L'IETF ne veut pas de domaine "dotless" et s'oppose aux demandes de Google

Guillaume Belfiore
Lead Software Chronicler
15 juillet 2013 à 10h13
0
Le groupe IAB - Internet Architecture Board - de l'IETF a récemment publié un mémo dans lequel il s'oppose à la mise en place de noms de domaine dépourvus d'extension.

00C8000006048630-photo-seo-logo-recherche-internet.jpg
Dans le cadre de la mise en place des nouvelles extensions de domaine génériques (gTLD), Google détaillait au mois d'avril ses ambitions pour les .search, .app, .blog et .cloud. Ces propositions avaient été envoyées à l'ICANN, l'organisme chargé de superviser les gestion des suffixes Internet. Pour faciliter l'accessibilité auprès des internautes, la firme de Mountain View avait notamment pour projet de créer des noms de domaine de type dotless, c'est-dire sans aucune sans aucune extension apparente.

Le groupe IAB explique que ce mécanisme ne fonctionne véritablement que dans un seul contexte, c'est-à-dire lorsque la configuration locale de l'utilisateur a été préalablement paramétrée. Le comité précise par exemple que « lorsque le domaine "exemple.com" est intégré au sein d'une liste de recherche, l'URL "http://imprimante1/" générera une recherche pour "imprimante1.exemple.com ». Cependant, puisque les implémentations de ces types de noms de domaine diffèrent grandement, « ils peuvent potentiellement perturber les utilisateurs ».

Pour l'extension .search, Google n'envisageait pas de permettre aux fournisseurs de services de recherche de créer une URL de type http://moteur-de-recherche.search mais de permettre aux internautes de se rendre simplement sur http://search/ et de générer une requête sur un service préalablement déterminé par leurs soins. L'extension était alors strictement liée aux paramètres du navigateur, à condition bien sûr que ce dernier soit compatible.

IAB estime que la présence de « . » dans une URL est un élément fondamental de l'architecture du système DNS. Le mécanisme proposé par Google est ainsi perçu comme potentiellement dangereux et pouvant affecter la stabilité de la racine Internet. Reste à savoir si le géant de la recherche en ligne saura formuler de nouvelles propositions à l'ICANN pour prendre le contrôle de cette extension de domaine.


Guillaume Belfiore

Lead Software Chronicler

Lead Software Chronicler

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles...

Lire d'autres articles

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles des navigateurs web, aux nouveaux smartphones mais aussi aux systèmes d'exploitation, aux questions de sécurité ou à l'actualité e-business en général. Sinon je dois avouer que j'ai un faible pour tout ce qui touche au web design et c'est généralement le code source d'une page web que je lis en premier.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page