🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Comment faciliter le suivi et la gestion de ses cryptomonnaies avec cette solution gratuite ?

19 mai 2022 à 11h00
Sponsorisé par
Opera Software
0
Sponsorisé par Opera Software
Opera Crypto browser

Lancé en janvier 2022 sur Windows, macOS et Android, puis en avril suivant sur iOS, Opera Crypto Browser s’inscrit dans une logique d’ouverture et de décentralisation du web. Partant du constat qu’il est aujourd’hui difficile pour les internautes ordinaires d’interagir simplement avec le Web 3.0 et de se familiariser avec la DeFi, la société norvégienne dévoile un crypto-navigateur équipé des ressources et outils indispensables à la compréhension, au suivi et à la gestion avancée des cryptomonnaies.

Indépendant d’Opera Browser, Opera Crypto Browser consiste en une porte ouverte vers le web et les applications décentralisées. Dans la continuité des divers projets menés par l’éditeur depuis quelques années (prise en charge du protocole P2P IPFS, intégration d’un crypto-wallet au navigateur de base), la dernière innovation de l’entreprise norvégienne se donne pour mission d’offrir à ses internautes un environnement sécurisé, spécifiquement dédié à la DeFi (finance décentralisée), et donc aux cryptomonnaies. Ce dernier répond à un impératif de taille : démocratiser une technologie de niche prônant l’émancipation et l’accessibilité, mais paradoxalement trop obscure pour permettre au grand public d’en profiter correctement.

Crypto Corner : un tableau de bord complet pour novices motivés

Qu'est ce qui fait l'actualité crypto ? Qu'est ce qui est tendance aujourd'hui sur les réseaux sociaux ? Quel est le cours du BTC ? Comment acheter des crypto ou des NFT ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’un NFT ? Aborder les cryptomonnaies en autodidacte n’est pas une mince affaire, loin de là : le vocabulaire est technique, la technologie complexe, l’internaute lambda perdu.

Pour contrer les toutes premières difficultés auxquelles se heurtent les néophytes, Opera a choisi de penser Opera Crypto Browser comme un environnement de navigation confortable et pédagogique. En témoigne le Crypto Corner, tableau de bord recelant d’informations précieuses et d’outils indispensables pour se lancer dans la crypto-finance en connaissance de cause. Notons qu'Opera ne fait pas de conseil financier.

opera crypto browser © clubic.com

Epinglé à la barre d’onglets, le Crypto Corner officie comme tableau de bord multi-fonction. On s’y renseigne sur les cours des crypto qui nous intéressent, avec la possibilité d’ajouter de nouvelles devises au module de surveillance depuis l’icône des paramètres. Sont également signalés la tendance générale du marché ainsi que les frais de Gas Ethereum mis à jour en temps réel.

Au-delà des données très pragmatiques, le Crypto Corner se déploie comme un kit de démarrage regroupant des ressources, des informations et des astuces pour comprendre comment fonctionnent la blockchain, et la finance décentralisée de façon plus générale. Un fil d’actualités met en avant les contenus issus de sources éditoriales spécialisées, un agrégateur multimédia offre un accès direct aux vidéos, podcasts et chaînes YouTube traitant de sujets crypto, des raccourcis vers des forums et groupes d’expertise (Reddit, Telegram, Discord) facilitent l’accès aux échanges intracommunautaires et des cours en ligne reprennent les bases des technologies crypto pour permettre à tout un chacun d’acquérir un bagage de connaissances élémentaires.

opera crypto browser © clubic.com

En plus des contenus théoriques et instructifs, le Crypto Corner intègre quelques outils pratiques permettant aux internautes peu expérimentés d’anticiper et de réaliser leurs toutes premières opérations sur la blockchain. Le calendrier des airdrops (distributions gratuites de cryptomonnaies ou de jetons) consigne les manifestations à venir, l’agenda offre un aperçu des évènements programmés pour le mois en cours et la galerie des NFT propose d’investir dans des projets hébergés sur des marketplaces réputés.

Un navigateur intégrant un portefeuille de cryptomonnaies maison…

À l’image d’Opera Browser, Opera Crypto Browser intègre son propre portefeuille de cryptomonnaies non custodial, ou non hébergé (la clé privée est détenue par l’internaute, et non par Opera. De fait, l’internaute est propriétaire des fonds qui y sont stockés). Le service est accessible dans la barre latérale du navigateur et permet, au choix, de créer un nouveau crypto-wallet ou de restaurer un compte existant à l’aide d’une phrase de passe précédemment attribuée (clé privée).

opera crypto browser © clubic.com

C’est dans ce portefeuille que l’on retrouve ses cryptomonnaies et NFT achetés. C’est également par le biais de ce service que l’on peut envoyer, recevoir, revendre ses devises et en acheter de nouvelles en quelques clics.

À noter que le crypto-wallet d’Opera Crypto Browser gère principalement l’Ether et les jetons ERC-20 et ERC-721 (NFT). Les tokens ERC-1155 devraient intégrer la liste des jetons pris en charge à très court terme.

Par souci de confort et de fluidité, le crypto-wallet d’Opera Crypto Browser offre à ses utilisateurs et utilisatrices la possibilité d’éditer une liste personnalisée de favoris à partir de l’inventaire des cryptomonnaies compatibles. Epinglée sur la page d’accueil du portefeuille, cette liste affiche en temps réel la valeur en dollar des devises sélectionnées. En cliquant sur l’une d'elles, on accède aux détails de son cours (heure, jour, semaine, mois, trimestre), au nombre de jetons produits et en circulation, ainsi qu’aux options de réception, d’envoi, d’échange, d’achat et de revente.

opera crypto browser © clubic.com

… compatible avec MetaMask, Coinbase et Binance

Bien que solution adaptée aux nouveaux utilisateurs des cryptomonnaies, Opera Crypto Browser n’oublie pas de répondre aux besoins d’internautes expérimentés. A cet effet, les utilisateurs et utilisatrices peuvent connecter leurs crypto-wallets MetaMask, Coinbase, Binance ou tout autre portefeuille compatible EMV (Ethereum Virtual Machine) existant au navigateur, à la manière d’extensions. Ils y retrouvent évidemment leurs cryptomonnaies qu’ils gèrent comme ils l’entendent (achat, revente, échange, envoi, réception).


Les investissements multichain, valeur ajoutée d’Opera Crypto Browser

L’un des atouts les plus importants d’Opera Crypto Browser réside très certainement dans sa gestion multi-blockchain. On l’a vu, le crypto-wallet du navigateur est pleinement compatible avec Ethereum (ETH). À cette plateforme emblématique s’ajoute la prise en charge d’autres technologies que sont Polygon (MATIC), BNB Chain (BNB) et, sur mobile uniquement, Celo (CELO). Objectif : offrir aux internautes un accès simultané à l’ensemble de leurs crypto-actifs au même endroit, quelle que soit la blockchain dont ils dépendent. Il n’est ainsi plus nécessaire de cumuler plusieurs interfaces de crypto-wallet pour passer d’un réseau à l’autre.

opera crypto browser © clubic.com

Afin de faciliter la centralisation des actifs issus de blockchains différentes, les réseaux susmentionnés sont préconfigurés par Opera Crypto Browser. En clair, aucune manipulation n’est requise de la part des utilisateurs et utilisatrices qui souhaitent gérer en même temps leurs ETH, MATIC, BNB et CELO. Les internautes les plus expérimentés se réservent cependant la possibilité de désactiver les réseaux de leur choix (Réglages > Réseaux > désactiver les interrupteurs correspondant aux Mainnets non exploités).

La prise en charge de plusieurs blockchains très utilisées permet par ailleurs aux internautes ayant investi sur plusieurs réseaux d’importer automatiquement leurs jetons dans leur crypto-wallet Opera. À titre d’exemple, des solutions comme MetaMask imposent à leurs clients de configurer manuellement l’ajout de tokens autres que les ETH et ERC-20 (adresse du contrat, symbole, décimales de précision).

Pour parfaire l’expérience multichain, Opera Crypto Browser autorise les swaps sur les différentes blockchains prises en charge, là où d’autres crypto-wallets ne gèrent que les échanges basés sur une seule plateforme.

Le web 3.0 pour tous, sans bousculer ses habitudes de navigation

Bien qu’Opera Crypto Browser se distingue essentiellement de la concurrence par ses fonctions dédiées au web 3.0, il n’en demeure pas moins un navigateur fonctionnel, adapté à des usages plus classiques comme surfer sur le web, communiquer par mail ou messagerie instantanée, parcourir les réseaux sociaux, visiter des boutiques en ligne, etc. Il n’est donc pas utile de cumuler Opera Crypto Browser et une seconde solution de navigation afin de faire coexister web 2.0 et web 3.0.

Pour simplifier au maximum le passage définitif à Opera Crypto Browser, le navigateur se montre capable d’importer historique et favoris issus d’autres plateformes comme Chrome, Firefox ou Edge.

opera crypto browser © clubic.com

Par ailleurs, dans la mesure où Opera Crypto Browser est basé sur Chromium, libre à chacun d’en décupler les fonctionnalités à l’aide d’extensions Chrome dont la pleine compatibilité est assurée par l’addon officiel Install Chrome Extensions.

Avec son Crypto Browser, Opera entend donc démocratiser au maximum les technologies du Web 3.0 avec un crypto wallet complet qui saura guider les néophytes tout en répondant aux besoins des utilisateurs les plus aguerris.

Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec Opera Software
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Google renforce et unifie son gestionnaire de mots de passe
Firefox : plus de confidentialité et plus de confort pour vos sessions de binge-watching
Pour les soldes obtenez Photoshop, Premier Pro à -20% grâce à cette offre Adobe !
Gmail : la nouvelle interface sera bientôt déployée par défaut
La nouvelle IA de Luminar Neo permet d'effacer le fond de vos portraits en un clic
Apple met à jour l'ensemble de sa suite bureautique pour Mac, iOS et iPadOS
Même enterré, Internet Explorer continue de causer des bugs sur Windows
Cyberpunk 2077 : un mod pour intégrer dès maintenant le FSR 2.0
En version 103, Edge veut être le navigateur des gamers
Microsoft Edge va s'enrichir de 3 nouvelles fonctionnalités (dispensables ?)
Haut de page