Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?

Aymeric Pontier
Spécialiste environnement
29 novembre 2019 à 15h04
81
La centrale nucléaire de Fukushima, le 10 mars 2014

Récemment, un ministre du gouvernement japonais a été limogé pour avoir envisagé en public un rejet de l'eau radioactive de Fukushima dans l'océan. L'idée n'est pourtant pas si folle, même si ce n'est pas la seule option étudiée, ni la plus aisée à prendre sur le plan politique...

En septembre, le ministre de l'environnement du Japon Yoshiaki Harada a évoqué l'idée de diluer dans l'océan l'eau radioactive, accumulée sur le site de la centrale de Fukushima, depuis le tsunami de mars 2011 et l'incident nucléaire induit. Une annonce qui a suscité un tel émoi international que le ministre a du quitter le gouvernement le lendemain de sa déclaration...

Mais de quelle eau radioactive parle-t-on ?

Depuis maintenant 8 ans, les cuves des réacteurs endommagés par le tsunami sont régulièrement arrosées d'eau, afin de refroidir leurs cœurs petit à petit. Cette eau s'écoule dans les sous-sols des bâtiments de la centrale, après s'être chargée de certains éléments radioactifs comme le tritium, le strontium et le césium, puis aussitôt pompée et stockée dans d'immenses réservoirs pour éviter la contamination de la nappe phréatique ou un écoulement spontané et non contrôlé dans l'océan.

L'eau contaminée subit un traitement pour réduire sa radioactivité, et les radionucléides sont pour la plupart extraits puis entreposés sous forme de déchets solides. Cependant, le problème posé par le tritium reste entier, car cet élément ne peut pas être filtré de l'eau à si grande échelle.

A ce jour, au moins un million de mètres cubes d'eau tritiée sont actuellement entreposés sur le site de la centrale. 100 mètres cubes par jour viennent se rajouter au stock existant, un flux quatre fois inférieur aux niveaux de départ grâce au refroidissement des cœurs, mais toujours important. Que faire alors de toute cette eau chargée en tritium ?

Plusieurs options possibles, aucune n'est parfaite

L'eau tritiée pourrait être évaporée, mais cela causerait un risque de rejet de tritium dans l'air. Elle pourrait aussi être utilisée pour produire du béton, ce qui piégerait le tritium pendant un temps... avant sa libération dans l'air au fil des années. Ou bien être rejetée dans l'océan, la seule option ayant reçu le soutien de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) !

Il faut dire qu'aujourd'hui de l'eau tritiée est déjà rejetée dans le cadre du fonctionnement normal des centrales nucléaires, diluée dans l'eau de rivière ou de mer dans le respect des seuils de risque radiologique fixés par les autorités compétentes de chaque pays. Une commission d'experts mandatés par le ministère japonais de l'Industrie a d'ailleurs conclu en 2016 qu'il ne faudrait que 7 ans et 4 mois pour se débarrasser en totalité de l'eau tritiée de Fukushima, dans le respect des seuils actuels. D'autres scientifiques préconisent un rejet étalé sur 20 ans.

Si l'aspect pratique (on le fait déjà) ou la protection de la santé publique (à condition que l'effet de dilution soit suffisant pour respecter les seuils) ne posent pas problème, l'acceptation de la population est une autre histoire. Au final, il s'agira surtout d'un choix politique (délicat). Vu le licenciement éclair de Yoshiaki Harada, ce choix semble d'autant plus incertain...

Source : France Info.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
81
30
jedi1973
beaucoup de parlotte pour l’equivalent de la quantité d’un petit etang !!! Une fois en haute mer, l’eau va se dissoudre hyper vite et perdre tout radioactivité en qq semaines…
ariakas
Non mais n’importe quoi, c’est du délire ton commentaire… ça ne va pas se dissoudre dans l’eau naturellement sans rien endommager de quoique ce soit… Hallucinant de lire ça. au hasard, les poissons y sont, la pêche est un commerce essentiel au Japon également.<br /> Non mais quand même…
ariakas
Faudrait que l’auteur de l’article relise son article pour en faire une conclusion…<br /> « Il faut dire qu’aujourd’hui de l’eau tritiée est déjà rejetée dans le cadre du fonctionnement normal des centrales nucléaires, diluée dans l’eau de rivière ou de mer dans le respect des seuils de risque radiologique fixés par les autorités compétentes de chaque pays »<br /> oui, donc « seuil limite »<br /> « Une commission d’experts mandatés par le ministère japonais de l’Industrie a d’ailleurs conclu en 2016 qu’il ne faudrait que 7 ans et 4 mois pour se débarrasser en totalité de l’eau tritiée de Fukushima, dans le respect des seuils actuels. D’autres scientifiques préconisent un rejet étalé sur 20 ans. »<br /> Oui, 20 ans est envisagé, c’est une probabilité !<br /> « Si l’aspect pratique (on le fait déjà) ou la protection de la santé publique (à condition que l’effet de dilution soit suffisant pour respecter les seuils) ne posent pas problème »<br /> Si, ça en pose bel et bien ^^<br /> Ce n’est pas pour rien que personne n’est d’accord pour évaluer la durée d’étalement.<br /> entre 7 ans et 20 ans, y’a une marge gigantesque.<br /> « l’acceptation de la population est une autre histoire. »<br /> Bah tu m’etonnes, on dit quoi aux pêcheurs et à toute l’industrie de la pêche ?<br /> Déja que l’eau potable est contaminée à Tokyo et qu’elle est considérée comme dangereuse pour les plus jeunes, alors là…<br /> « Au final, il s’agira surtout d’un choix politique (délicat) »<br /> Bah oui et non.<br /> Un choix politique ne peut se faire que sur des bases scientifiques solides, or ce n’est actuellement pas le cas du tout.
Nmut
Scientifiquement parlant, il a raison. La dilution va vite faire que la concentration en particules radioactives sera au niveau de la radio-activité naturelle, même si la tournure « perdre toute radioactivité en quelques semaines » est fausse, c’est juste le danger qui disparait. Si le rejet est bien fait (pas tout au même endroit au même moment) cela peut prendre juste quelques jours.<br /> C’est plutôt moralement que ce n’est pas terrible, on met sous le tapis le problème sans le corriger ni trouver des solutions pérennes… Sans compter les risques de problèmes (chavirage des bateaux « pulvérisateurs », fausses manips, …).
Nmut
Je suis plus ou moins d’accord avec toi, mais juste pour chipoter, 2 choses.<br /> « entre 7 ans et 20 ans, y’a une marge gigantesque. », pour moi c’est le même ordre de grandeur. 3x, ce n’est rien, juste une estimation de marge un peu différente, surtout quand on parle de radioactivité…<br /> Et les bases scientifiques sont solides, c’est surtout un débat sur une évaluation du « risque acceptable » sur fausse manœuvre, imprécisions de mesures, … bref tout ce qui fait que la physique souvent se rapproche de la logique floue.
nirgal76
Si les choix politiques se faisait sur des bases scientifiques et pour le bien de tous, ça se saurait
ariakas
Je le concède volontiers.<br /> C’est dire que s’ils ne déversent pas tout comme ça comme des cochons, c’est qu’on est au delà du raisonnable.
ariakas
Si 17 ans d’écart ne représente rien, pourtant c’est tout.<br /> A la base il faut rappeler que le Japon s’est assis depuis toujours sur la sûreté nucléaire.<br /> A la base quand un incident survient dans une centrale, toutes les centrales du monde prennent note pour réajuster.<br /> Le Japon jamais.<br /> Pour dire, ils n’avaient même pas réajusté après Three miles island. C’est consternant.<br /> Et la concentration de radioactivité n’est pas bon.<br /> Et ça ne peut pas se passer autrement que ça.<br /> C’est bien pour ça que le mec a été viré illico.<br /> Et pour dire, on parle du même Japon qui a redémarré ses centrales et ne communique même pas sur les réajustements de sécurité.<br /> Donc y’a plus qu’un côté « avis des gens »
PtiFranc
pourquoi ne pas réutiliser la même eau contaminé pour refroidir les cuves des réacteurs endommagés???
Eths25
Des glaçons et on expédie ça dans l’espace.
Nicolas_Jeauneau
En France nous avons de l eau en bouteille contaminée avec de la radioactivité…ou des particules de plastique…alors je vous laisse deviner…l humain est grand…
CallMeLeDuc
Tout à fait comme l’article le laisse suggérer cette Eau tritié et de toute façon une eau filtré de ses principaux déchets radioactifs et serait naturellement dilué dans l’océan de manière à ce que ça n’est aucun impact à l’échelle planétaire…<br /> Le souci dès qu’on parle de « Radioactivité » c’est que tous les crétins se jettent dessus alors qu’ils ne cherchent même pas à comprendre par la science.<br /> Pareil que pour le Linky… ou la 5G…
CallMeLeDuc
C’est pas con comme idée <br /> Mais faut voir de quelle quantité de glaçon on parle :x
Niark_Ozzy
Sinon on peut cumuler 2 solutions : Couler du béton , et les blocs de béton largués sur une large zone dans le pacifique.
bmustang
si c’est géré comme les deux pompes diesel au même endroit qui ont étés noyés par le tsunami et le résultat qu’on connait depuis !? Alors Oui il y a de quoi s’inquiéter sur cette eau polluée ?
ariakas
Si c’était si simple, ça aurait été fait.<br /> S’il ne s’agissait que de l’opinion publique, ça aurait été fait.<br /> Pour rappel, les centrales nucléaires ont été relancées au Japon et sans communications sur les mises à jour de sûreté et c’est passé.<br /> Donc les gens ne sont pas des cretins.<br /> Ils ont simplement constaté que pendant la crise de Fukushima, il y’avait une norme où il était indiqué qu’ils étaient irradiés.<br /> La norme a été changée « pendant » cette crise pour que d’un coup, on dise qu’ils ne sont plus irradiés.<br /> Ils ont fait venir les sdf du coin pour aider à la décontamination et ces pauvres gens ont été surexploités par les yakuzas qui leur piquait le peu de pognon qu’ils avaient.<br /> Ils ont vu que tout Tepco et gouvernement avaient été blanchis alors que des rapports officiels démontraient qu’ils avaient en toute connaissance de cause mis les alertes sous le tapis et volontairement négligé toute forme de sûreté en dépit du bon sens uniquement pour tenir la chique à la France et rester competitif.<br /> Non ce n’est pas de l’eau filtrée du robinet qui est dans ces conteneurs.<br /> Faut vous réveiller de votre petit monde de bisounours.<br /> C’est de l’eau contaminée en très grande quantités.<br /> Très hautement contaminée même. Moins que si elle n’était pas traitée mais hautement dangereuse et déverser ça dans le pacifique est une honte absolue dont les conséquences ne sont pas mesurable.<br /> C’est pour ça qu’ils ne le font pas, tout simplement.<br /> Et ça ne fait plaisir à personne.<br /> Et le problème n’est toujours pas résolu la bas.<br /> Il ne suffit pas de verser l’eau dans la mer en disant « hop c’est fini ».<br /> Non, y’a rien de fini la bas, le problème n’est pas résolu ni terminé.<br /> Ah oui, un petit tour rapide du côté de Wikipedia,<br /> fr.m.wikipedia.org<br /> Eau tritiée<br /> Sous forme chimiquement pure, l’eau tritiée (ou eau super-lourde) est une forme d'eau dans laquelle tout ou partie des atomes de protium a été remplacé par du tritium. L'eau tritiée ne doit pas être confondue avec l'eau lourde, qui est de l'oxyde de deutérium. Le tritium étant lui-même un radioisotope de période 12,32 années, l'eau tritiée pure est très fortement radioactive.<br /> L'eau tritiée peut désigner des substances très différentes suivant la concentration en tritium, qui peut varier sur un...<br /> C’est une approche de base qu’il convient ensuite à chacun d’approfondir!<br /> Si, l’eau tritiee est une eau fortement radioactive et considérée comme telle.<br /> Ça n’a rien d’anodin et non, ça ne se diluera pas dans l’océan et si la durée de radioactivité est particulièrement importante pour impacter l’environnement.<br /> Enfin quand même quoi… vous n’allez quand même pas ressortir le coup de la pomme en Bretagne ? Faut arrêter 30s le délire, c’est une eau radioactive et même fortement radioactive.
ariakas
Le problème qu’ils ont c’est que les containers s’accumulent et qu’ils ne savent pas quoi en faire et que ces containers risquent de se dégrader.<br /> Ils ont fait au plus pressés d’un problème où il n’existe à ce jour pas la solution.<br /> Donc ça s’accumule au fil du temps en attendant.<br /> Y’a aucune solution idéale dans l’affaire
Alexis_Four
On vit dans un système isolé donc naturellement rien ne se perd tous se transforme.<br /> Tout envoyer dans l’espace : ça équivaudrait à envoyer 800 000 fusées starlinks.
ariakas
Je reviens sur le sujet que tu évoques.<br /> Je me rappel, j’ai suivi très fortement le sujet au début, c’était très clair que le gros soucis majeur était qu’il n’y avait pas de solution à court et moyen terme pour gérer la situation.<br /> Le stockage de l’eau comme c’était le cas était vraiment parce qu’ils n’avaient rien d’autre de fiable.<br /> Et clairement, clairement, il n’y avait pas et il n’y a toujours pas de base scientifique solide pour clôturer l’incident de Fukushima.<br /> Ça avait déjà été évoqué dès le départ de fourguer l’eau dans le pacifique mais il faut savoir que les effets de Fukushima se sont ressentir jusqu’à Vladivostok de mémoire.<br /> Ce n’est pas une solution de verser léau dans le pacifique car ça va ruiner toute l’industrie de la pêche, que ça va polluer durablement l’océan et surtout, il faut continuer à remplir des cuves et des cuves et des cuves d’eau encore et encore.<br /> Le problème n’est pas clôt.<br /> Et lorsque tu dis que 7 ans ou 20 ans ce n’est rien, je rappel que l’on parle de déverser des l’eau radioactive « forte » sans impacter la population.<br /> C’est juste impossible avec une telle marge d’erreur, c’est de la folie pure et simple.<br /> Il y’a des études qui ont démontré que Tokyo qui est hyper loin et pourtant l’eau « courante » est contaminée. À faible dose, mais suffisamment pour en déconseiller la consommation aux plus jeunes.<br /> Et ça, c’est malgré l’information ultra verrouillée que l’on peut avoir.<br /> Je trouve ça oser d’en faire un petit article rassurant où on ose laisser croire aux gens que s’ils ne déversent pas tout d’un coup, c’est à cause de « crêtins qui ont peur de leur ombre ». C’est vraiment insensé.<br /> Ça ne vaut pas mieux que les rapports du gouvernement en France qui laissent à penser que Lubrizol, c’était de la fumée non toxique.<br /> 8.000 m2 de toit amianté qui part en fumée et y’aurait aucun risque ? Si je fait brûler mon toit de cabanon en amiante dans le jardin, les gendarmes débarqueraient pour mise en danger, pollution ça ne passerait pas comme ça.<br /> Y’a une inconscience des gens qui me laisse souvent pantois.
benben99
Le problème sont les écolos qui cassent toujours les pieds.<br /> Le Japon devrait tout déverser d’un seul coup et laisser l’eau se diluer dans l’océan. La terre n’arretera pas de tourner pour un petit déversement.
benben99
Ou bien mieux on largue les blocs de betons en artique ou bien dans un volcan. Apres, le probleme est regle.
illuminati
La police chinoise a arrêté 14 personnes, tous membres d’un gang qui vend du poisson, pêché près de Fukushima. Le problème? Les poissons étaient hautement radioactif… en 2016… 5 ans après l’accident.<br /> www.efe.com<br /> China arrests 14 for selling irradiated seafood from Fukushima<br /> Police from the eastern Chinese port city of Qingdao have arrested 14 people suspected of smuggling seafood with high radiation levels from waters near Fukushima, the Japanese prefecture affected by t<br />
illuminati
Comme le disent beaucoup de personnes dans des commentaires qui tentent de nous rassurer, il n’y a aucun danger! … Tout va bien … il n’y a plus de radiations … tout baigne … sauf que …<br /> U.S. Food and Drug Administration<br /> Import Alert Name: Detention Without Physical Examination of Products from Japan Due to Radionuclide Contamination<br /> Import Alert # 99-33<br /> Published Date: September 19, 2019<br /> https://www.accessdata.fda.gov/cms_ia/importalert_621.html<br /> Fermez les yeux et tout ira bien!
illuminati
Qui veut un tartare de césium-137 ou de strontium-90 ? C’est bon. Ça tue les microbes!
Vanilla
Moi je propose de prendre entre dix et cents commentateurs de clubic, et les envoyer au Japon pour qu’il boivent toute cette eau, et ensuite on les envoie sur la lune, problème réglé.
illuminati
L’Organisation mondiale du commerce s’est prononcée jeudi en faveur d’une interdiction sud-coréenne des importations de certains produits de la pêche japonais.<br /> The Japan Times<br /> WTO upholds South Korea ban on some Japan seafood imports over Fukushima...<br /> The reversal allows South Korea to keep its ban on fish feared tainted by fallout from the Fukushima nuclear crisis in place.<br /> Tiens donc… pourquoi? Il n’y a pas de radiation. Le Japon l’affirme. Alors pourquoi bannir certains produits de la pêche japonaise? Ce sont surement des racistes.<br /> Mais ce n’est pas si grave… le Japon n’aura qu’à vendre ces poissons sur le marché Français…
benben99
Bah… les portions sont infimes… probablement que tu reçois plus de radiations quand tu prend l’avion ou tu passes un rayon X ou scan à l’hopital. Même s’il y avait un picogramme de ces produits radioactifs dans un poisson, je ne pense pas que quelqu’un va en mourrir.
juju251
benben99:<br /> Bah… les portions sont infimes… probablement que tu reçois plus de radiations quand tu prend l’avions ou tu passes un rayon X ou scan à l’hopital. Un moment donné il faut pas s’inquieter pour rien.<br /> Comment le sais-tu que « les portions sont infimes » ? <br /> Tu as des chiffres, une source ?
jaceneliot
Il faudrait évidemment interdire la zone de pêche à l’endroit du rejet…Il faut effectivement éviter de tomber dans l’émotionnel concernant le nucléaire où il est particulièrement présent. Au final, la radioactivité est partout. A l’échelle d’un océan, c’est vraiment pas grand chose.
jaceneliot
C’est incroyable comme dès que ça touche au nucléaire, ça devient hyper émotionnel et y a plus aucuns arguments rationnels. Certes, ça touche au fait que c’est des domaines très complexes, et qu’on doit se reposer sur des tiers en tant que citoyen. Mais quand même…Si on prend la peine de demander aux vrais experts (physiciens nucléaires et médecins), on se rend souvent compte que le nucléaire c’est pas si mal. Je conseille à tout le monde d’écouter Jancovici, qui est très clair sur ce sujet. On parle ici de contamination infime, car ultra diluée. Comme dit dans l’article, ça se fait déjà. D’ailleurs, on a eu un flot de fake news sur le tritium récemment en France, tout était faux, les taux étaient parfaitement normaux. Il faut arrêter de croire que le nucléaire est mauvais.<br /> La radioactivité est naturelle et vous êtes constamment irradié. Vous émettez vous-même de la radioactivité. D’ailleurs, l’énergie nucléaire est celle qui tue le moins de l’histoire de la production d’énerge (derrière même les éoliennes et le solaire, qui tuent par chute des ouvriers, etc.). Même les catastrophes majeures n’ont fait aucun ou assez peu de morts. En ce moment, les botanistes et observateurs des animaux se ruent sur la région de Chernobyl, car la faune et la flore sont absolument florissantes, avec plusieurs espèces qui avaient disparu de la région quand l’homme y vivait. Preuve est que l’homme nuit bien plus que la pire catastrophe nucléaire de l’histoire. Et oui, les animaux ont pour la plupart une espérence de vie normale, selon les scientifiques.<br /> Je vous prie de vous renseigner et de ne pas céder à l’émotion et à a peur véhiculée par les médias et la série « Chernobyl ». Écoutez Jancovici, écoutez des vrais scientifiques. Ceci dit, il y a de vrais problèmes également, il faut donner plus de moyens à l’entretien des centrales, mieux traiter les déchets.<br /> Pour finir, il faut aujourd’hui bien comprendre une chose. Il n’y a aura aucune transition écologique sans nucléaire et sans rédurie absolument drastiquement nos besoins énergétiques. C’est à l’heure actuelle (en attendant la fameuse fusion nucléaire) la seule et unique énergie viable de masse permettant de produire de l’énergie pour un bilan CO2 extraordinaire. La seule et unique je répète. Le charbon, le gaz, le pétrole, on sait tous pourquoi ça ne va plus. Le solaire et l’éolien ont progressé, mais à l’herue actuelle, il faut 10x plus de métaux pour produire de l’électricité pour l’éolien que pour le nucléaire. Les éoliens durent 20-30 ans et les pâles en fibres nocives sont quasiment impossible à recycler. Les panneaux solaires, même combat, des métaux , des métaux, et il en faut tellement…Actuellement, il est impossible de couvrir nos besoins avec ces techonologies. Les barrages ont un cou environnemental et humain et ont déjà presque tous été construits. De plus, avec ces énergies intermittentes se pose le problème du stockage, quand les centrales nucléaires produisent en permamance.<br /> Bref, ayez de l’esprit critique !
CallMeLeDuc
J’ai de la famille qui habite à 100km de Fukushima et la depuis l’explosion rien n’a changé dans leurs vies et dans leur ville.<br /> Faut arrêter la psychose.<br /> Je n’ai jamais dit que l’eau Tritié n’est pas dangereuse, merci de ne pas déformer mes propos pour se la jouer intellectuel et scientifique.<br /> J’ai dis que cette eau est débarrassé de ces principaux éléments radiocatifs comme expliqué dans l’article.<br /> Il semble que l’intérêt de l’eau tritié est que sa période de radioactivité est bien moins longue.<br /> D’où l’intérêt de la diluer dans l’océan qui fera disparaitre ses effets néfastes en quelques décennies.<br /> Et puis de toute façon nous n’avons aucune leçons à donner au Japon, ils sont un pays et un peuple souverain sur leurs territoire terrestre et marin.
ariakas
J’ai donné des sources.<br /> Bien moins longue signifie 12-13 ans.<br /> Du reste, je ne souhaite pas faire « mon intellectuel » mais de fournir une réponse étayée.<br /> Tu sais c’est pareil pour Lubrizol, les gens vivent à côté et si ils arrêtaient de râler, bah ma foi, ils ne verraient pas la différence.<br /> C’est plus tard que ça se voit la différence ^^
ariakas
Ah oui, je confirme, ayez l’esprit critique.<br /> Je suis pro nucléaire perso.<br /> Ça n’enlève pas l’esprit critique, notamment Chernobyl.<br /> Je pense sincèrement qu’il te manque des infos sur le problème des accidents nucléaires et leur impact durable.<br /> La série avait le mérite d’être extrêmement bien retranscrite justement sur les faits et Effets de l’accident.<br /> Fukushima, malgré un verrouillage majeur de l’information, tout ce qui a filtré est alarmant.<br /> Et encore une fois, les centrales au Japon ont redémarré et sans aucune communication sur la sûreté et ça ne pose pas de problème.<br /> Par contre si ça en pose un sur le déversement dans l’océan, c’est que le problème est « réellement » majeur et qu’il s’agissait d’une hérésie.<br /> Cette eau fortement radioactive dont la durée de vie est « estimée » à 13 ans, elle ne va pas rester sur place.<br /> Elle va aller partout autour du Japon et ailleurs.<br /> Comme déjà démontré, il y’a déjà une contamination.<br /> C’est de la pure folie ton histoire.<br /> C’est comme le gars qui sort qu’une radio ce n’est pas dangereux.<br /> Ça tombe bien je travaille dans la santé et les radios, il y’a une limitation dans l’année et les précautions sont ultra importantes pour les manips radios.<br /> Et là, ce n’est pas de la petite eau sans radiation ou presque.
jaceneliot
Salut.<br /> Je suis pour ma part pas pro nucléaire, juste tristement conscient qu’on a pas beaucoup mieux. Après il faut aussi être conscient qu’à l’échelle planétaire, c’est un non-sujet, étant donné que c’est que 4% de a production d’électricité (d’où le problème de CO2…).<br /> Mais justement…selon les uns c’est dangereux, selon les autres ça l’est pas. Il y a tellement d’informations contradictoires qu’on est dans un débat idéologique. Est-ce que ces quantités d’eau sont vraiment dangereuses, à l’échelle des milliards de milliards de litres d’océan pour les diluer ? Si on rejette du tritium dans nos rivières ? J’ai jamais dis que c’était génial ou totalement safe. Je dis juste que c’est probablement exagéré à cause de l’impact émotionnel lié à tout ce qui touche au nucléaire. Jancovici (encore lui) dit une chose vraie et « amusante » : « des milliers de genre meurent de la polution du CO2, des milliers ou dizaines de milliers, mais quand un travailleur du nucléaire fait tomber un marteau sur son pieds on en fait un article de journal ».<br /> Encore une fois, oui le nucléaire c’est pas parfait, pas propre. Mais en nombre de MORTS, c’est la meilleure solution. C’est un peu comme la démocratie qui est le moins pire des systèmes. Même avec un accident de temps en temps, si on avait 100 % de nucléaire, combien de dizaines centaines, ou millions de personnes auraient pas de cancer chaque année ? Combien d’indiens, chinois ou parisiens respireraient un air meilleur ? Les hypothétiques poissons irradiés (à ces doses, beaucoup parlent d’un non danger) causent-ils aussi 15’000 morts par année ? Chernobyl a-elle tué 15’000 personnes ? Pareil pour les routes. Met-on autant d’émotion dans ce sujet, alors que les routes tuent 2000 personnes par an en France et des millions dans le monde ? Et le chômage ? Ce que j’essaie de dire, c’est que la lutte contre le nucléaire n’est pas rationnelle. Il tue extrêmement peu de gens, et on a beaucoup exagéré l’effet des radiations sur le corps humain. Beaucoup des gens ayant travaillé sur la catastrophe de Chernobyl ont eu une longue vie. La vie se porte à merveille là-bas, maintenant. Même les rapports les plus élevés parlent de 4000 morts. La plupart des cancers étaient des cancer de la tyroïde chez l’enfant, qu’on sait éviter si on distribue des comprimés ïodés. Bref, je ne maîtrise pas ce sujet et j’en suis conscient, j’ai peut-être dit des grosses bêtises, mais je pense que dans le sens général je suis dans le juste.<br /> Tu peux préciser ce que tu entend par « radio » ? Radios médicales ? Je sais bien que c’est dangereux, mais surtout pour les techniciens. Faire une ou deux radios nous met largement sous la dose dangereuse non ?
Feladan
l’eau va se dissoudre hyper vite et perdre tout radioactivité en qq semaines<br /> Une commission d’experts mandatés par le ministère japonais de l’Industrie a d’ailleurs conclu en 2016 qu’il ne faudrait que 7 ans et 4 mois pour se débarrasser en totalité de l’eau tritiée de Fukushima<br /> Nulle doute que je préfère te croire. :facepalm: . Puis c’est vrai, la nature, on s’en balek.
ariakas
Chernobyl, c’est aussi entre 600.000 et 900.000 liquidateurs.<br /> Peu de morts c’est sur comparé à la gravité, mais il n’y a pas besoin d’être mort pour être touché.<br /> Avoir un cancer, ça arrive à tout le monde.<br /> Un peu plus aux gens exposés.<br /> Avoir des enfants mal formés, ça arrive à tout le monde, d’avantage aux gens exposés.<br /> Concernant les radios en France, ça n’est pas anodin, même 1.<br /> Radios, produits de contraste etc…<br /> L’accumulation n’est pas anodin.<br /> C’est pour cela que l’on parle de rapport bénéfice/risque.<br /> En France, c’est ultra encadré et sécurisé et déjà il y’a des fois des pépins.<br /> Au Japon, c’était et c’est le grand n’importe quoi.<br /> Il faut quand même bien avoir conscience que ce soit Chernobyl ou Fukushima, rien n’est résolu et que le problème est toujours persistant. Simplement, on en parle pas.<br /> Concernant le tritium, je ne suis pas scientifique, je me renseigne, je m’informe comme je peux.<br /> Je sais que le problème existe en France, c’est cartographié. Et là encore, on parle de quantité infimes et plus que contrôlées.<br /> Et déjà c’est un problème réel et préoccupant a juste titre.<br /> Alors imaginer déverser comme ça…<br /> Déjà, quand tu parles de dissolution dans l’océan, il ne s’agit pas de déverser uniformément partout.<br /> Il s’agit de tout déverser au même endroit.<br /> D’autre part, il s’agit d’une eau hautement contaminée et « durable ». On parle bien de 12-13 ans en « estimation », sans se poser la question de la contamination de la faune, la flore, l’environnement.<br /> Biensur que si un ouvrier dans le nucléaire se blesse avec son marteau, on en fait toute une affaire, j’ose espérer.<br /> Ce qui est dommage, c’est Que l’on ne prenne pas autant de précaution avec les pesticides.<br /> Parce que le glyphosate, c’est pas beaucoup plus sympa et si on se pose des questions sur la baisse de fertilité, sur l’apparition plus importantes de cancers etc… faudrait aussi se poser les bonnes questions.<br /> Pourquoi retrouves t’on du glyphosate dans de la Bierre vendue en Suisse ?<br /> Biensur que c’est dangereux.<br /> Biensur que passer l’eau tritiee est extrêmement dangereux.<br /> Biensur que Chernobyl est une catastrophe incommensurable et que c’est de la folie d’aller faire du tourisme là bas.<br /> Après chacun prend ses responsabilités.<br /> Mais dire que les gens sont bête et que c’est de l’émotivité, certainement pas.<br /> Il t’aurait de l’émotivité, aucune centrale nucléaire n’aurait redémarré au Japon avec aussi peu de garanties supplémentaires.<br /> Au contraire, tout a été mis en œuvre pour minimiser le problème et ils ont fait le job.<br /> Le problème de Chernobyl et du nucléaire, ce n’est pas le nombre de morts immédiats.<br /> Ça n’a jamais été ça. Ce sont les conséquences à moyen et long terme.<br /> Avoir un cancer encore une fois, ça arrive à tout le monde, mais C’est chiant et on en meurt.<br /> La série était bien faite pour ça et l’expliquait plutôt bien.
benben99
Ma source c’est le bon sens. C’est pas difficile de faire le calcul que la concentration est infime quand tu dillue l’equivalent d’un etang dans un ocean qui contient approximativement 1,260,000,000,000,000,000,000 litres d’eau. Faut juste pas pecher aux alentours du deversement pendant quelques temps.
xryl
(mode ironie)<br /> Chez nous, nous avons la solution. Elle s’appelle Entreprise Che Rini. Ils remplissent des grandes épaves de tout ce qu’il faut faire « recycler », tractent l’épave au milieu de la mer méditerranée et attendent. Malheureusement, une tempête arrive (c’est ballo de sortir un bateau la veille d’une tempête quand même…) et le bateau subit des dégâts grossiers (dans le sud, on appelle ça: le faire péter), le bateau coule. Heureusement, l’assurance rembourse le prix de la cargaison ou du transport, (suivant le contrat). Vu que la méditerranée est assez profonde, il n’y a jamais d’enquête car trop coûteuse.<br /> (fin du mode ironie)
nikon561
sauf qu’il y a une difference majeure. tu compares l’exposition (vol en avion, radio), avec de la contamination, qui plus est interne.<br /> une exposition, c’est simple des que tu t’eloigne de la source, tu ne recoit plus de radioactivité.<br /> une contamination, c’est une particule qui se trouve sur ton corp, et qui continue de t’irradier. en externe, la solution est de la retirer et donc t’en eloigner, par une douche energique, frottage etc…<br /> en interne en revanche, la c’est une autre histoire, car selon la facon dont elle est entree (respiratoire, sanguin, digestif), et ca nature, elle peut s’eliminer rapidement en quelques heures / jour…ou jamais. l’iode se fixe facilement sur la thyroide, le strontium sur les os et le cesium dans les muscles par exemple.<br /> en ce qui concerne le rejet « normal » de tritium par les centrales, la norme est de 40 grammes par an / centrale au maximum. je doute fortement que le million de metres cube actuellement stocké ne contienne que 800g de tritium (40g * 20 ans)…
nikon561
sauf que la contamination ne se limite pas au japon…
nikon561
13 ans ce n’est que la demi-vie du tritium (12.32 ans). donc après 12.32 ans, la radioactivité a baissé de 50%, après ±26 ans il ne reste que 25% de la radioactivité initiale etc…
ariakas
Merci de la précision, en effet, ce n’est que la demi-vie. Je ne m’en souvenais plus (et je n’ai pas non plus tout étudié le sujet).
ariakas
Sauf que ton bon sens se heurte … au bon sens.<br /> L’eau irradié ne se serait pas versé uniformément et gentiment partout.<br /> Et ce n’est pas non plus comme s’il n’y avait pas « encore » des grosses quantité d’eau irradiés qui continuaient encore à être stockés.<br /> Ce serait une zone « très » large et impactant fortement la Russie, la Corée, la Chine.<br /> Ça veut dire contaminer « tout » l’espace maritime et les côtes.<br /> Et pour une durée ne se limitant pas en année mais en dizaines d’années.<br /> Et en centaines d’années si on parle d’élimination intégrale.<br /> Sans compter que cette eau va nécessairement toucher les plages, les littoraux.
nikon561
ha au fait, ce n’est au final qu’une histoire de fric au passage.<br /> en effet, separer le tritium de l’eau est difficile…mais pas impossible. par contre ca coute cher, 1 milliard la machine + plusieurs dizaines de millions par an pour la faire fonctionner.<br /> donc le voila le vrai probleme, apparement c’est moins cher de contaminer massivement l’ocean et les pays voisins…<br /> et pour en revenir a l’etat actuel de l’eau qui se trouve dans les reservoirs, le niveau de radiations sont pour certains 20 000 fois superieurs a la norme pour le rejet.<br /> ce que je trouve drôle en revanche, c’est que cela fait des années que le japon envisage cette solution, ce n’est rien de neuf. par contre des articles comme celui ci qui disent que c’est ok, c’est pas grave etc… ca fait 1 semaine qu’ils fleurissent partout dans la presse…z’etes pas censés indiquer quand c’est sponsorisé ??
CallMeLeDuc
A ce compte la il faut demander des comptes à tous les pays, a commencer par la France du temps de chirac et des dizaines d’essais Nucléaires en Polynésie ce qui n’est pas très loin du Japon d’ailleurs…<br /> Nous étions chez nous, comme les Japonais sont chez eux.
aladin_78
Rectifions les erreurs:<br /> Tokyo n’est pas HYPER loin de Fukushima mais a 30 kms seulement, ce qui fait partie du périmètre de sécurité. Il est normal que l’eau contaminée arrive jusque la et idem pour les particules aériennes.<br /> Bases scientifiques pour clôturer l’incident: une centrale atomique n’est pas une cocote minute ; il ne faut pas simplement couper l’alimentation pour qu’elle s’arrête; une centrale atomique reste chaude et radioactive pendant longtemps du a la reaction de fission nucléaire. On ne cloture pas cet incident, on doit mitiger l’incident pendant longtemps encore, au detriment de l’humanité qui a prend mesure de la gravite d’un incident nucléaire. Il y en a pour au moins 1 siècle avant de pouvoir « clôturer »!<br /> nous savons depuis longtemps que le Japon tient son peuple dans une ignorance volontaire, tout comme il a été le cas après les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki; ce peuple tres fier doit digérer les lourdes consequences qui en résultent au prix d’innombrables vies. C"est tres triste.<br /> la methode de dilution est employee partout pour mitiger la contamination radiologique; chez nous , a titre d’exemple, on trouve des déchets bien dilues dans le bitume de l’A86. Cf rapport annuel de l’ANDRA. Je n’ai pas dit qu’il fallait lâcher l’eau de Fukushima dans l’ocean pacifique , ni meme a un faible debit, mais c’est la solution restante si on ne parviens pas a filtrer le tritium, au vu de sa longue demi-vie.<br />
nikon561
je n’ai jamais dit le contraire, mais ce n’est pas parce que d’autres on fait cette connerie, qu’il faut continuer. d’autant que le niveau de pollution n’est pas vraiment comparable entre les essais nucleaires et les rejets massifs et continus depuis le debut de fukushima. un essai atmospherique, c’est assez bref, fukushima ce sont des rejets continus dans l’eau, des rejets atmopheriques massif pendant 10 jours et une contamination massive au sol.<br /> je serais d’ailleurs curieux de voir une comparaison de quantité de radioelements rejetés par chernobyl / fukushima vs un des plus gros essais nucleaire, ainsi que les radioelements rejetés.<br /> le seul chiffre que j’ai reussi a trouver parle de 168 fois plus de cesium-137 rejeté dans le mois suivant fukushima par rapport a hiroshima. (15000 terabecquerels a fukushima contre 89 terabecquerels pour hiroshima)
ariakas
Pourquoi dis tu « les erreurs » ?<br /> Nous sommes d’accord sur la quasi totalité.<br /> Sinon que Tokyo et Fukushima, ce n’est pas 30km mais 255km.<br /> Ça m’a interpellé car je n’avais pas cette notion de grandeur.<br /> Sinon verser dans l’océan n’est justement pas la solution.<br /> S’il n’y a pas de solutions comme c’est le cas, ils gardent sur place en espérant aucune fuite. Je ne juge pas, je constate.<br /> Ce que je juge c’est le « on ne fait pas car les japonais sont émotifs » là oui je ne suis pas d’accord.
Dahita
Il est dommage de tirer des conclusions sur le sujet sans connaissances scientifiques particulieres.<br /> En l’occurance Jedi1973 a raison, il n’y aurait aucun impact ecologique a vider ces reservoirs dans la mer petit a petit.<br /> Forbes<br /> It's Really OK If Japan Dumps Radioactive Fukushima Water Into The Ocean<br /> Slowly releasing Fukushima tritium-contaminated water into the Pacific Ocean is a very good idea. No other radioactive elements are in the water and tritium just isn’t very radioactive - it self-dilutes in water really quickly, even in our bodies,...<br />
ariakas
Mais tu n’en as pas plus, mais absolument pas plus !!!<br /> Donc on parle à égalité !<br /> La différence emprunt être étant que moi et d’autres avons argumenté et étayés.<br /> Tu sors un article en anglais, très bien !<br /> Mais que fais tu du fait que tous les autres sites disent le contraire et que l’eau tritiee est réellement radioactive et que le « petit a petit » est une blague. Et que le « rapidement traitée, on a déjà démontré ici que la demi vie est de 12 ans pour 1/2, puis a nouveau 12 ans pour 1/2.<br /> Ce qui est dommage, c’est que tu ne prennes pas en compte ce qui a été dit et que tu balayes ça d’un revers de main alors que tu n’as pas plus de connaissances que moi ni plus de légitimité que moi et les autres intervenants.<br /> Et donc non, jedi n’a absolument pas raison.<br /> Ce qu’il dit n’est basé sur rien et c’est tellement faux que justement, l’idée est refusée avec force par le gouvernement japonais.<br /> Si c’était vrai, on imagine bien qu’ils l’auraient déjà fait !!!<br /> Ça coûte une blinde à entretenir et ce n’est pas sans risque de garder ça comme ça.<br /> Un tremblement de terre, n’importe quoi, ça ferait toute l’eau sur terre .<br /> Et personne n’a envie de ça.<br /> Niveau bon sens, ça s’impose là
Gh0st_D0g
« Not great, not terrible » - Anatoly Dyatlov 1986
Dahita
Faut-il que je te traduise l’article pour que tu comprennes? Faut-il que je t’explique en quoi le tritium a une radioactivite extremement faible, si faible que meme a dose plus concentree que celle des eaux de Fukushima, il n’a jamais eu d’effet negatif sur l’environment ou l’humain? Que l’auteur de l’article est un scientifique de 33 ans de carriere, publie dans le magazine Forbes, et que les references que je te cite sont tangibles, contrairement aux tiennes qui sont inexistantes?<br /> Et que pour tout argumentaire, tu ecris « Si c’était vrai, on imagine bien qu’ils l’auraient déjà fait! ».<br /> Eh bien je te laisse imaginer, pendant que d’autres se renseignent, se documentent. Continue de crier au loup en vivant dans l’ignorance, que veux-tu que je te dise de plus… On peut amener un cheval a la riviere, on ne peut le forcer a boire.
Horustouti
Mdr avec tes connaissance scientifiques quand ont voient que les scientifiques tuent des animaux pour leur expérience!Science sans conscience n’est que ruine de l’âme tu oublie que les scientifiques sont la solde des lobbys!C’est pas la science qui sauvera la planète de la bêtise humaine encore moins la technologie!
Horustouti
Sais tu que forbes appartient a des milliardaires que 95% de la presse français et aux mains de 9 milliardaires les journalistes ne peuvent pas dire ce qu ils veulent l’information et filtré!
Dahita
Ah on en est la. Tres bien, suivons ta logique.<br /> Qui doit-on ecouter selon toi, un scientifique de renom avec 33 ans d’experience publie sur un site de renom lui aussi, mais soit-disant aux mains de milliardaires, ou un commenteur sur le forum de Clubic?<br /> PS: On a rarement vu une entreprise prospere aux mains de smicards, et etre milliardaire n’a jamais ete synonyme de dictature. M’enfin, est-on a ca pres…
Horustouti
Science-et-vie.com – 27 Feb 13<br /> Population, océan, faune, flore... A Fukushima, la catastrophe<br /> En mars 20 1 1, l'explosion de la centrale de Fukushima confrontait le Japon à une catastrophe nucléaire semblable à celle de Tchernobyl. Deux ans...<br />
Horustouti
La dictature vient d’une oligarchie donc de milliardaires pas de smicards!Les groupes comme amazon google apple sont plus puissant que des états les dirigeants des grandes puissances sont de vulgaire larbins a des lobbys qui imposent leur lois du marché!
gwlegion
a chaque fois, y’a un abruti pour nour ressortir la meme idée stupide …<br /> deja, prends en compte le cout … c’est juste exorbitant.<br /> puis la pollution … oui, par ce qu’une fusée qui decolle, c’est des milliers de litres de carburants qui partent en fumée.<br /> puis prends en compte les risques … si la fusée explose, tes « glacons », tu pense qu’il vont retomber ou ?
Horustouti
Les milliardaires ne font rien pour la sauvegarde des espèces nous vivons la 6 ème extinction de masse tes milliardaires a la noix ne sauverons pas les animaux ni les foret primordiale détruire par la cupidité humains dont ils sont les premiers responsable!
gwlegion
pour faire simple, on parle toujours de demie vie, car c’est la seule valeur un tant soi peu significative.<br /> un materiel radioactif, restera theoriquement radioactif ad vitam eternam.<br /> mais son activitée peut etre conciderée comme negligeable a partir d’un certain seuil.
Horustouti
Cet amérindien n’était pas scientifique pourtant il était bien plus lucide que tes soi disant scientifiques!Sans avoir fait des études ont peut possédez des connaissances!<br /> Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l’argent ne se mange pas.<br /> GeronimoProverbe amérindien de Geronimo
gwlegion
seule la dose fait le poison. Un rejet continue de faible quantitée est infiniment moin dangeureux qu’un rejet d’une grosse quantitée …<br /> Le projet envisagé par le japon, c’est bien de rejeter progressivement cette eau … avec probablement controle et analyses afin de s’assurer des taux de dilutions, et adapter le debit …
gwlegion
sauf que le gouvernement japonais, il doit aussi gerer son peuple … et son peuple est pas super chaud pour cette solution … ce qui peut se comprendre.<br /> on peut pas s’arreter a : « Si c’était vrai, on imagine bien qu’ils l’auraient déjà fait !!! »<br /> C’est tres loin d’etre aussi simple que ca.
Charlirose
C’est quand même surprenant que personne n’évoque la faune et la flore qui vont être impactées par cette nouvelle pollution.<br /> Je ne vois que des inquiétudes pour la population humaine mais rien pour les autres espèces.<br /> Certains parlent de déverser au large pour ce débarrasser du soucis, ou encore d’envoyer le tout dans l’espace.<br /> Ce problème à été créer par l’Homme à lui seul d’en assumer les conséquences.<br /> Ce manque de respect pour la Nature dans son sens très large est hallucinant.
Dahita
On compare des etudes scientifiques sur le tritium a un proverbe attribue a Geronimo. Je vois. Je vais te laisser halluciner tout seul mon brave, cette discussion n’a aucun interet
Dahita
Sauf qu’encore ue fois, c’est sans impact sur la faune et la flore. Tu ne peux pas simplement arriver a des conclusions parce qu’elles te semblent logiques sans prendre en compte les elements scientifiques.<br /> Le tritium a une activite extremement faible, sans aucun impact constate sur la nature comme sur l’homme meme a tres hautes doses, ce qui ne serait pas le cas ici (les eaux seraient relachees sur 10 ans).<br /> Je comprends que le sentiment anti-pollution predomine dans la logique, mais je ne comprends pas cet acharnment a ne pas vouloir considerer les faits dans un second temps.
Nmut
Ouh, on va loin là.<br /> As tu déjà pensé au fait que les milliardaires aiment le fric, que leur fric, c’est en fait le fric pris à la population, et donc que leur intérêt c’est que la population puisse toujours consommer et ne meure pas… Par contre, n’importe quel gugusse ne voudra jamais perdre la moindre once d’avantage ou de confort, il en voudra au contraire toujours plus, même sil il doit en crever. Et cette masse de gens est bien plus puissante que les plus puissants milliardaires.<br /> Maintenant, avec cette perspective, demande toi qui va tuer la planète le plus vite?<br /> Bon, cette bafouille exagérée est juste pour te montrer qu’il faut voir plus loin que le bout de son nez, en fait plutôt le bout de ses émotions primaires et les bêtises qui flattent les bas instincts que l’ont voit sur les réseaux sociaux…
Nmut
Correction, pas « aucun impact » mais « impact négligeable » ou éventuellement « non mesurable ».<br /> Je le répète, moralement c’est lamentable, la dessus je suis d’accord avec @Charlirose: on a fait une connerie, on assume et on corrige on ne balance pas tout parce que ça ne se voit pas…
ariakas
J’ai un peu l’impression de me répéter donc je ne vais plus suivre le sujet.<br /> Le Japon a redémarré ses centrales sans aucune communication sur les mises à jour de sûreté.<br /> Ils ont relaxé tout le monde Tepco, gouvernement, tout le monde ! Alors que les preuves sont là et accablantes sur la volonté délibéré de mettre les gens en danger en ne prenant strictement jamais en compte les réajustements de sécurité obligatoires, comme à la suite de l’incident de Three miles Island. C’est simple, les centrales au Japon, c’est niveau Chernobyl ou presque, y’a rien, c’est le néant absolu et pour les mêmes raisons : économies budgétaires.<br /> A la différence de la France où l’on dépense sans compter sur le sujet et où ce n’est pas « parfait » mais rien à voir.<br /> Donc l’opinion publique, ça n’a pas d’importance.<br /> Ils doivent faire en sorte d’éviter des mouvements de panique, oui biensur, d’où un verrouillage de l’info très strict.<br /> Mais cette décision de rejet dans l’océan ou non, ça n’est pas la population qui décide ni est concrètement consulté.<br /> C’est comme le glyphosate en France.<br /> L’avis du peuple, tout le monde s’en fout.<br /> On écouterait l’opinion publique, ce serait interdit (et a juste titre) illico presto.<br /> Donc non, je persiste et signe, ce n’est pas en rapport avec l’émotivité de quoique ce soit. En particulier au Japon qui a déjà subit les 2 bombes nucléaires, ils sont d’autant plus au fait des problèmes liés aux radiations. Donc s’ils ont redémarré les centrales avec la bénédiction générale sans considération de sûreté, c’est pas l’émotivité qui vont changer quoique ce soit.<br /> C’est que l’idée est un gigantesque délire dont l’impact serait plus important et plus dangereux que l’entretiens du bousier.<br /> Et également, c’est bon, j’ai compris pour la demi vie, on ne va pas me la refaire 36 fois, j’ai compris 1/2 vie puis 1/2 vie etc…<br /> j’ai bien bien bien compris <br /> Par contre ce niveau de seuil, je suis obligé aussi de rappeler que ce « seuil » a été modifié « pendant » l’incident de Fukushima où la veille on était méchamment irradié et le lendemain tout allait bien car la norme a été revue.<br /> Ça aussi on en parle assez peu, voir pas du tout. (A voir si l’info peut se retrouver, ça date).<br /> Et évidemment, pour de l’eau tritiee, vu la quantité et les conditions de traitement, ça ne va pas être des conditions raisonnables.<br /> Et si le projet est abandonnée c’est que justement et c’est assez évident, il n’y a pas de « débit faible et raisonnable » possible dans ces conditions et pour ce type de traitement.<br /> On ne parle pas d’un rejet suite à une utilisation courante.<br /> Et dernier point de répétition: ce n’est pas comme si tout était terminé et qu’il ne s’agissait que de disposer des déchets restants.<br /> Le problème est toujours « actuel » et continu.<br /> Même en « faible débit » acceptable selon toute invraisemblance, ça ne compenserait en rien le flux d’eau constant.<br /> Ce sont des répétitions Fatigantes.<br /> J’entends personne n’a la vérité absolue.<br /> Perso je me suis renseigné dès le départ, c’est un sujet qui m’intéresse énormément.<br /> Pour Fukushima comme au départ, la solution n’existe toujours pas.<br /> Tant bien même ils déverseraient tout comme des cochons, que le problème de la centrale est toujours là, c’est toujours un danger.<br /> C’est pas mieux que Chernobyl a bien des égards.<br /> Maintenant, donner son avis, ça demande du temps, répéter constamment la même chose, je ne peux plus.<br /> Donc<br /> Conclusion<br /> Si pour toi/vous, c’est que de l’émotivité et qu’il suffit de tout jarreter dans l’eau et que les mêmes mecs qui ont fait sauté la centrale disent qu’ils sont sur de leur coup pour le déversement en toute sécurité dans l’océan.<br /> Bah écoutez, grand bien vous fasse.<br /> C’est beau la naïveté et l’optimisme forcené.<br /> Je ne partage pas cette opinion, bonne soirée et bonne discussion entre vous.
ariakas
Et je me permet aussi de rectifier<br /> Tokyo est bien à 250km de la centrale de Fukushima, pas 30<br /> Greenpeace France<br /> Japon – Crise nucléaire : suivi et veille quotidienne<br /> La catastrophe naturelle qui a frappé le Japon le 11 mars 2011 a causé la défaillance de plusieurs réacteurs nucléaires de deux centrales situées dans la région de Fukushima, à environ 250 km au nord de Tokyo. La situation concernant les centrales...<br />
ariakas
Je ne retrouve plus cette référence aux changement de normes du « seuil acceptable » mais ça m’avait marqué à l’époque tellement c était énorme.<br /> Bref, sinon pour info<br /> journals.openedition.org<br /> Le vécu de l’accident nucléaire de Fukushima, Japon : les paroles d...<br /> Le contexte : le monde couvert d’une neige invisible L’explosion Mi-mars 2011, quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi ont explosé l’un après l’autre à 230 kilomètres de Toky...<br /> Il est démontré que des pressions de censures très fortes ont été employés pour encadrer la parole des japonais.<br /> D’autres sites dont celui cité évoquent les retombées radioactives à Tokyo a « 250km » de la centrale.<br /> Puis mince quoi, on me prétend que c’est à 30km et que c’est normal, je prouve le contraire et rien. Mince quoi.<br /> Au fait si vous vous renseignez, il y’a eu des crues et ça a emporté des cargaisons de terres irradiées dont « 4 » sont introuvables.<br /> Ça laisse imaginer le sérieux quant à la quantité déversé dans l’océan par leurs soins. Ce que valide les experts, c’est un déversement à quantité identique à ce que fait la France et une utilisation normale.<br /> Ça ne compense évidemment pas les 100m3 d’eau tritiee qui arrivent chaque jour de la centrale. Et les experts parlent pour une utilisation standard, pas dans la situation précise du Japon qui est dépassé techniquement et à tout niveau.<br /> Pour le moment, ils n’ont pas le choix, c’est la forêt de cuves comme décrites.<br /> Et on verra dans 5-10ans des solutions pérennes pour la centrale et ensuite plus tard sur ce qu’il convient de faire des cuves.<br /> Mais chaque chose en son temps
DrCarter95
Au pire on peut la boire à l’apéro avec des glaçons et du pastis.<br /> Ce sera pas plus nocif que le coca xD
Dahita
Nmut:<br /> Correction, pas « aucun impact » mais « impact négligeable » ou éventuellement « non mesurable ».<br /> Correction: « sans aucun impact constate sur la nature ». Pas « negligeable », pas « non-mesure », mais bien « aucun impact constate ».
Nmut
Ok, my bad! J’ai lu de travers. Au fait, met l’accent sur le ‹ é › de constaté, je pense que je ne serais pas passé à coté comme ça.
Dahita
Dahita:<br /> ion: « sans aucun impact constate sur la nature ». Pas « negligeable », pas « non-mesure », mais bien « aucun impact constate ».<br /> On n’a pas tous un clavier AZERTY ^^
CallMeLeDuc
Je ne dis pas que ce n’est pas dangereux, justement le laisse bien comprendre que les essais nucléaire dans le Pacifique n’ont pas été sans conséquences…<br /> Je dis simplement qu’aucun pays n’est exempt de défaut et que ni nous ni personne d’autres sommes en mesure de faire la leçon au Japonais tant qu’ils sont chez eux.
JeGlandeTuGlandesNousGlandons
https://fr.wikipedia.org/wiki/Essai_nucléaire#:~:targetText=Au%20total%2C%20plus%20de%202,soviétique%20avec%20715%20explosions%20officielles.<br /> Essai nucléaire<br /> Il faut éviter de lire et de vouloir critiquer. Sinon on va être considéré comme un « Troll » ou mieux encore comme un « Terroriste »<br /> Ou c’est la faute au Japon si tout va « mal » …<br /> Une chance qu’on nous le dis sinon on n’y aurait pas pensé. Et puis tous les essais nucléaires non fait que donner la vie à la Terre c’est bien connu. Et la Terre est plate et la lune n’est qu’un suçon laisser-là par un Dieu….
elDoudou73
La solution pérenne est simplement d’attendre que le tritium disparaisse, et de relacher les eaux à ce moment là. La demi-vie du tritium est de 12.3 ans,<br /> Cela coûte cher ? et alors, une catastrophe nucléaire est hors de prix.
elDoudou73
J’espère pour vous que votre étang n’est pas aussi contaminé que les eaux de Fukushima sinon évitez de l’approcher sans combinaison de protection, et surtout évitez à vos bêtes d’y boire, elles pourraient en mourir.
Nmut
Hé hé, je suis mois aussi sur un Querty! <br /> Juste une habitude à prendre… Bon, moi ça se voit surtout par les a qui deviennent q de temps en temps, ou le correcteur qui ne marche pas en français (???), donc pas mal de typo que je ne vois pas…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Dernière semaine pour profiter du forfait B&You 50 Go à 11,99€
La prochaine Apple Watch boosterait ses perfs et sa resistance à l'eau
Carburants verts et moteurs hybrides, la F1 vise le zéro CO2 d'ici 2030
Xiaomi dévoile un scooter électrique minuscule et pliable pour moins de 400 €
Le e-commerce a sa propre cérémonie de récompenses, les Favor’i, et les nommés sont...
PeerTube, l'alternative pair-à-pair à YouTube, passe la deuxième
Forfait mobile : une offre Free 50Go pour moins de 10€
Aidez Twitter à mettre en place des politiques anti-deepfakes efficaces
Streaming : il n'y aura pas de place pour tous au côté de Netflix
Notre sélection de bons plans high-tech en attendant le Black Friday
Haut de page