Wikimedia : bientôt des guides touristiques open source ?

20 juin 2012 à 09h09
0
006E000001033554-photo-wikipedia-logo-icon-sq.jpg
La fondation Wikimedia serait-elle en passe de se transformer en véritable portail open source ? De nouveaux noms de domaine viennent d'être déposés.

L'encyclopédie Wikipedia propose aux internautes de partager leur savoir et leurs recherches afin de produire des articles complets traduits en plusieurs langues. Avec 100 000 contributeurs actifs et 22 millions d'articles, le modèle a su s'imposer et la fondation pourrait envisager de le décliner de manière thématique.

En effet, Wikimedia a déposé de nouveaux noms de domaine laissant penser que l'internaute y retrouvera prochainement des informations touristiques :

voyagewiki.com, voyagewiki.org, wikguide.org, wikicompass.org, wikidestination.org, wikiguidebook.org, wikiholiday.org, wikilocale.org, wikipath.org, wikivisit.org, wikivista.org

Après avoir causé la fermeture de l'encyclopédie en ligne Encarta, Wikimedia menacerait-elle un autre marché actuellement dominé par Lonelyplanet, Frommers ou WorldTravelGuide ? Reste à savoir la manière dont ces pages seront étoffées. Au mois de mars, Wikimedia annonçait le lancement de sa technologie sémantique Wikidata permettant d'assurer une meilleure traduction des articles sur l'ensemble de ses éditions. Celle-ci pourrait également servir à rassembler les données relatives à une ville ou un pays.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Colorful prépare une GeForce GTX 680... passive !
MappyGPS Free v2 : monuments 3D et panneaux pour l'application gratuite
Flame, un malware développé par les USA et Israël ?
Le navigateur Dolphin se dote d'un nouveau moteur
Nuance présente la nouvelle génération de Swype
Facebook abandonne ses crédits virtuels pour les monnaies locales
Gmail : bientôt le retour des thèmes personnalisés
Bradley Horowitz, Google :
Développement mobile : web ou natif ? Retours sur les enjeux
Reportage vidéo : la 4G comme si vous y étiez !
Haut de page