🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Cloud computing : le Français Shadow s'offre Genymobile, spécialiste d'Android

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
25 janvier 2023 à 16h45
3
Shadow © © Shadow
© Shadow

Shadow annonce aujourd'hui son acquisition de Genymobile, considéré comme un pionnier du streaming Android.

De cette manière, Shadow s'offre un nouveau portefeuille de services cloud fondés sur l'écosystème mobile de Google.

Shadow renforce son côté virtualisation

Depuis 2016, la promesse de Shadow est de permettre à tous les utilisateurs de profiter de la puissance d'un PC haut de gamme depuis le Cloud. La société explique toutefois que « la vision et les ambitions de Shadow vont au-delà du cloud computing », et en ce sens, le groupe officialise l'acquisition de Genymobile.

Genymobile Shadow © © Shadow / Genymobile
© Shadow / Genymobile

Fondée en 2011 par Arnaud Dupuis, la société Genymobile a notamment mis au point un émulateur Android de bureau qui est rapidement devenu le premier choix des développeurs. Elle a ensuite évolué vers une plateforme « Android as a Service  » à part entière avec une expertise unique.

Genymotion, c'est quoi ?

En s'offrant Genymobile, le groupe Shadow fait également main basse sur la solution Genymotion. Il s'agit d'un outil utilisé dans le monde entier par de nombreux développeurs d'applications Android. Il fait alors figure d'outil de test, d'assurance qualité, etc.

Selon Shadow, le savoir-faire unique de Genymobile va permettre à la société « d'accélérer sa feuille de route et d'accroître sa compétitivité industrielle afin de devenir la principale plateforme collaborative dans le Cloud pour les entreprises, les gamers et les créatifs ».

Genymotion © © Genymobile
© Genymobile

En effet, depuis quelques années déjà, Shadow aspire à devenir la plateforme de référence du Cloud pour les gamers, mais également pour les entreprises. La société, reprise en 2021 par Octave Klaba, P.-D.G. du groupe OVH, propose notamment Shadow Drive, une solution de stockage en ligne qui se veut à la fois sécurisée et abordable, conçue en partenariat avec Nextcloud.

Plus que jamais, Shadow entend bien élargir ses ambitions et ses services, bien au-delà du simple « cloud computing ».

Source : Shadow

Le Cloud gaming est désormais sur toutes les lèvres. Encore balbutiante, la technologie progresse à pas de géant et, les géants de la tech justement, s'engouffrent tête la première sur ce marché juteux qui devrait atteindre plus de 5 milliards de dollars en cette année 2023.
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Pernel
Shadow c’est top sur le papier, mais tant qu’ils ne divisent pas leur prix, ça ne prendra pas.
bugbugme
Le prix n’est pas un problème pour les société. Le cloud gaming ce n’est qu’un produit d’appel.
cracktonslip
Shadow drive c’est le truc qui remplace Hubic ?
Pernel
C’est pas du Cloud Gaming …
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Un jeu The Mandalorian, ça vous plairait ? Un fan s'y colle sur l'Unreal Engine 5, et ça fait rêver
PS VR2 : le verre à moitié vide ou à moitié plein pour Sony (qui se fait une raison) ?
Avec ses deux bras, le disque dur WD Ultrastar DC HS760 concurrence les SSD
Prenez-en plein les yeux avec cet écran PC Gamer Asus TUF WQHD 32
Windows 12 serait-il un Windows 11 boosté à l'intelligence artificielle ?
OnePlus : bientôt des smartphones pliants ? On a des noms
The Last of Us Part I : découvrez le jeu (en promo) à l'origine de la série événement du moment
Nothing Phone, ce n'est pas fini ! Un nouveau modèle arrivera en 2023, voilà ce que l'on sait
Le DLSS 3 de NVIDIA arrive enfin dans Cyberpunk 2077
Ni Microsoft, ni Nintendo, ni Sony : la grand-messe du jeu vidéo désertée par les plus grands
Haut de page