L'Inde annonce le bannissement des domaines en .xxx

29 mars 2011 à 13h06
0
00C8000004125514-photo-nom-de-domaine-xxx.jpg
A peine validés par l'ICANN, les noms de domaines en .xxx sont déjà persona non grata en Inde. Le pays vient en effet d'annoncer qu'il compte bloquer purement et simplement l'extension dans le pays.

Ce que redoutait l'industrie pornographique est donc bel et bien en train de se produire : des pays vont censurer purement et simplement l'extension de domaine .xxx, pour bloquer l'accès aux sites X dans leurs contrées. L'Inde est le premier à prendre cette initiative, alors que les noms de domaine dotés de l'extension polémique n'ont même pas encore été déployés. Et ça ne sera sans doute pas dernier a en croire la déclaration du ministère indien en charge des nouvelles technologies : « L'inde, ainsi que de nombreux pays du Moyen-Orient et l'Indonésie étaient en premier lieu opposés à l'officialisation de ce type de domaine. Nous allons bloquer l'extension, car elle va à l'encontre du IT Act et des lois indiennes ». Les autres pays cités n'ont pas commenté.

La distribution de contenu « pour adultes » est interdite en Inde, sous peine d'emprisonnement pour une durée de 5 ans maximum. La législation indienne n'interdit cependant pas la consommation de contenu X...

L'objectif de l'extension .xxx est, selon l'ICANN, d'offrir de multiples garanties aux visiteurs, puisque les demandeurs de domaines de ce type doivent remplir de nombreuses conditions - pas de malware, pas de fraude, pas de contenu juvénile, ect. Si la démarche peut effectivement avoir un intérêt, l'industrie du X craint qu'elle ne lui fasse plus de mal que de bien, et cela semble se confirmer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC Evo 3D : un smartphone affichant et capturant en relief (maj)
MyTF1 : la Freebox accueille enfin la catch-up TV de TF1 (maj)
Gemalto et MasterCard, partenaires dans le paiement sans contact
Les serveurs de la NASA seraient trop vulnérables
Réalité augmentée : Total Immersion lève 5,5 millions de dollars
FnacBook : la mise à jour 2.0 inaugure un navigateur internet en réponse au Kindle
Hotmail et HTTPs : un bug corrigé selon Microsoft
La Nasa renonce à la 3D sur Mars
Vente illégale des Beatles : un site américain paie 950 000 dollars
McAfee oriente les entreprises vers la préservation de leur
Haut de page