TypeKit, PhoneGap : Adobe investit dans les standards

Stéphane Ruscher
Expert informatique
04 octobre 2011 à 01h53
0
Lors de la première journée de la conférence MAX, Adobe annonce deux rachats stratégiques : TypeKit, une bibliothèque de polices pour le web par abonnement, et Nitobi, l'éditeur de la solution PhoneGap, permettant de créer des applications natives pour appareils mobiles à base de technologies standard.

Comme l'édition précédente de MAX, la cuvée 2011 de la conférence d'Adobe semble placée sur la cohabitation entre les technologies propriétaires de l'éditeur et les standards tels que HTML5 ou CSS3. Ainsi, la première annonce d'Adobe ce matin concernait le rachat de TypeKit, un service permettant de bénéficier de polices de caractères hébergées en ligne, pour la création de designs basés sur les polices CSS3. Le service offre actuellement des polices de plus de 60 fonderies et continuera à être accessible indépendamment. Néanmoins, Adobe a l'intention d'intégrer TypeKit dans Creative Cloud, sa future offre permettant d'accéder à un espace de stockage de 20 Go, aux applications de la Creative Suite, à des applications « compagnons » tactiles pour iPad et tablettes Android, ainsi qu'à divers services, dont TypeKit fera donc partie.

01F4000004629054-photo-adobe-max-typekit.jpg


Invité à rejoindre Kevin Lynch, CTO d'Adobe sur scène, le fondateur de TypeKit, Jeffrey Veen, se réjouit du rachat : « Il est actuellement très excitant de développer pour le web. Avec l'arrivée de millions de nouveaux utilisateurs de smartphones et de tablettes, il n'a jamais été aussi important de capter leur attention grâce à une typographie percutante ! »

01F4000004629052-photo-adobe-max-typekit-jeffrey-veen.jpg
Jeffrey Veen, fondateur de TypeKit et Kevin Lynch sur la scène d'Adobe MAX


Rachat de Nitobi : PhoneGap tombe dans l'escarcelle Adobe

Autre rachat d'importance, bien que passé sous silence lors du keynote : Nitobi, l'éditeur du framework open source PhoneGap. Basé sur HTML5 et Javascript, PhoneGap permet de développer des applications multi plateformes tournant sur iOS, Android ou Blackberry OS. Le framework est open source, et Adobe annonce faire don du code source à l'Apache Foundation.

01F4000004629056-photo-phonegap.jpg


Si Kevin Lynch n'a pas mentionné le rachat lors du keynote, le sujet a néanmoins été évoqué à la conférence de presse qui l'a suivie, où David Wadhwani, le directeur de l'unité Digital Media, a tenu a rappeler l'engagement d'Adobe sur les deux fronts HTML et Flash/AIR : « Flash et HTML sont deux opportunités pour nos clients, et nous avons donc besoin de leur fournir les meilleurs outils et les meilleurs exécutables dans les deux cas. Ce sont deux cousins très puissants. Nous essayons de guider nos clients vers les pratiques les plus adaptées. Si vous souhaitez développer un jeu, utilisez Flash. Si vous souhaitez développer une application connectée à des données, PhoneGap sera plus pertinent».

01F4000004629050-photo-adobe-max-shantanu-narayen.jpg
Shantanu Narayen, CEO d'Adobe et David Wadhwani, directeur de l'unité Digital Media


Et le CEO Shantanu Narayen de renchérir avec un discours bien huilé : « On entend beaucoup de spéculations au sujet de Flash et HTML, mais il est clair pour nous qu'apporter la meilleure expérience à nos clients nous fait avancer ». Bref, en 2011 comme en 2010, Adobe continue à jouer sur les deux tableaux, et la deuxième journée de MAX devrait être plus riche en annonces sur ce point. Une manière de ménager son avenir au cas où le vent tournerait pour Flash, notamment sur les tablettes ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top