5000005397605-photo-godaddy-message.jpg


Mise à jour 23h09 : Il semblerait selon Data Center Knowledge que l'attaque affecte également les services de vérification des certificats SSL, entrainant inévitablement des conséquences pour tout ce qui concerne le e-commerce.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top