Que valent les hébergements gratuits ?

Il existe plusieurs offres d’hébergement gratuit en ligne pour votre site Internet, certains hébergeurs web proposant parfois une version gratuite de leurs services. En revanche tous ne se valent pas, tant au niveau de la quantité de stockage allouée que des performances du serveurs. Voici quelques solutions disponibles.

S’il existe pléthore de solution d’hébergement, il est possible que vous n’ayez besoins que d’un tout petit espace Web. Et puis peut-être n’envisagez vous pas d’utiliser un gestionnaire de contenu de type Wordpress ou Joomla. Auquel cas un stockage statique conviendra parfaitement à de simples fichiers HTML… notons que rien n’est jamais réellement gratuit. la plupart du temps, il est quand même nécessaire d’acheter un nom de domaine facturé à partir de 8 euros par an.

Dans quel cas opter pour une offre de stockage gratuite ?

Tous les sites Internet n’ont pas pour vocation d’être mis à jour fréquemment. Si Google favorise largement ces derniers au sein de ses résultats de recherche, tout le monde ne recherche pas non plus à être parfaitement référencé. Plusieurs hébergeurs proposent un peu d’espace lorsque vous déposez un nom de domaine ainsi que des accès FTP pour mettre en ligne vos fichiers. Cela conviendra à plusieurs types d’usage.

Vous pouvez tout d’abord déposer un nom de domaine pour une entreprise et choisir d’héberger une page temporaire le temps que vous développiez le site internet en question ou que vous choisissiez l’offre payante qui vous convient. Dans ce cas, il suffira de mettre en ligne une simple page HTML…

Vous pouvez également vouloir mettre en ligne des informations personnelles qui évoluent peu. C’est par exemple le cas d’un CV ou d’une fiche de contact personnel. Attention cependant : quitte à partager un CV, autant y ajouter un portfolio et dans ce cas, les mises à jour deviendraient plus fréquentes et pourraient nécessiter un espace compatible avec un CMS pour davantage de simplicité.

Enfin, vous pouvez vouloir vous référencer en tant que prestataire de service ou professionnel dans un domaine avec quelques pages statiques décrivant votre métier. Certes, vous bénéficierez sans doute de moins de visibilité qu’un confrère alimentant un blog régulièrement, mais cela vous permettra par exemple d’ajouter un lien au sein des répertoires spécialisés ou dans les informations de Google Maps. Et ce n’est pas négligeable.

Les désavantages d’un espace gratuit

Nous l’avons vu, les caractéristiques techniques des espaces web gratuits sont le plus souvent moindres. Concrètement, si des hébergeurs vous proposent gratuitement une plateforme compatible PHP/MySQL, plusieurs limites sont mises en place. Dans certains cas, il n'est pas possible d'y greffer un nom de domaine existant. Dans d'autres cas, il n'y a pas de certificat SSL inclus. Parfois les transferts FTP sont très limités à 2-3 Mo. D'autres fois encore le site peut afficher de la publicité. Bref, la perle rare n'existe pas.

Si l'hébergeur n'est pas compatible PHP, cela signifie aussi qu’il faudra vous-même écrire le code HTML de la page ou trouver des modèles HTML à télécharger. Par ailleurs, chaque mise à jour devra être effectuée via un logiciel FTP pour télécharger le fichier, effectuer les modifications directement au sein du code HTML - ou via un éditeur web - puis le renvoyer sur le serveur. Le processus n’est donc pas totalement transparent. Surtout, il ne peut pas être effectué depuis n’importe où comme avec un CMS.

Enfin, la plupart du temps, un formulaire de contact nécessite un serveur PHP pour procéder à l’envoi d’un email. Si votre espace est statique et qu’il s’agit d’un élément important pour votre site, il faudra passer par un service tiers proposant d’intégrer un widget spécifique au sein du code de la page.

Plus globalement, les offres gratuites ne bénéficieront que très rarement d’un support utilisateur. Par ailleurs puisqu’il s’agit de tremplins vers des offres payante, les hébergeurs n’hésitent à multiplier la publicité  au sein des outils d’administration.

Quels hébergeurs proposent un espace gratuit ?

Lorsque l'on part à la recherche d'un hébergement gratuit, on retrouve beaucoup de solutions présentant chacune des avantages et des inconvénients. Et puis il y a les services qui laissent un peu sceptiques et que l'on aura vite fait d'éviter. Il s'agit donc d'une sélection non exhaustive

LWS : 2 Go HTML statique

L’hébergeur LWS est plutôt généreux pour son offre de stockage gratuit, laquelle est disponible à l’achat ou au transfert d’un nom de domaine. L’utilisateur dispose ainsi que 2 Go d’espace statique pour y héberger des média et des fichiers HTML. Pas de bases de données donc.

Outre une gestion de la zone DNS ainsi que des sous-domaines (illimités), l’hébergeur fournit un utilisateur FTP. Notons par ailleurs, que sur cet espace de stockage, il sera possible d’activer en un clic un certificat SSL.

LWS
  • Le moins cher du marché
  • Première offre solide
  • Centres de données en France
  • Excellentes performances
  • Stockage statique gratuit avec un nom de domaine
  • Catalogue exhaustif et complexe

OVH : 10 Mo PHP

SI OVH est le leader européen des hébergeurs, c'est également le plus radin ! À l’achat d’un nom de domaine, l’utilisateur peut débloquer 10 petits Mo sur une offre baptisée Start10M. Un certificat SSL de « Let's Encrypt » est fourni.

Notons qu’il s’agit d’un serveur compatible PHP ce qui, le cas échéant permettra de publier un formulaire de contact. Toutefois OVH ne met pas à disposition de bases de données et l’installation de module en 1 clic est désactivée.

OVH
  • Tarif d'entrée de gamme agressif
  • Centres de données localisés en France
  • Offre exhaustive
  • Bonnes performances
  • Stockage gratuit très limité avec nom de domaine
  • Taille de la base de données limitée sur les offres Web
  • Interface d'administration peu pratique

11VMServ : de 250 Mo à 1 Go PHP/MySQL

L’hébergeur 11VMServ propose de débloquer 250 Mo, 500 Mo, 800Mo ou 1 Go de stockage gratuitement afin de publier son site internet. Sur les deux premières offres l’utilisateur dispose d’une base de données MySQL contre 2 pour les deux autres. Un certificat SSL est fourni gratuitement. Contrairement aux trois premières offres, de la publicité sera présente sur votre site si vous choisissez de débloquer 1 Go.

Notons par ailleurs que ce stockage n’est pas associé à un nom de domaine mais à un sous-domaine de type votresite.11vm-serv.net. Dans tous les cas, l’idée est donc de faire indirectement de la publicité pour l’hébergeur en contrepartie. Cependant cela permettra d’installer et de prendre en main un CMS avant peut-être de migrer vers une offre premium

Hostinger 000Webhost : 1 Go PHP/MySQL

L’entreprise Hostinger s’est fait connaître avec 000Webhost, un service d’hébergement gratuit proposant 1 Go de stockage dynamique sur lequel il est possible d’installer Wordpress.

A l’instar de 11VMServ, l’utilisateur bénéficie d’un sous-domaine de type votresite.000webhostapp.com. Pour la maison mère il s’agit surtout de mettre largement en avant son offre d’hébergement d’entrée de gamme promue à 0,99 € mais sur un engagement de 4 années. Hostinger met également en avant sa filiale Zyro ainsi que plusieurs partenaires affiliés.

Il en résulte un tableau de bord rempli de bannières et de liens publicitaires pour un site hébergé sur un sous-domaine qui ne manquera jamais d’éveiller des soupçons… Bref, à éviter.

Hostinger
  • Une gamme extrêmement riche
  • Un temps de réponse à toute épreuve
  • Des prix attractifs
  • Attention aux options d'engagement
  • Offres Wordpress/Web redondantes
  • Pas de serveurs en France

WebFreeHosting : 1 Go PHP/MySQL

Cet hébergeur propose 1 Go de stockage gratuit sans nom de domaine mais vers lequel vous serez en mesure de faire pointer un domaine existant. La société met à disposition une petit base MySQL de 10 Mo et autorise la création de 3 sous-domaines.

L’outil d’installation Zacky permettra d’installer au choix Wordpress ou Joomla. Notons en revanche que chacun des fichiers transférés via FTP sur les serveurs ne devra pas excéder 2 MB.

Byet Host : 5 Go PHP/MySQL

Cet hébergeur est particulièrement généreux puisqu’il propose 5 Go de stockage avec un nombre illimité de bases MySQL, un accès FTP, 5 boites mail, aucune limite de transfert et aucune publicité.

Notons par ailleurs l’assistant d’installation Softaculous pour installer n’importe quel CMS de son choix. Par défaut la société propose d’héberger son site sur l’un de ses 24 sous-domaines disponibles.

Dans les faits le processus de création est un brin chaotique et paraît même suspicieux en nous envoyant vers un autre domaine (ifastnet.com). Après l’enregistrement, Les informations sont envoyées par email (probablement dans les spam) depuis un autre domaine (hostmessage.info) mais nous y retrouvons bien un accès au cPanel, lequel indique par ailleurs un stockage illimité et permet de faire pointer un nom de domaine existant. Les e-mails, en revanche, ne sont pas activés sur l’hébergement gratuit. Notons que la société oblige l’envoi d’e-mail pour activer le cPanel : autant de pas choisir son adresse mail principale.

AtSpace : 1 Go PHP/MySQL

Bien que nous ne disposions ici que de 1 Go, l’expérience d’enregistrement sur AtSpace est nettement plus fluide que sur ByetHost. Par défaut l’interface d’administration est claire et en français.

La société met à disposition une base MySQL de 30 Mo et propose d’installer Wordpress ou Joomla via l’assistant Zacky… Il est possible de faire pointer un domaine précédemment acheté. Notons d’ailleurs que le nom de domaine est requis pour pouvoir disposer d’un site Internet ou créer votre boite mail offerte. Il n’y a pas de sous-domaine proposé ou d’url par défaut pour partager un site Web. C’est une manière pour la société de vous inciter à en acheter un chez eux si vous n’en avez pas.

Le hic ? Le certificat SSL n’est pas gratuit mais facturé 2,87€/mois.

PlanetHoster : 750 Mo PHP/MySQL

PlanetHoster n'a qu'une souscription payante baptisée World et propose de la tester via l'offre World Lite sur l'un de leur cinq domaines tout en choisissant de greffer le stockage à un centre de données hébergé en France. Notons qu'il n'est pas possible de faire pointer un domaine existant vers cet espace gratuit.

Un certificat SSL est fourni mais sa date d'expiration est prévue trois mois après l'ouverture d'un compte. Il est possible que PlanetHoster incite donc rapidement à passer vers son offre premium.

Nous avons été en mesure de créer au moins deux bases de données MySQL et de procéder l'installation de Wordpress via l'assistant fourni.

PlanetHoster
  • Une offre gratuite complète
  • Serveurs localisés en France
  • Offre premium claire
  • Pas d'offres WordPress auto-gérées
  • Une seule offre premium proposée
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test TP-Link Tapo C310 : la caméra Wi-Fi d'extérieur pour les petits budgets
Offrez vous un clavier gamer HyperX Alloy FPS vraiment pas cher chez Darty
Lupin : la deuxième partie de la série débarque le 11 juin prochain sur Netflix
Gaming week Amazon : le TOP des périphériques gaming à prix cassé
Venom: Let There Be Carnage : une bande-annonce pour le film Marvel avant sa sortie automnale
La superbe TV Philips The One 65
Le navigateur Brave pour iOS permet désormais d'ajouter vidéos et musiques dans une liste de lecture
Comparatif des meilleurs logiciels de retouche photo (2021)
Bon plan PC portable : ce Lenovo Ideapad 5 profite de 150€ de réduction chez Darty
Miner du Chia fait tomber les SSD classiques de 256 Go en seulement 40 jours
Haut de page