Noms de domaine gratuits : le service Ulimit ferme ses portes

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000005210648-photo-ulimit.jpg
Après 13 années de fonctionnement, le service de noms de domaine gratuits Ulimit.com fermera définitivement ses portes le 8 juin prochain. La fin d'une époque pour de nombreux webmestres amateurs de cette dernière décennie.

Petit-à-petit tombé dans une certaine désuétude avec la disponibilité de noms de domaine à bas prix, le service Ulimit a, à l'époque d'hébergeurs comme Multimania, iFrance ou Lycos, rendus de fiers services à de nombreux webmasters amateurs désireux de raccourcir l'URL de leurs pages personnelles.

En échange d'une petite bannière publicitaire affichée au-dessus du site, Ulimit proposait en effet gratuitement des adresse Web en fr.st, clan.st, zik.mu ou encore unixlover.com pour ne citer que quelques-unes des extensions disponibles.
Une page du Web se tournera le 8 juin prochain, date à laquelle le service sera définitivement désactivé. Par le biais d'un mail envoyé aux utilisateurs encore actifs, l'équipe d'Ulimit explique en effet : « Malgré tous nos efforts, nous ne pouvons plus assurer le maintien d'Ulimit sur nos serveurs. Nous espérons vous avoir satisfait jusqu'à aujourd'hui. »

Il ne vous reste donc moins d'une semaine pour déterrer vos redirections, par pure nostalgie ou pour vous assurer que vos pages restent disponibles.

05210622-photo-euro-st.jpg
Ou pas.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Computex 2012 : Shuttle se lance dans les NAS et met à jour son nettop
La bourse sanctionne Sony
L'IPv6, c'est pour demain ?
Gnome 3 est un échec total selon Torvalds
E3 : Microsoft annonce IE sur Xbox, Smartglass, et la fin de la marque Zune
Computex 2012 : MSI dévoile le S20, un PC
L'Europe souhaite harmoniser la signature électronique
Samsung Galaxy S III : le point sur la disponibilité chez les opérateurs (màj)
AMD Catalyst : fin du cycle mensuel, quelles implications ?
Publicité hyper locale : Google persévère
Haut de page